16e année - N° 692 - Du 24 au 30 juin 2019.

Balicco

Salons

Monte-Carlo gastronomie. Délices de fleurs

Image ÉVÉNEMENT. La 13e édition de ce salon, organisée par le Groupe Promocom, avec la Société des Bains de Mer comme partenaire officiel, est placée cette année sous le thème des fleurs. Ainsi, jasmin, violettes, roses, fleurs de pissenlit, coquelicots, lavande… sont au rendez-vous d’une gastronomie originale et savoureuse qui puise sa créativité dans la richesse du sud. Toutes les démonstrations culinaires et les menus proposés par les chefs présents au salon se déclineront sur ce thème novateur.
Entrée 5€, gratuite pour les -de 12 ans et en semaine de 12 h à 14 h. Forfait parking : 3,5€ pour une durée de 3h. Plus amples informations sous la rubrique « agenda ».
Monte-Carlo gastronomie
Du 28 novembre au 1er décembre. Espace Fontvieille, de 10h à 19h
Tél. 377 97 98 50 00

http://www.mc-gastronomie.com

En ouverture : Yves Terrillon de « L’Atelier de la cuisine des fleurs » de Tourrettes-sur-Loup, sera présent au salon avec de nouveaux produits (tagliatelles rose et violette, pâtes d’olive aux fleurs, sablés aux fleurs, foie gras au confit de pétale de rose) et pour des démonstrations culinaires les 29 et 30 novembre. (photo X)

Salon international du livre gourmand de Périgueux. Les lauréats

Image PALMARÈS. C’est le jour de l’inauguration du 10e salon international du livre gourmand de Périgueux, que le jury des différents prix à proclamé le nom des vainqueurs, après délibération et sous la présidence de Michel Moyrand, maire de Périgueux.
Prix La Mazille 2008 : Juliette et Jean-Marie Baudic pour leur ouvrage « Osez ! » (Éditions Menu-Fretin)
Prix La Mazille international 2008 : une collection est saluée, et en particulier l’ouvrage « Le vrai goût du Cambodge » écrit par Céline Anaya-Gauthier. (Éditions Aubanel)
Prix de la Ville de Périgueux 2008 : un ensemble d’ouvrages, dans la collection « Larousse tendances », et en particulier « Un rôti pour dimanche » réalisé par l’auteur Emmanuel Renault.
Le jury des trois prix a décerné un coup de cœur pour le livre « Choses bues », un travail réalisé sur le vin et écrit par le journaliste Jacques Dupont (Éditions Grasset).
livre_critiques_fourneaux.jpgLe jury a attribué une mention spéciale pour le livre « Les critiques aux fourneaux » (Éditions Les Quatre Chemins). Rappelons que cet ouvrage de recettes écrit par les journalistes de l’APCIG, offre, dans l’intégralité, ses droits d’auteurs aux Restaurants du Cœur.
Le prix jeunesse, créé pour la première fois, a été décerné à deux lauréates ex aequo :
Anne Martinetti, illustrations Valérie Belmokhtar « Desserts à lire et à croquer » (Éditions Mango Jeunesse) et Anne Monnier, illustrations Alain Bonaventure pour une série de 4 livres « Ciboulette et Paprika ». (Éditions Hatier Jeunesse).
Un hommage particulier a été rendu au journaliste et auteur émérite Christian Millau pour son livre « Le dictionnaire amoureux de la gastronomie » (Éditions Plon), ainsi qu’à Patrick Scicard, président du directoire Lenôtre, pour son livre « La vie est une part de gâteau » (Éditions Ramsay).
Le jury de la nouvelle gourmande, une création littéraire des arts culinaires et gastronomiques encouragée par l’institut Eugène Le Roy, -prix présidé cette année par Catherine Hermary-Vieille (auteur, prix Femina 1981) et Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste et praticien, auteur de « Plaisir sans les kilos » a été attribué à Didier Laurent pour « Confession intime ».
Enfin, et pour clore la remise des prix officiels, deux prix magnifiques ont été accordés en 2008 :
par la Chambre de commerce et d’industrie de la Dordogne à l’ouvrage « Secrets de cuisine des sœurs Scotto » des sœurs Scotto (Éditions Le Chêne)
par le Club de la presse qui a décerné le « trophée gourmand Dominique Lavigne », (en hommage à la journaliste décédée) à  Roland Manouvrier, artisan glacier à Saint-Geniès, dans le Sarladais.

