20e année - N°820 - 5 décembre 2022

Balicco

Festivités

Truffe. La star de l’hiver

Image Il ne se passe pas une semaine sans que la tuber melanosporum soit l’objet de festivités ou d’apparition comme thème de menu. Morceaux de choix.
CHATEAU DE BERNE A LORGUES. Le dimanche 1er février, de 10h à 18h, le Château de Berne à Lorgues vous invite à partager une journée authentique, conviviale et ludique autour de la truffe, organisée en collaboration avec Benjamin Bruno, fils de Clément, chef du restaurant « Le Diamant Noir » à Nice.
Plusieurs exposants vous proposeront des truffes entières, les pépinières Robin présenteront des plants truffiers, produits sous licence et contrôle de l’INRA, Mme Perochon, art de la table, exposera des peintures sur faïence sur le thème de la truffe et du champignon, des produits de la gamme « Le Diamant Noir » (risotto à la truffe, polenta à la truffe, purée de truffe, truffe entière…), des pâtés et des foies gras, fabrication artisanale, de la Ferme Allexandre, des apéritruffes, des chocolats à la truffe, de l’huile d’olive à la truffe de La Petite Tuillière, des carpaccios de truffe, des délices de truffe, des moutardes de Mme Peirone, des confits d’ail à la truffe et divers aromates Amaury seront en vente. Le liquoriste de Provence, Antoine Versini,  proposera une animation autour de la versinthe et autres apéritifs. Un large choix de livres autour de la truffe sera à votre disposition.
• Château de Berne
Chemin de Berne 83510 Lorgues
Tél. (0)4 94 60 43 53

http://www.chateauberne.com
lacave@chateauberne.com

VILLENEUVE-LOUBET VILLAGE. Le dimanche 1er février, le service spectacles et loisirs, en association avec le syndicat des trufficulteurs des Alpes-Maritimes, organise une journée de vulgarisation autour de la truffe. Tout au long de la journée, vous pourrez acheter de la tuber melanosporum, garantie par le syndicat des producteurs de truffes des Alpes-Maritimes, sur les stands des trufficulteurs de la région, assister à des démonstrations culinaires avec Francis Scordel, chef du Mas d’Artigny, découvrir des démonstrations de chiens truffiers et vous instruire à la conférence « La connaissance de la truffe et sa culture » donnée par Michel Santinelli, président de la fédération régionale des trufficulteurs
Les restaurants de Villeneuve-Loubet village s’associent à ce rendez-vous en proposant des plats à base de truffes tout spécialement concoctés pour l’occasion.
• De 9h à 17h, place de l’hôtel de ville et rues du village.
Renseignements (0)4 92 02 60 56


LA GRANGE DES AGAPES À COGOLIN. Chaque mois, Jean-Rémy Casnédi et le chef Thierry Barot vous font découvrir un menu à thème et selon la saison. C’est au tour de la truffe de charmer vos papilles avec une crème onctueuse de topinambour, foie gras de canard et espuma truffée ; une île flottante aux truffes noires de pays ; un filet de volaille fermière truffé, duxelles de champignons et ziti et un crémeux chocolat noir et blanc, feuillantine pralinée. Menu autour de la truffe 40€ avec apéritif maison offert.
• La Grange des agapes
7, rue du 11 novembre 83110 Cogolin
Tél. (0)4 94 54 60 97

http://www.grangeagapes.com 
grangeagapes@orange.fr
 
lou_candeloun.jpg
LOU CANDELOUN À GRASSE. Le samedi 31 janvier, à l' occasion du deuxième anniversaire d'ouverture, Alexis Mayroux, le chef, et Sophie Danton (notre photo Gérard Bernar), organisent un dîner placé sous le signe de la truffe, réalisé avec l'aide de leurs fournisseurs, Château Maime et Patrick Ingargiola, les champagnes Giraud, la maison Hugou et Rodolphe, les établissements Vallauri et de leur sommelier conseil Serge Jaczynski. Au programme des réjouissances gustatives, une mise en bouche, un pot-au-feu de foie gras aux truffes, une pièce de veau aux amandes, jus au truffes, émulsion de pommes de terre et un moelleux chocolat de Tanzanie, crème à la truffe. Menu aux truffes 45€ vin et champagne compris.
• Lou Candeloun
5, rue des Fabreries 06130 Grasse
Tél. (0)4 93 60 04 49

http://loucandeloun.eresto.net
loucandeloun@yahoo.fr

En ouverture : Benjamin Bruno animera la journée au Château de Berne à Lorgues (photo Gérard Bernar)

