20e année - N°826 - 30 janvier 2023

Balicco

Restaurants

Les Bacchanales à Vence. Un projet dans l’air du temps

Image

Pour le premier anniversaire de l’installation de son restaurant à Vence, Christophe Dufau innove à nouveau en proposant de la « street-food », lors d’une garden-party.

Restaurant Albert 1er à Antibes. Visite d’un champion du monde

Image

Marcel Lesoille, champion du monde d’ouverture d’huîtres creuses depuis 1995 (28 à la minute les yeux bandés !) a fait l’honneur de sa visite au restaurant d’Amélie et Vincent Halby.

La Mirande à Avignon. Table d’hôte spécial festival

Image

Entre théâtre et cuisine, le rideau se lève tous les soirs jusqu’au 29 juillet sur la table d’hôte.

Les Bacchanales à Vence. Garden party gourmande

Image

Le 19 juillet, à l’occasion du premier anniversaire de son installation à Vence, Christophe Dufau vous invite à découvrir son nouveau concept « street food », avec son futur  complice Bernard Chesneau, et lance la première cuisine fine de rue en France à bord d'une roulotte.

Le Vauban à Antibes. Un chef en pleine crise de… création !

Image

Créer, innover, jouer avec le produit. Raymond  Cornelissens vous invite à partager sa passion de toujours dans son restaurant proche de la mairie : l’art culinaire.

Boutique et café Lenôtre à Cannes. Esprit table d’hôtes

Image

Sur une idée de Simon Ganache, le chef du café Lenôtre, les convives se retrouvent autour du piano, chaque mardi, pour découvrir « en direct live » la préparation du menu du déjeuner.

Le Provençal Beach à Juan-les-Pins. Art de vivre estival

Image Pour cette saison 2009, le groupe du Provençal a sollicité les conseils de Victor et Philippe Bensimon de la plage Keller au Cap d’Antibes, qui ont confié la direction de la plage à Jean-Jacques Gonzales.

Maya Bay à Monaco. Inauguration de la nouvelle terrasse

Image Mercredi 17 juin, le restaurant japonais du Maya Bay a inauguré sa nouvelle terrasse baptisée le Maya Garden !

Hostellerie les gorges de Pennafort à Callas. Les clés du succès

Image Cette année, ce sont les statues en acier peint et inox de Beppo, artiste contemporain dracénois, dispersées dans le jardin, qui vous accueillent dans ce haut lieu de la gastronomie varoise où Philippe Da Silva aborde la saison estivale en toute confiance. Le restaurant affiche complet !

VALEUR. En 15 ans de présence dans cette hostellerie blottie au pied des pittoresques falaises de Pennafort, ce chef s’est intelligemment bâti une solide réputation de générosité. Et ce n’est pas un vain mot. Les déjeuners ou les dîners sont de véritables itinéraires gourmands où tourbillonnent salade de langoustines à l’huile d’olive, raviolis de foie gras et parmesan (une merveille !), foie gras poêlé aux citrons de Menton, homard aux asperges et gingembre, turbot aux coquillages et girolles, saint-pierre aux légumes et basilic, entrecoupés d’un granité citron vert pour vous permettre d’enchaîner, par exemple, avec un carré d’agneau rôti et fleurs de courgettes ou un pigeonneau rôti aux pousses de rhubarbe et d’aborder en épilogue, une farandole de desserts, ananas et pamplemousse rafraîchis au basilic, palet chocolat sous un nuage de café, dôme à la violette et fraises (délectable !)…
Pour réaliser ce travail de haute voltige, Philippe Da Silva s’appuie sur une brigade de 14 personnes, bien rodée, stable, bien secondé par Julien Lépine, sous-chef, Rémy et Alexandre, chefs pâtissiers. Un maître d’hôtel, 4 chefs de rang, une sommelière prennent le relais et assurent un service d’une parfaite exactitude. Tout ce travail d’équipe porte ses fruits. On comprend mieux alors l’enthousiasme et la fidélité de la clientèle.
Du côté de l’hôtellerie et des nouveautés, une nouvelle piscine, avec sauna et hammam, sera opérationnelle à la mi-juillet. Une volonté d’investissement et d’embellissement à mettre à l’actif de Geneviève Garrassin, la propriétaire.
 