Salon des saveurs gourmandes au Pradet. 6e édition sur le thème du rouget

Image GOURMETS. Ces journées seront animées par des démonstrations et dégustations gratuites de 18 chefs de cuisine de la région toulonnaise, sur le thème « Le rouget, aromates et épices de Provence ».
Un  concours de cuisine, sur le thème de la sardine, et un concours de pâtisserie, sur le thème du chocolat, ouverts au public, seront organisés dans le cadre su salon. Des exposants de produits locaux, ainsi que d’autres régions françaises, seront présents sur ces trois jours. Des lots gastronomiques seront à gagner, le samedi soir, avec le casino des vins.
Le parrain de cette édition est Jean-Louis Sarroche, maître chocolatier au Pradet et l’invité d’honneur Frédéric de Barsony, du restaurant « Le plein Sud » au Pradet.
Restauration sur place avec des assiettes repas à partir de 5€. L’entrée est libre.
Salon des saveurs gourmandes
Du 21 au 23 novembre, Espace des Arts - Le Pradet


En ouverture : Filet de rouget rôti, fausse ratatouille, émulsion safranée à l’huile d’olive (photo X)

Business Events. Un salon pour la deuxième année à Marseille

Image
EDITION REUSSIE
. Dans des espaces exposants sobres et élégants, tout ce qui est indispensable à la réussite d’un séminaire, d’un congrès ou du tourisme d’affaires était réuni au Parc Chanot ces 22 et 23 octobre. Deux co-directeurs, plutôt satisfaits de cette édition 2008, messieurs Rioton et Lamballé, ont fédéré sites d’exception, domaines viticoles, hôtels de luxe, spécialistes du son et de la lumière, agences d‘événementiels, d’hôtesses… tout, tout, tout pour que la région PACA devienne le rendez-vous du tourisme d’affaires et de l’événementiel. M.A
Prochain salon à Lyon les 29 et 30 janvier 2009. Peut-être est-il encore temps de réserver un espace (0)4 78 37 56 74
http://www.salonduseminaire.com

En ouverture : Messieurs Rioton et Lamboley, co-fondateurs du salon, entourent Pierre Guillem le partenaire traiteur « La truffe noire ». (Photo M.A)

Les rendez-vous méditerranéens de la gastronomie à Sainte-Maxime. Une grande première !

Image
ÉCHANGES
. Après plus d’une année de travail acharné de toute une équipe, grâce à l’opiniâtreté de Bertrand Deschamps, le directeur de l’agence du golfe de Saint-Tropez, au soutien logistique apporté dans l’organisation par l’association des Maîtres Restaurateurs Varois et à l’aide de partenaires institutionnels et privés, la première édition de ces rencontres initiées et portées par la Chambre de commerce et d’industrie du Var, va voir le jour dans une semaine !
Articulés sur deux jours, le lundi 27 et le mardi 28 octobre, ces rendez-vous ouverts aux professionnels et au grand public (sur certaines parties du programme) et animés par Vincent Ferniot, vont permettre de s’interroger sur des sujets d’actualité, dont le fil d’Ariane sera « La cuisine méditerranéenne dans la gastronomie d’aujourd’hui et de demain ».
Dès le lundi matin, une exposition de producteurs varois, agriculteurs, viticulteurs, de partenaires spécialisés des professions du tourisme et des métiers de bouche (équipementier, assurance, banque, arts de la table…) installée dans le hall du Carré Léon-Gaumont, le tout nouveau centre culturel maximois, donnera le ton. L’après-midi, réservé aux professionnels, permettra, à l’ensemble des acteurs du monde de la gastronomie et du vin, de bénéficier de la compétence des différents intervenants (Jean Lhéritier, Élisabeth Mercier, Jean Montagard, François Millo et Rémi Ohayon), autour de débats et d’une table ronde de chefs et sommelier renommés (Jacques Maximin, Stéphane Raimbault, Roger Jaloux, Jean-Marc Banzo, Alain Llorca, Edouard Loubet, Emmanuel Renaut, Fulvio Pierangelini et Vincent Gasnier).
Le mardi est ouvert conjointement aux professionnels et au grand public, qui pourra, dans la matinée, participer aux ateliers du goût, dialoguer et échanger avec les chefs invités, partir à la rencontre des commerçants sur le marché en compagnie de Vincent Ferniot et apprendre à déguster des vins avec Brigitte Leloup, la vice-présidente de l’association des sommeliers d’Europe.
Dès 10 heures, le trophée « Gastronomie et vins de Provence », temps fort de cette seconde journée, retransmis sur écran géant dans le hall d’accueil, apportera son lot de péripéties pour le public et de stress pour les six chefs finalistes, appliqués à réussir une déclinaison parfaite de veau de lait pour 8 personnes, avec garnitures imposée et libre et pour les six sommeliers soucieux de réussir le meilleur accord mets et vin, sous l’œil et le palais avisés des présidents des jurys, Jacques Maximin et Brigitte Leloup. Dénouement à 18 heures, suivi d’un cocktail dînatoire préparé et offert par l’association des Maîtres Restaurateurs Varois. 
48 heures qui devraient répondre aux trois objectifs fixés, être un lieu d’échanges et de dialogue autour des sujets d’actualité et de développement des professions du tourisme, des métiers de bouches, des C.H.R., des viticulteurs…, développer un concours professionnel européen de cuisine et de sommellerie et s’inscrire dans la dynamique de l’animation économique d’un territoire et de ses entreprises, celui du golfe de Saint-Tropez.
Les organisateurs, les partenaires, les exposants, les acteurs, vous attendent nombreux.
Les rendez-vous méditerranéens de la gastronomie
Carré Léon-Gaumont 83120 Sainte-Maxime
27 et 28 octobre.
Lire le programme complet dans la rubrique « agenda »