Château La Font du Broc et Château Sainte Roseline Les Arcs-sur-Argens. La truffe en fête

Image SAISON. Alors que la tuber melanosporum affiche ses plus belles qualités gustatives, notamment sur le marché d’Aups chaque jeudi matin, la truffe sera la vedette le week-end prochain dans deux domaines viticoles des Arcs-sur-Argens, le samedi 17 janvier, au Château La Font du Broc et le dimanche 18 janvier au Château Sainte Roseline.
Trufficulteurs, rabassiers, avec leurs chiens pour des démonstrations de cavage, producteurs régionaux, conférenciers, seront présents pour l’animation. Pour parachever ces journées, des visites des caves respectives et dégustations des crus des domaines sont organisées et deux déjeuners, sur le thème de la truffe, sont prévus, élaborés, le samedi au Château La Font du Broc, par Alain et Christian Bœuf, restaurateurs à Vidauban (110€ par personne) et le dimanche au Château Sainte-Roseline par Mathieu Gossuin, le chef de l’Impérial à La Valette-du-Var (83€ par personne). Détails sous la rubrique « agenda » (photo X)


Château La Font du Broc
Contact : Stéphanie Jacsont (0)4 94 47 48 20

• Château Sainte Roseline
Pascale Thomas (0)4 94 99 50 39


Marché de la truffe à Grasse et Le Rouret. La trufficulture, facteur du développement durable

Image
FÊTE
. La truffe est l’un des rares produits de l’agriculture française en plein développement, avec près de 600 hectares de nouvelles plantations annuelles en France. Dans notre région, 200 hectares viennent compléter les plantations existantes, soit plus de 400 000 arbres. La truffe est concrètement liée à un développement économique respectueux de l’environnement, par sa culture biologique en respect total du sol. Vient s’ajouter un entretien de l’espace faisant reculer les ronciers, aspect non négligeable dans le cadre de la lutte contre les incendies. Ce « diamant noir » fait également partie intégrante de l’histoire culinaire française et apporte une dimension culturelle et économique appréciable. Il est donc légitime que le syndicat des trufficulteurs des Alpes-Maritimes, La Bastide Saint-Antoine Jacques Chibois et la ville de Grasse, avec le concours de la mairie du Rouret, du conseil général des Alpes-Maritimes et du conseil régional PACA, consacrent un week-end à ce tubercule souterrain et à sa production.
Ce 13e marché de la truffe va permettre de mieux connaître le fort potentiel dont dispose la trufficulture, à l’heure où nous parlons d’environnement et de développement durable, à travers un programme didactique et festif.
Le samedi 10 janvier, La Bastide Saint Antoine à Grasse accueillera, de 9h30 à 17h30, un marché de la truffe et des produits agricoles régionaux. Cette journée sera ponctuée de 4 démonstrations de chiens truffiers (10h30, 11h30, 12h et 15h), de démonstrations de plats cuisinés à base de truffe, par des chefs, sous la conduite du maître de maison, Jacques Chibois, et du traditionnel et très convivial repas gastronomique.
Le dimanche 11 janvier au Rouret, la journée débutera à 9h par la visite commentée de la parcelle truffière. Une découverte qui se poursuivra toutes les 35 minutes jusqu’à 12h. À 10h, le marché provençal (le 6e pour Le Rouret) proposera produits du terroir, gastronomie, artisanat et truffes. À 14h30, une démonstration de cavage avec des chiens truffiers précèdera une conférence sur la truffe et sa culture, animée par le syndicat des trufficulteurs des Alpes-Maritimes (à 15h salle du conseil municipal). La journée s’achèvera par la dégustation d’un plat à base de truffe, préparé par Daniel Ettlinger, chef étoilé du « Clos Saint Pierre » au Rouret.
Marché de la truffe 2009
Samedi 10 janvier à La Bastide Saint Antoine à Grasse
Dimanche 11 janvier au Rouret  


En ouverture : Jacques Chibois (photo Gérard Bernar)