Hostellerie les gorges de Pennafort
D 25 – 83830 Callas
Tél. (0)4 94 76 66 51
Menus : 45€ (déjeuner), 58€, 75€ et 140€. Carte

http://www.hostellerie-pennafort.com

En ouverture : Philippe Da Silva devant une statue de Beppo

les_gorges_de_pennafort_equipe.jpg
De gauche à droite, Alexandre, Philippe Da Silva et Julien Lépine


raviolis_foie_gras.jpg
Raviolis de foie gras et parmesan


les_gorges_de_pennafort_salle.jpg
L’élégante salle de restaurant et ses tables fleuries

(photos Gérard Bernar)


Le Bastion à Antibes. Des plats « bistro » façon « gastro » à prix tout petit !

Image
Le 1er juillet 2009, la TVA sur la restauration passe de 19,6 % à 5,5 %. À cette occasion, le restaurant tendance de Vincent Halby a choisi de faire bénéficier concrètement sa clientèle de cet avantage, en lui proposant au déjeuner une cantine chic à prix « light ».

OFFRES. Chaque jour, des produits simples sont transformés avec rigueur et maîtrise par le chef Mickaël Bazile et son second Benjamin Begon, « beignets de fleurs de courgettes, sauce tartare » (7€), « figues fraîches et jambon de Parme, filet d’huile d’olive » (7,50€), « foie gras de canard maison, fleur de sel, toast de campagne » (9,50€), « risotto aux courgettes » (9,50€), « brochette de viande du jour grillée, pomme de terre écrasée, aux herbes » (14,50€), « spaghetti au fumet de homard » (13,50€). Les desserts « tartelettes et entremets du matin » (de 5€ à 6,50€), œuvres de Frédéric Bastin, n’alourdiront pas votre addition, tout comme les vins au verre proposés de 3,70€ à 7€.
 
Le Bastion
Restaurant et bar lounge
Les remparts d’Antibes - 1, avenue du Général Maizière - 06600 Antibes
Tél. (0)4 93 34 59 86

info@restaurant-bastion.com
http://www.restaurant-bastion.com

En ouverture : la superbe terrasse du « Bastion », sur les remparts, face à la mer (photo X)

La Table à Saint-Raphaël. À la bonne franquette

Image William Pavoni vient d’ouvrir une seconde adresse, 5 ans après avoir créé le restaurant mitoyen « La Cave ».

À L’ARDOISE. Ce bistrot – cave à vins est conçu dans l’air du temps, avec sa longue table en bois d’un seul tenant et ses larges bancs, ses cinq tables hautes, ses murs blancs rehaussés de casiers rouges remplis de bouteilles de vins. Pas de carte, mais un plat du jour à 10€, une salade du jour à 8€, un dessert du jour à 5€ et une longue ardoise murale, avec formules 2 plats à 21€ et 3 plats à 27€, qui vous invite à découvrir 5 entrées (hamburger de tomate cœur de bœuf, mozzarella buffala, mousse basilic ; frito mixto sauce crustacé…), 5 plats (espadon grillé, ratatouille maison ; filet de rumsteck, rösti…), 5 desserts (tropézienne « Micka » -la vraie avec sa crème onctueuse-, carpaccio de mangue et sa boule passion…) et une sélection de bouteilles de 18€ à 26€, choix de Julien Pavoni. Sinon, le droit de bouchon est de 12€.

La Table
Restaurant – cave à vins
47, rue Thiers 83700 Saint-Raphaël
Tél. (0)4 94 53 93 35
Fermé dimanche soir et lundi toute la journée.


En ouverture : la salle de « La Table »

la_table_equipe.jpgDe gauche à droite :
Sébastien Caffarelli,
assistant cuisinier,
Anthony Siméoni, chef cuisinier
et Samir Boujenah,
responsable du restaurant

(photos Gérard Bernar)

La table de Fanette à Fox Amphoux. Un nouveau lieu gourmand

Image Un restaurant pas vraiment restaurant, puisqu’il est ouvert exclusivement le soir sur réservation. C’est dire que les produits sont du marché du matin et que la cuisine est faite au gré de l’inspiration de Fanette.