(photo CIVP - François Millo)

Journées saveurs et terroir de Sainte-Maxime. Le savoir-faire local

Image
FÊTE. Organisées par « Saveurs et terroir de Provence », l’association chère à son président Michel Hébréard, et la ville de Sainte-Maxime, ces 4 journées sont placées – comme chaque année – sous le signe de la convivialité, ponctuées de concours et de démonstrations culinaires (pièce artistique le 10 après-midi, journée des chefs le 11 de 9h à 12h, les ménagères aux fourneaux le 12 de 10h à 12h30 - photo X) et de découverte des produits du terroir régional avec, pour la seconde année consécutive, la présence des artisans du goût du Convivium Slow Food Sud-Est et principauté de Monaco.
Du côté des concours, le jeudi 9 (de 14h à 18h) sera réservé aux chefs de demain avec une compétition qui opposera les meilleurs apprentis du Var ; le vendredi 10 (de 10h à 18h) sera consacré aux grands trophées de la pâtisserie, avec un concours de confiture et le dimanche 12 (de 14h à18h) accueillera le dorénavant très célèbre « Stars en cuisine » qui accueillera notamment Jean-Pierre Castaldi, Julien Lepers, Max Callégari, Gui Gedda et Frédéric Soulié, le président du jury.
Journées saveurs et terroir de Sainte-Maxime
Du 9 au 12 octobre
Parc des Bosquette 83120 Sainte-Maxime.

Navettes gratuites au départ de la place Jean-Mermoz.




Salon international cuisine et littérature à Monte-Carlo. Pluie d’étoiles

Image MILLEFEUILLES. C’est toute la galaxie des stars du livre gourmand et de l’œnologie qui sera présente les 6 et 7 décembre prochains au Sporting d’Hiver.
Sophie Dudemaine (les cakes de Sophie) vous invite à la rejoindre le samedi 6 décembre pour « Une après-midi avec Sophie », trois heures de conversation autour de la gastronomie avec la reine des best-sellers culinaires, sans oublier le dimanche 7 décembre, pour une séance de dédicaces. Seront également attendus : Pierre Hermé, Julie Andrieu, Enrico Bernardo, Philippe Faure-Brac, Fred Chesneau le globe-cooker de Canal +, le docteur Jean-Michel Cohen, célèbre nutritionniste, Trish Deseine, Christophe Felder, Fatema Hal, Éric Léautey de Cuisine TV, les sœurs Scotto… sans oublier de nombreux chefs étoilés, de grands pâtissiers, des journalistes gastronomiques, des œnologues, des comédiens, des artistes et de nombreux auteurs.
En plus des dédicaces de livres, des conférences, des débats, des expositions, des cours de cuisine, des initiations à la dégustation de vins, des pièces de théâtre, des brunchs musicaux, des chasses aux trésors et autre rallye gourmand, complèteront cette première édition.
Entrée libre au salon.
cel_logo.jpghttp://www.cel2008.com