Cannes shopping festival. L’hôtel Martinez partenaire officiel

Image MODE. Le 6e anniversaire de l’événement « mode » cannois réunira du 8 au 11 janvier, défilés de mode, dîners de gala et offres de séjours exceptionnelles. Cannes, destination phare au cœur de l’hiver, sera à nouveau le rendez-vous incontournable des passionnés de la mode. Six défilés, à l’instar de ceux des grandes capitales de la mode, sont programmés et des soirées de prestige mettront à l’honneur la joaillerie et la couture. Le jeudi 8 janvier, le 3.14 accueillera la soirée d’ouverture. Le vendredi 9 janvier à 20h30, le Martinez, sous la houlette de Christian Sinicropi, chef de la Palme d’Or, réunira Chopard et Lacroix. Le samedi 10 janvier, Louis Julian & Fils et Chaumet défileront au Fouquet’s.
Comme les années précédentes, les hôtels proposent des hébergements en chambre double, petit-déjeuner compris, à 30€ en 2 étoiles et à partir de 90€ par personne en palace. L’hôtel partenaire officiel de cette édition sera le Martinez, occasion supplémentaire de mettre l’accent sur les 80 ans du palace. C’est également pendant l’événement mode, que le visiteur pourra profiter des activités proposées sur la saison touristique hivernale via la programmation des week-ends de l’offre « Le Club » : cours de cuisine, dégustation de grands crus, baptême de plongée ou de vol en hélicoptère - http://www.cannes-leclub.fr .
Cannes shopping festival
Du 8 au 11 janvier. Renseignements (0)4 92 99 84 22

http://www.cannesshoppingfestival.com

cannes_shopping_festival_palais_parvis.jpg
cannes_shopping_festival_palme_d_or.jpg
La Palme d'Or le restaurant de l'Hôtel Martinez

(photos X)

Rognes. Truffes et gastronomie

Image MARCHÉ. Le dimanche 21 décembre, dans le village authentiquement provençal de Rognes, seront présents plus de 130 exposants, où, autour de la truffe, la gastronomie trouvera naturellement sa place, avec les calissons d’Aix-en-Provence, le miel de lavande, les treize desserts provençaux, les huiles d’olive, les marrons de Collobrières, les fromages de brebis…, de vrais produits régionaux et artisanaux des fermes et des moulins. Pour régaler vos papilles, des brouillades de truffes sur les stands et les restaurants du village mettront en valeur la vraie truffe noire.
Une tombola sera tirée en fin de journée avec 500g de truffes, un week-end autour de la truffe à Saint-Paul-Trois-Châteaux et de nombreux autres lots à gagner.
Office de tourisme (0)4 42 50 13 36
office.tourisme@rognes.fr

Les marchés de Noël. Carros et les autres…

Image
TRADITION.
Les marchés de Noël et leurs baraques en bois, ont fait (ou vont faire) leur apparition dans pratiquement toutes les communes des départements de notre région.
Citons par exemple celui de Carros village, qui, les 13 et 14 décembre, de 10h à 18h, exposera des produits authentiques de l’artisanat local et de nombreux produits gourmands, huiles et olives, miel, nougat, marrons grillés, vins, légumes, pain d’épice, chocolats, confitures… Sur place, le four à pain fonctionnera et fournira des spécialités à l'ancienne, pizzas, pissaladières, viennoiseries et autres gourmandises chaudes et bien sûr le bon pain d'autrefois.
Dans les  Alpes-Maritimes, un guide réalisé par l’union départementale des offices de tourisme et syndicats d’initiative, recense les différentes festivités liées au thème de Noël et est diffusé gratuitement dans les offices de tourisme et syndicats d’initiative du département.

En ouverture : le marché de Noël de Carros village (photo X)

Olive de Nice. Portes ouvertes des moulins à huile des Alpes-Maritimes

Image PATRIMOINE. Le syndicat interprofessionnel de l’« olive de Nice », la Chambre d’agriculture des Alpes-Maritimes et les mouliniers, organisent, le samedi 29 novembre, la 4e édition des « Portes ouvertes des moulins à huile des Alpes-Maritimes ». Cette journée, qui a lieu pour la première fois en début de campagne oléicole, se veut à la fois culturelle, promotionnelle et un bon moyen de sensibiliser les jeunes générations à la sauvegarde d’un patrimoine et de métiers traditionnels.
15 moulins (sur les 24 que compte le département des Alpes-Maritimes et qui produisent plus de 400 tonnes d’huile chaque année) ouvrent leurs portes pour vous faire découvrir les procédés de fabrication de l’huile d’olive, mais également pour vous faire déguster le cru 2008-2009 ! (illustration Krystan)
Liste des moulins participants sous la rubrique « agenda »   