TERROIR. Fanette se dit « cuisinière traditionnelle » et non pas chef de cuisine. Elle aime transformer les produits du terroir en cuisine savoureuse, elle invente, ajoute, enlève, remet… Et goûte beaucoup ! Évidemment pas de carte mais un menu tout compris à 35€, un menu ados à 20€ (c’est bien connu les ados surveillent leur ligne !) et un menu enfant à 10€.
Le lieu est magique, entre Provence verte et Verdon, au milieu de 10 hectares de forêt aux essences provençales et d’une oliveraie de 600 pieds. Vous avez compris, l’huile vient directement des oliviers de la propriété. Une salle à manger, très côté sud, s’ouvre sur un paysage de rêve. Un moment de « zénitude ». M.A.

La Table de Fanette
83670 Fox Amphoux
Tél. (0)4 94 80 72 03


(photo Magali Aimé)


Le Castellaras à Fayence. 20 ans de gastronomie !

Image Alain Carro et Marie-Claude, son épouse, ont convié leurs amis pour fêter un anniversaire qui prédit une retraite prochaine.

AMITIÉ. Sur la colline face à Fayence, la belle villa blottie au milieu d’un parc verdoyant et fleuri a pris des airs de fête, le temps d’une journée –presque- non stop, où les invités se sont succédés sur la grande terrasse pour vivre des moments conviviaux. Entouré de son épouse, de sa fille Hermance et son gendre Quentin, toujours en charge du « Relais » à Seillans, mais appelés à lui succéder très prochainement, de son fils Rodolphe venu spécialement de Floride, Alain Carro a reçu une ovation de toute son équipe, cuisine et salle, et de ses hôtes. Un tonnerre d’acclamations pour ce disciple de Roger Vergé, dont nous avons suivi la progression régulière depuis « L’Auberge du Puits Jaubert », près du lac de Saint-Cassien.

Le Castellaras
Chemin de Peymeyan 83440 Fayence.
Tél. (0)4 94 76 13 80


En ouverture : toute l’équipe du Castellaras réunie autour d’Alain et Marie-Claude Carro

carro_famille.jpgLa famille réunie,
Alain,
Hermance
et Marie-Claude Carro
et Quentin Joplet











castellaras_courreau_gedda_carro.jpgLe verre de l’amitié
avec Gérard Courreau,
le chocolatier de Roquebrune-sur-Argens,
Gui Gedda,
que l’on ne présente plus,
et Alain Carro










castellaras_amis.jpgLes amis, Nicolas Rutard,
le créateur du « Longo Maï
(assemblage de chardonnay pur
et d’herbes fraîches, basilic et mélisse),
Nicolas Coupé,
jeune chef de cuisine autodidacte
et auteur du livre « La cuisine enchantée »,
Hermance et Quentin,
« Le Relais à Seillans »
et auteurs des « Rendez-vous gourmands »
et Alain Carro

(photos Gérard Bernar)


La Table de Bacchus à La Seyne-sur-mer. Réouverture

Image Hervé Liversain a repris les rênes de son restaurant créé en 2003, pour lui insuffler une nouvelle vie, un style et une ambiance, dans un monde dédié au vin.

ÉQUIPE.
Le créateur de l’Académie de Bacchus (école du vin), ancien consultant en gastronomie sur RTL Toulon durant plus de 5 ans, s'est associé à deux traiteurs professionnels de la société « Les deux toques ». Ce beau trio, dont chacun saura mettre en œuvre ses compétences dans son domaine, se compose d’Hervé Liversain  pour les conseils et achats en vins, Nicolas Benoît, chef traiteur, pour gérer la brigade actuelle en cuisine et Fabrice Autenzio, chef traiteur, pour gérer la salle, le contact avec les clients...
Tous les jours, une table dans le restaurant sera mise à l’honneur, avec la possibilité d’avoir des avantages pour les clients qui auront réservé cette table, comme la sélection des vins au verre offerte !
La Table de Bacchus
814, avenue de Bruxelles. Z.A. Les Playes - Jean Monnet 83500 La Seyne-sur-mer
Ouvert tous les midis de la semaine, vendredi et samedi soirs.
Tél. (0)6 10 63 70 13 – (0)6 77 00 66 16