Séminaires Business Méditerranée à Marseille. Tourisme d’affaires

Image
PROFESSIONNELS.
En avant-première, messieurs Lamboley et Rioton, organisateurs du salon, ont présenté cette nouvelle édition qui ouvrira ses portes les 22 et 23 octobre prochains au Parc Chanot à Marseille. Fort de la réussite du salon 2007, il était évident que cette manifestation dédiée aux professionnels du tourisme d’affaires allait se renouveler. Créée à Lyon il y a 6 ans, le salon s’ancre à Marseille, qui est la deuxième ville de France pour le tourisme d’affaires, mais aussi la deuxième ville la plus visitée après Paris. Un salon tel que celui-ci a un objectif simple et précis : être utile aux professionnels de ce secteur et travailler en partenariat et dans une dynamique commune avec les entreprises concernées : office du tourisme de Marseille, SNCF, La Truffe Noire, le bureau des congrès de Marseille. Quand on sait qu’un congressiste dépense en moyenne entre 50€ et 100€ par jour et qu’une femme ou un homme d’affaires en individuel dépense entre 100€ et 180€ par jour, la nécessité et l’impact d’un tel salon sont importants pour l’économie de la ville. Un moyen de répondre aux besoins des organisateurs de congrès, séminaires, formation, team building et événementiel.
La première question que se posent les organisateurs est le lieu du séminaire. Viennent ensuite, le choix de l’hébergement, du traiteur ou de la restauration, des prestataires son, lumière, vidéo et informatique, déco, fleurs… tout ce qui rend un séminaire convivial, sympathique, donc efficace. Toutes les réponses sur le salon Business Events.
La société organisatrice Séminaires Business Events SAS édite un annuaire spécifique, que l’on trouvera sur le salon, dans lequel sont répertoriés tout ce qui est nécessaire pour l’organisation de manifestations professionnelles de toute sorte, ainsi que les meilleurs prestataires. M.A. (photo Pascal Muradiar)
Séminaires Business Méditerranée
Mercredi et 22 et jeudi 23 octobre, de 9h30 à 18h
Parc Chanot à Marseille. Hall 1, entrée D.
Renseignements
http://www.salonduseminaire.com

business_events.jpg
Yves Rioton, directeur de Séminaires Business Events SAS et Claude Lamboley (photo Magali Aimé)

Chambre de commerce italienne de Nice. Succès français à Cunéo

Image
LIENS ÉTROITS. À la grande foire d’été de Cuneo, qui vient juste de fermer ses portes, le public italien a pu découvrir les 150m2 d’espace d’exposition consacré à la Côte d’Azur, mis sur pied par la Chambre de commerce italienne de Nice. Selon Agostino Pesce, directeur de la Chambre de commerce italienne, « l’espace tourisme consacré aux villes de Cagnes-sur-Mer, Grasse, Vence, Villefranche-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var et Nice na pas désemplit depuis l’ouverture. La Côte d’Azur reste la destination privilégiée des Italiens du Nord et particulièrement de la région Piémont qui a conservé des liens très étroits avec ce territoire ». Les spécialités françaises étaient également à l’honneur grâce à la présence de producteurs typiques de senteurs de Provence, de savons de Marseille, d’huiles et de spécialités culinaires régionales.
L’objectif de consolider et d’accroître les relations économiques et culturelles entre les deux pays, semble donc plus qu’atteint !

Discours pendant l'inauguration (photo X)

Destination vignobles à Avignon. Le rendez-vous professionnel du tourisme vitivinicole

Image RENCONTRES. Ce salon professionnel, créé par la Maison de la France, a lieu tous les deux ans dans une région viticole française (Bourgogne en 2004 et Bordelais en 2006). Il propose à une centaine de voyagistes et agents de voyages étrangers de venir rencontrer, au cours d’une journée de travail, les professionnels français spécialistes du tourisme vitivinicole.
Pour le Vaucluse, qui accueille l’édition 2008, c’est une formidable opportunité de réaliser un « coup de projecteur » sur son offre œnotouristique riche et structurée. Cette opération ne pourrait se dérouler sans un partenariat fort et impliquant des acteurs du tourisme et de la filière vitivinicole, le comité régional de tourisme PACA, le comité départemental du tourisme de Vaucluse, Avignon Tourisme, Inter Rhône et le conseil interprofessionnel des vins de Provence, qui ont élaboré les différentes étapes du projet articulé autour d’un axe de travail, de découverte, d’expériences et d’échanges.
Du 20 au 22 octobre 2008
http://www.destinationvignobles.org