 

Fête du millésime à Bandol. À la découverte de la potion magique

Image
VILLAGE. Qualifiés régulièrement d’irréductibles Gaulois, les vignerons de l’appellation Bandol ont décidé de placer la 27e édition de la « Fête du millésime » sous le thème « Bandol en Gaule. À la découverte de la potion magique ».
C’est à l ‘hôtel « Le Méridien » à Nice, que le chef du village, Michel Bronzo, également président de l’association « Les vins de Bandol », a annoncé que, le dimanche 7 décembre prochain, « 25 vignerons irréductibles planteront leurs chapiteaux sur les quais du port de Bandol, dos à la mer et face à la ville, aujourd’hui station balnéaire et nautique, ancienne cité de tonneliers et port d’embarquement des vins de Bandol ». Il y aura bien sûr ce « précieux breuvage dont nos vignerons gaulois seront très  fiers, leur potion magique qu’ils feront déguster avec justesse, à la pipette, puisque eux seuls en détiennent le secret, celui d’un bien précieux et qui fait le bonheur des initiés ».
Pour Freddy Estienne, du domaine de La Laidière, c’est un millésime qui a dû subir les caprices de la météo. Morceaux choisis.
« La climatologie, on la connaît, c’est la même depuis quelques années, notoirement marquée par l’absence suffisante de pluie. Heureusement, nous avons eu des pluies d’hiver et d’autres en mai – juin, ce qui nous a permis de résister un temps aux épisodes de sècheresse estivale » « Et en cours d’été, c’est un comble, des journées fraîches ont succédé à des nuits qui ne l’étaient pas moins. Nous avons donc eu à subir des blocages de maturité qui ont prolongé le cours des vendanges ». 
« Cette année peut être encore plus que d’autres, le terroir de Bandol est apparu comme une mosaïque avec des différences d’une parcelle à l’autre, d’une commune à l’autre ».
« En résumé pour l’ensemble de l’appellation, les blancs ont été vendangés de bonne heure pour tirer le plus grand bénéfice de l’acidité ; les rosés ont suivi et présentent une belle robe pâle avec une structure en réserve au début et qui se révèle aujourd’hui et une belle expression en sortie de vinification. Pour les rouges, principalement issus du mourvèdre notre cépage roi, ils présentent une belle extraction de couleur et de tannins et affichent un beau potentiel de garde, ce qui, par Toutatis, nous réjouit grandement ! ».
« Les conditions climatiques de 2008 nous ont donné moins de grains à vendanger, moins de moûts à vinifier et nous nous attendons à un volume de récolte moindre (dans une proportion qu’il est difficile d’estimer aujourd’hui, mais le rendement de 38 hl/ha ne sera vraisemblablement pas atteint) ».
« Ce sont ces vins-là ou plutôt ces « presque vins » qui seront donnés à découvrir au grand public le dimanche 7 décembre. Ensuite, ils s’en retourneront aux soins attentifs des vignerons pour « s’élever » dans le secret des caves puisque vous savez que les blancs et les rosés seront sur le marché, au plus tôt à partir de mars 2009 et beaucoup plus tard pour les rouges, c’est-à-dire, à partir de mai 2010 ».
Fête du millésime 2008
De 10h à 17h sur les quais du port de Bandol. Libre accès à la fête pour tous les visiteurs et à la dégustation, moyennant l'achat d'un verre millésimé et gravé, au prix de 4€.
Programme complet sur l’agenda du site.