En ouverture : la terrasse de « La Table de Bacchus » (photo X) 

L’Oasis à La Napoule. Double anniversaire

Image Stéphane, Antoine et François Raimbault ont fêté les 18 ans de réouverture de cette belle maison au passé prestigieux, mais également les 10 ans de rachat aux investisseurs japonais.

PASSION. Cette belle soirée de partage entre amis a permis à Stéphane Raimbault de « rendre hommage au fondateur de L’Oasis, Louis Outhier, à sa famille ainsi qu’à ses proches collaborateurs, qui ensemble 34 ans durant, ont forgé la renommée internationale de cette maison ». Il parlera ensuite des nombreuses transformations effectuées au cours des 18 ans, et plus particulièrement ces 10 dernières années, améliorations nécessaires à son évolution. « Ainsi sont nés, une réception, des vérandas, des salons, des cuisines, de nouveaux jardins, la pâtisserie, l’école de cuisine, et plus récemment, « L’Étage », notre petit bistro ». En guise de conclusion, Stéphane remerciera « tous ceux qui font de L’Oasis ce qu’elle est, nos collaborateurs, fournisseurs et partenaires, et aussi surtout les féliciter pour ce beau travail d’équipe ».
Ce cocktail dînatoire se poursuivra par la dégustation de tous les plats de la carte du restaurant, reproduits en miniature pour l’occasion. Une pure délectation !

L’Oasis
Rue Jean Honoré Carle 06210 La Napoule
Tél. (0)4 93 49 95 52

http://www.oasis-raimbault.com
contact@oasis-raimbault.com


En ouverture : Stéphane, Antoine et François soufflent en chœur les bougies du gâteau d’anniversaire

oasis_chefs.jpgDe gauche à droite :
Christian Morisset,
Philippe Joannès,
Jean-Marie Meulien,
Christophe Bacquié,
Christophe Cussac
et Stéphane Raimbault









oasis_bistrot.jpgL’Étage,
le bistro de l’Oasis

(photos Gérard Bernar)


La Réserve de Nice. Changement dans la continuité

Image Depuis le début du mois de mai, Sébastien Mahuet assume seul la charge des cuisines.

SAGESSE. Exit « Jouni Atelier du goût » et la gastronomie à deux vitesses. La nouvelle direction a chargé l’ancien alter ego du chef finlandais d’harmoniser la cuisine sur les deux étages du restaurant. Présent depuis l’ouverture il y a 2 ans, Sébastien Mahuet, ce jeune chef de 31 ans, qui a retenu fantaisie et créativité auprès d’Olivier Streiff au Vistaero, rigueur et professionnalisme auprès de Jean-Marc Delacourt à La Chèvre d’Or et respect des produits auprès de Jacques Chibois à La Bastide Saint Antoine, impose dorénavant sa cuisine, « émietté de king crabe à la ricotta et citron, avocat à l’écrasée, basilic » (22€), « mignon de veau rôti, émulsion gribiche, légumes printaniers étuvés croquants » (31€), « millefeuille à la pistache et fraises » (12€)…
Formules déjeuner, du lundi au vendredi, 25€ (entrée, plat ou plat, dessert) et 30€ (entrée, plat, dessert). Menus à 45€ et 65€, midi et soir.

La Réserve
60, boulevard Franck Pilatte 06000 Nice
Tél. (0)4 97 08 14 80


En ouverture : Sébastien Mahuet

la_reserve_salle.jpg

(photos Gérard Bernar)













la_reserve_mignon_de_veau.jpgMignon de veau rôti,
émulsion gribiche,
légumes printaniers étuvés croquants

(photo X)

«  67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 »