Les rendez-vous méditerranéens de la gastronomie à Sainte-Maxime

Image ÉVÉNEMENT. La liste des intervenants de la première édition se précise. À ce jour les chefs de cuisine Jacques Maximin, 2 étoiles Michelin®, président du jury national des Meilleurs Ouvriers de France cuisine 2007 ; Stéphane Raimbault, 2 étoiles Michelin®, L’Oasis à Mandelieu La Napoule ; Jean-Marc Banzo, 1 étoile Michelin®, Le Clos de la Violette à Aix-en-Provence et Villa Madie à Cassis ; Roger Jaloux, chef de cuisine de Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d’Or, 3 étoiles Michelin®, Alain Llorca, 2 étoiles Michelin®, Le Moulin de Mougins à Mougins ; Edouard Loubet, 2 étoiles Michelin®, La Bastide de Capelongue à Bonnieux et Fulvio Pierangelini, 2 étoiles Michelin®, Ristorante Gambero Rosso à San Vincenzo en Italie, ont répondu présents.
Pour le volet sommellerie, Philippe Faure-Brac, Le Bistrot du Sommelier à Paris ou Thierry Corona, président de l’association des sommeliers d’Europe ou Vincent Gasnier, chef sommelier des restaurants londoniens Soho House, sont en attente de confirmation.
Les différentes thématiques de la rencontre professionnelle seront animés par Jean Lhéritier, président national Slow Food France ; Jean-Pierre Rous, président du convivium Slow Food Sud-Est et principauté de Monaco ; Élisabeth Mercier, directrice de l’agence bio ; Jean Montagard, chef de cuisine ; François Millo, directeur du Conseil interprofessionnel des vins de Provence et Rémi Ohayon, directeur général du cabinet Les Ateliers d’Apicius.
Quant à l’animation, elle sera assurée par Vincent Ferniot.
Lundi 27 et mardi 28 octobre au Carré Léon Gaumont à Sainte-Maxime
Pour tout renseignement complémentaire et information :
Chambre de commerce et d’industrie du Var
Agence du golfe de Saint-Tropez
Tél. : +33 (0)4 94 55 98 30

agence.golfe-st-tropez@var.cci.fr

Vincent Ferniot assurera l'animation de ces premiers rendez-vous (photo Gérard Bernar)

L’Italie à table à Nice. Un succès partagé par 130 000 passionnés !

Image
BILAN. Pour sa quatrième édition, « L’Italie à table » a cette année dépassé toutes les attentes en termes d’affluence, de qualité et de réussite. En effet, nombreux sont ceux qui, durant ces 5 journées d’amitié franco-italienne, ont goûté à la convivialité de nos voisins méditerranéens, ont dégusté les produits régionaux transalpins, sont venus s’informer sur les destinations touristiques et participer aux différentes activités culturelles et ludiques proposées. Une palette de territoires, provinces et régions touristiques était présente afin de conjuguer gastronomie, information et promotion territoriale. Pas moins de 150 exposants ont été heureux de pouvoir démontrer leur savoir-faire et transmettre leurs meilleures recettes au public azuréen (photo X).

Bionazur à Nice. Un pas en direction du développement durable

Image
BIO.
Pour sa 10e édition, le salon Bionazur, organisé par Nicexpo, sera composé de deux espaces distincts, le bio et le développement durable. Plus de 120 exposants respectueux de la certification AB (agriculture biologique) présenteront leurs produits alimentaires ou leurs produits transformés.
La cantine bio de l’Hôtel Hi à Nice s'installera sur les  pelouses du salon. Avec l'aide de Frederick Grasser Hermé, elle proposera une sélection légère de mets à base de produits biologiques.
13, 14 et 15 juin, autour du kiosque à musique et du théâtre de verdure à Nice
De 10h à 20h. Entrée gratuite.