En ouverture : de gauche à droite, Freddy Estienne, domaine de La Laidière à Sainte Anne d’Evenos, Reynald Delille, domaine de Terrebrune à Ollioules, Sébastien Giannini, chef de cuisines hôtel Le Méridien Nice, Michel Vidal, domaine de Maubernard à Saint Cyr-sur-Mer et Michel Bronzo, domaine La Bastide Blanche à Sainte Anne du Castellet. (photo Gérard Bernar)

Truffe émotion à Richerenches. Premier ban des truffes

Image OUVERTURE. La proclamation du 1er ban des truffes aura lieu le samedi 15 novembre 2008 à Richerenches (Vaucluse). Après le ban des vendanges, voilà le ban des truffes qui ouvre officiellement le marché aux truffes à Richerenches, le plus grand marché national de la truffe noire où près de 700 kg de truffes sont achetés hebdomadairement le samedi. Une première, très attendue par les professionnels et les amateurs du diamant noir, créée par l’association de 19 professionnels « Truffe émotion » (restaurateurs, trufficulteurs, artisans du goût et amoureux de la truffe).
Le ban des truffes ouvre donc le marché aux truffes pour une saison que l’on indique être bonne. M.A. (photo Michel CDT Vaucluse)
Renseignements :
Office du tourisme de Valréas - (0)4 90 35 04 71
Comité départemental de tourisme du Vaucluse
(0)4 90 80 47 06

info@ot-valreas.fr    
http://www.ot-valreas.fr



Marché de la truffe en pays grassois. 13e édition début janvier

Image
RENDEZ-VOUS.
C’est traditionnellement le samedi, chez Jacques Chibois, en sa belle Bastide Saint Antoine à Grasse que commence ce week-end consacré à la fameuse tuber melanosporum. Marché aux truffes (il y en aura en quantité cette année !), 4 démonstrations de chiens truffiers (10h30, 11h30, 12h, 15h), dégustations de plats à base de truffe avec des chefs régionaux, produits et vins du terroir et bien entendu le célèbre repas « truffe » préparé par « maître Jacques ». Le lendemain dimanche, autre journée gourmande, sur la commune du Rouret cette fois avec la visite des trufficultures qui devraient produire cette année leur première récolte, après douze ans d’efforts. Là encore, le marché provençal sur la place du village, les démonstrations de chiens, les animations gourmandes sont au rendez-vous. Cette année, c’est Jean Claude Farhi, célèbre artiste de la région, qui a signé l’affiche.
13e marché de la truffe
Samedi 10 janvier de 9h30 à 17h30 à la Bastide Saint Antoine à Grasse et dimanche 11 janvier 200 de 9 à 12h et de 15h à 16h au Rouret.
Entrée gratuite. Renseignements (0)4 93 70 94 94


En ouverture : Jacques Chibois et Claude Fahri, artiste, créateur de l’affiche (photo BVdK)

Sospel. Foire agricole

Image TERROIR. Pendant toute la journée de samedi 27 septembre, les agriculteurs de la commune de Sospel ouvriront leurs portes pour faire découvrir et partager le quotidien de leur activité : Moulin Grands Genêts, Elisabeth et Jean-François Tripodi, oléiculteurs et mouliniers (10h), Soffiotti et fils, Carla et Frédéric Soffiotti, oléiculture, fruits et légumes (13h30) et Ferme Saint Antoine, Clothilde et Eric Siri, éleveurs de chèvres. Ces animations dans les fermes seront reliées entre elles par un « trans-fermier », un bus qui desservira  gratuitement les sites. Le soir sur la place des Platanes, une soupe au pistou clôturera cette journée au grand air.
Le dimanche 28 septembre, vaches, chevaux, moutons, chèvres…, accompagnés de groupes et orchestres musicaux, défilerons sur l'avenue et rejoindrons sur le champ de foire les agriculteurs et les artisans des vallées. La population est également invitée à concourir pour  l'élection de la meilleure tourte de blette, une spécialité sospelloise. Le jury sera patronné par le Convivium Slow Food Côte d’Azur principauté de Monaco. À l’occasion du déjeuner, les restaurateurs du village mettront à l'honneur les produits du terroir, et proposerons sur leurs cartes, l'assiette valléenne ou le menu à Km zéro. L'après-midi, deux chefs sospellois, Gilles Domerego et Laurent Richard, proclameront les résultats du concours de la meilleure tourte de blettes 2008 et feront démonstration de leur savoir-faire sur le sujet.
Foire agricole à Sospel. 27 et 28 septembre 
Renseignements et réservations pour le repas : office de tourisme de Sospel (0)4 93 04 15 80