http://www.bionazur.com

L’Italie à Table à Nice. Le goût transalpin

Image
FÊTE.
Du 29 mai au 2 juin, le salon de la gastronomie italienne va permettre, une nouvelle fois, de découvrir l’excellence de la production alimentaire italienne, de déguster et d’acheter directement des produits typiques venant des régions du Piémont, de la Ligurie, de la Toscane, de la Vénétie, d’Ombrie, des Pouilles, de la Sardaigne, de la Sicile, du Latium. Durant ces 5 journées, des cours de cuisine italienne donnés par La Scuola di Cucina Italiana, des menus spéciaux à déguster à la Brasserie Flo, à La Réserve, au Negresco, au Palais de la Méditerranée, à Parcours Live à Falicon, des expositions, des tables rondes, des projections de films italiens, des défilés de mode, de voitures italiennes d’époque… complèteront agréablement cette 4e édition organisée par la Chambre de commerce italienne Nice Sophia Antipolis Côte d'Azur (lire le programme détaillé sous la rubrique « Agenda » du site).
La présence d'Enrico Crippa, le chef étoilé du restaurant Piazza Duomo à Alba, derrière les fourneaux de la Réserve, le lundi 2 juin, pour fêter les 130 ans de l’établissement niçois, sera une occasion supplémentaire de fêter « L’Italie à table » !  (photo Gérard Bernar)
Promenade des Anglais, face au jardin Albert Ier
Ouvert gratuitement au public de 10h à 21h

http://www.italieatable.fr

Pain, amour et chocolat à Antibes, le succès de l’alliance franco-italienne !

Image
EXCELLENCE. En regard de la qualité des produits français et italiens des secteurs de la boulangerie, de la pâtisserie, de l’artisanat d’art réunis pour l’évènement du 8 au 10 février et considérant l’affluence de 25 000 visiteurs lors de la première édition en 2007, la Chambre de commerce italienne, organisatrice de l’évènement, prévoyait un résultat tout aussi prometteur cette année. Ces attentes ont été plus que satisfaites puisque plus de 45 000 visiteurs sont venus apprécier les produits d’excellence proposés par une cinquantaine d’exposants franco-italiens et assister aux nombreuses animations proposées gratuitement.

Les Amici del Cioccolato de Cuneo avec une de leur pièce réalisée pour le salon, à base d’un chocolat noir à 80% de cacao.

Pain, amour et chocolat à Antibes

Image
ARTISANS.
Une cinquantaine d’exposants ont répondu présents à l’invitation de la Chambre de commerce italienne pour animer la seconde édition destinée aux entreprises transalpines et françaises qui souhaitent développer leurs activités ou s’implanter dans le pays voisin.
Le syndicat des boulangers et boulangers-pâtissiers des Alpes-Maritimes a brillamment participé à ce rendez-vous avec des ateliers boulangeries pour les enfants, des démonstrations et des dégustations. Fort du succès rencontré en 2007 avec la création du « Rocher de la Riviera », délicieuse douceur chocolatée avec une pâte d’amande au cœur d’orange confite, enrobée de 70 % de cacao enrichi d’amandes caramélisées, le syndicat a créé cette année la fougasse de la Riviera, un pain à la pâte souple, douce, très alvéolée, fabriqué uniquement avec des produits du terroir, tomates semi-confites, basilic, ail, tapenade, olives de Nice, herbes de Provence, huile d’olive.
Au hasard des stands, vous pouviez apprécier le chocolat piémontais chez de nombreux producteurs, mais également découvrir d’autres produits, des pâtes à base d’œufs d’autruche chez Lo Struzzo Alpino (www.lostruzzoalpino.it ), des gâteaux de maïs au chocolat chez Le Batiaje di casa Vincenti, produits labellisés « excellence artisanale » (www.batiaje.com ), de la goûteuse charcuterie, une originale viande de truie séchée avec de l’avoine, un salami fait de dés de lard coupés à la main et de viandes aromatisés par un vin piémontais, chez Salumificio Val Pellice ou des fromages typiques comme le castellano, cousin du célèbre castelmagno né sur l’autre rive du Pô, la tuma del bergé au lait cru ou la sola del Monviso, de forme carrée et de couleur de paille… (photo Gérard Bernar)

«  10 11 12 13 14 15 16 »