http://www.sospel-tourisme.com

Les vendanges de Cannes. Shopping et dégustation

Image MARIAGE. L’objectif de cette soirée du samedi 27 septembre est de marier idéalement le prestige et l’art de vivre à la française. Elle associe seize grands vignobles de la région aux boutiques de Cannes, afin d’apporter un « plus » à l’animation locale en y associant sommeliers et grands chefs. Une occasion pour les clients des boutiques participantes de découvrir ou redécouvrir les différentes collections ou nouveautés 2008/2009, de façon festive et gustative. Seuls les invités d’une trentaine de boutiques et d’enseignes de prestige participantes pourront participer à cette dégustation. Il sera cependant possible pour un invité dans l’une des boutiques, d’accéder aux autres établissements partenaires de l’événement via un « pass » identifiant (bracelet).
http://www.cannes-prestige.com

Fruits et légumes. Trophée des maraîchers à Châteaurenard

Image
FILIÈRE AGRICOLE. Cette fête régionale du pays de Châteaurenard est reconnue comme un haut lieu à la fois des traditions taurines et des traditions maraîchères et fruitières de Provence. En s’appuyant sur une fête populaire, bien ancrée dans la culture locale de la bouvine, le « Trophée des Maraîchers » donne rendez-vous aux entreprises de toute la filière agricole et aux professionnels de la production, de la distribution, de la transformation et de la logistique (voir le programme complet sur l’agenda du site http://www.email-gourmand.com ).
Renseignements (0)4 90 94 02 00

Lors de la précédente édition (photo X)

Alpes-Maritimes. Fêtes à l’envi !

Image
Il va falloir posséder un sacré talent d’ubiquité pour assister à toutes les manifestations prévues ce week-end prochain.

A NICE
, de 19h à 0h30, le port sera entièrement rendu aux piétons pour permettre à tous de déambuler et flâner librement à l’occasion de la 5e édition de "Lou Festin dou Pouort", organisée cette année sous le thème "saveurs et traditions des ports de la Méditerranée". Placé sous le patronage du Convivium Slow Food Sud-Est et principauté de Monaco, le village des chefs sera animé par Benjamin Bruno, Michel Devillers, Pascal Lac, Marc Laville, Thomas Millo, Christian Plumail, Jean-Denis Rieubland, Luc Salsedo, Serge Serain, Jouni Törmänen. Seront également présents les vins de Bellet, la chambre d’agriculture des Alpes-Maritimes et les artisans Slow Food, Marco Ballestra (Miellerie de la Roya), Ivan Chiaffrino (Amaretti Antica Dulcinea), Davide Dalmasso (La Cambuse), Roger Daniel (Maison Forever La Niera), Rossana Irtelli (Acetaia Leonardi), (Leyla Louviers (produits créoles), Guillaume Philippon (Nougaterie des Fumades), Jean-Claude et Cyril Reux (Samimex) et Frédéric Soffiotti (Soffiotti & fils).

A SAINT-LAURENT-DU-VAR
, de 10h à 18h, au parc Layet, la 21e édition de la fête du terroir mettra en exergue les produits de la région, les animaux de la ferme et les métiers anciens

A GRASSE,
les 6 et 7 septembre, lors de la 13e édition de « Bio Grasse », sur le Cours Honoré Cresp, vous pourrez faire votre marché parmi plus de 100 stands en provenance de la France entière et d’Italie, tenus par des producteurs et des revendeurs bio, prendre des cours de cuisine à la Rotonde avec par le chef Yves Terrillon, sur le thème « la cuisine du marché bio (samedi 6 septembre à 15h30) et déjeuner bio avec un menu concocté par Jacques Chibois (dimanche 7 septembre à 12h30).

A BIOT,
les 6 et 7 septembre au village, à l’occasion de la fête du jumelage entre Biot et Vernante et afin de partager les mets de chacun des pays, un marché italien sera installé sur la place des Arcades où les producteurs du Piémont donneront rendez-vous aux gourmands pour leur faire découvrir leurs produits les plus savoureux (de 9h à 20h le samedi et de 9h à 18h le dimanche).

Les fêtes gourmandes à Villeneuve-Loubet village. Hommage à Bernard Loiseau

Image MÉMOIRE. En présence de Michel Escoffier, arrière petit-fils du Maître, président d’honneur des « Fêtes gourmandes », de Michel Bourdin, conservateur du musée Escoffier, président de ce millésime, et de Francis Scordel, chef du “Mas d’Artigny” à Saint Paul de Vence, président du jury du concours culinaire amateur, cette 17e édition va rendre hommage à Bernard Loiseau, illustre chef disparu il y a 5 ans, et saluer son talent, sa passion et sa créativité.
Animées par Dominique Cécillon durant les trois jours, ponctuellement assisté par Christian Plumail et Jean-Pierre Rous, les « Fêtes gourmandes » mettront l’accent sur la pomme de terre, ce tubercule comestible que Bernard Loiseau aimait travailler. Ce trésor enfoui, que l’on célèbre partout dans le monde cette année, constituera la base alimentaire du concours de cuisine amateurs organisé le vendredi 8 août.
Ce rendez-vous annuel permet de découvrir la ville natale d’Auguste Escoffier et les produits du terroir français et italien (Romagne), mis en valeur dans les stands disséminés dans les rues du village. Les dégustations de pêches Melba, de pasta italiennes par les cuisinier(e)s de Forlimpopoli, ville jumelle, les démonstrations culinaires animées par Dominique Cécillon, conférencier, en présence de Jacques Febvay, Jacques Bruneau, Pierre Botticelli, Disciples d’Escoffier, et de Jean-Pierre Rous, Slow Food, maître sommelier de France, les sculptures sur végétaux de Max Timbert, les expositions « Objets de Saveurs » de Virginie Serre (musée d’histoire et d’art) et « Une étoile, un mythe », consacrée à Bernard Loiseau (musée Escoffier de l’art culinaire) complètent ces trois jours de fêtes non-stop.
• 6, 7 et 8 août à Villeneuve-Loubet village de 10h à minuit

DÉMONSTRATIONS CULINAIRES
Place de l’hôtel de ville
• Mercredi 6 août
11h : Sébastien  Giannini
« Le Méridien » à Nice
15h : Philippe Labbé
« La Chèvre d’Or” » à Eze village
16h30 : Marc Laville
« Don Camillo Créations à Nice
• Jeudi 7 août
11h : Olivier Muller
Novotel Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var
15h : Franck Cicognola
« Private Catering » à Nice
16h30 : Pascal Trouvé
Chef pâtissier « Private Catering » à Nice
• Vendredi 8 août
11h : Luc Gamel
« Côté Jardin » Hôtel de Paris à Monaco
15h : Stéphane Raimbault
« L’Oasis » à La Napoule
16h30 : Philippe Roudière
« Chez Philippe » à Théoule-sur-Mer

Stéphane Raimbault effectuera une démonstration vendredi 8 août à 15h (photo X)

Théâtre dans la vigne. Heureux mariage de cultures

Image
PLAISIRS.
La belle aventure initiée par Marie-Christine Kemp continue. La 19e édition va poser ses tréteaux dans trois domaines viticoles varois, le Château Lafoux – Coteaux varois en Provence à Tourves (mercredi 23 juillet), le Château des Demoiselles – Côtes de Provence à La Motte (vendredi 25 juillet) et au Domaine Bouisse-Matteri – Côtes de Provence à Hyères (dimanche 27 juillet).
Ces remarquables nuits culturelles se déroulent suivant un immuable rite qui débute à 20h30 par l’accueil, avec apéritif de bienvenue et dégustation des vins du domaine. À 21h30, vous êtes invité, cette année, à poursuivre votre soirée dans une auberge avec deux libertins « Jacques et son maître », qui déclament les textes pleins d’humour et de truculence de la pièce de Milan Kundera, hommage à Diderot, nominée deux fois aux Molières (photo X). Puis vers 23h30, la nuit se prolonge autour d’un médianoche en compagnie des artistes, préparé par Alain Ryon (au Château Lafoux et au Domaine Bouisse-Matteri) et Max Callégari et Gilbert Masse (au Château des Demoiselles), fidèles chefs de l’association Les maîtres restaurateurs varois. Dégustation et représentation 33€, avec souper 76€.
Mercredi 23 juillet au Château Lafoux.
Réservations (0)4 94 78 77 86
Vendredi 25 juillet au Château des Demoiselles
Réservations (0)4 94 99 50 30
Dimanche 27 juillet au Domaine Bouisse-Matteri
Réservations (0)4 94 38 65 05 


«  21 22 23 24 25 26 27 »