20e année - N°805 - 25 juillet 2022

Balicco

Vins

CIVA. Nouveau site Internet

Image CLIC. Fort de ses 25 000 connexions par mois, le Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace lance une nouvelle version, plus dynamique et moderne, de son site Internet institutionnel http://www.vinsalsace.com avec un nouveau design, une plus grande ergonomie et des contenus élargis et enrichis, qu’il s’agisse des vins, de la gastronomie, du vignoble et de ses entreprises ou du tourisme. (photo X)
http://www.vinsalsace.com

Le vin de la semaine. Gaillac primeur rouge 2008

Image
Appellation Gaillac contrôlée
CÉPAGES. 100 % gamay
DÉGUSTATION. Sa robe vire du rubis au grenat. Parfums puissants de fruits rouges, subtiles notes de cerise, de framboise et arômes de fruits mûrs. Un vin souple, léger et aromatique.
Le Gaillac primeur, uniquement vendu en bouteille gaillacoise, se consomme non seulement frais –idéalement à 13° C – 14° C-, dès sa sortie le 20 novembre, mais se conserve durant toute l’année suivante. Il est également élaboré en blanc (6 % de la production de primeur).
ACCORDS. Saucisson en brioche, petit salé aux lentilles, matelote d’anguilles, pot-au-feu, fromages à pâte molle et à croûte fleurie. (photo X)

Le vin de la semaine. Arthur Metz. Cuvée Michel Léon riesling vieilles vignes 2007

Image
Appellation vin d’Alsace contrôlée
CÉPAGES. 100 % riesling
DÉGUSTATION. Un nez typé, reflet d’un savant dosage de senteurs fruitées et florales, qu’une délicate touche minérale vient agrémenter. D’une très belle maturité, puissance et rondeur lui assurent en bouche la classe d’un grand riesling.
ACCORDS. Truite au riesling, langouste, viandes blanches en sauce crémées et champignons, fromages de chèvre, fromages frais...
Caviste, caveau 9€ environ (photo X)
• Arthur Metz
102, rue général de Gaulle - 67520 Marlenheim
Tél. (0)3 88 59 28 60

Chablis. L’esprit de la fête

Image DÉGUSTATION. C’est à l’espace Sévigné, en plein cœur du Paris historique, que fut présenté « Chablis en fête ». Chablis, le plus féminin des grands crus de Bourgogne, exclusivement composé de chardonnay, c’est 200 viticulteurs, 60 négoces, une coopérative, La Chablisienne représentant un quart du volume de production.
Quatre appellations cohabitent dans le Chablisien :
• Petit Chablis, récolté sur les plateaux situés en haut des coteaux, rendement  60 hl/ha, un vin frais et léger aux arômes de fruits et fleurs blanches, un très bon vin d’apéritif. 15 % de la production.
• Chablis, planté sur les coteaux exposés au Nord et à l’Est et sur les plateaux, rendement 58 hl/ha, un vin structuré avec une bonne longueur en bouche, pour accompagner fruits de mer ou poissons grillés. 67,5 % de la production.
• Chablis premier cru, récolté sur les coteaux exposés au Sud et à l’Ouest, des terroirs délimités, comportant 79 lieux-dits regroupés en 40 climats, rendement 58 hl/ha, un vin qui se marie avec de la volaille ou du veau en sauce blanche, des andouillettes, des escargots, des huîtres chaudes ou un jambon au Chablis. 16 % de la production.
• Chablis grand cru, regroupés en 7 climats, récolté exclusivement à Chablis et Fyé, sur les coteaux en rive droite du Serein, rendement limité à 54 hl/ha. Chaque cru a son caractère propre, mais une ampleur et une richesse en bouche, une élégance, parfois du gras, qui font qu’il se marie parfaitement avec homard et langouste, foie gras, volailles et viandes blanches à la crème et aux champignons. 2 % de la production.
La dégustation portait sur deux d’entre eux : un Chablis grand cru Blanchot 2008, floral avec du fruit, du coing, une bonne longueur en bouche, de La Chablisienne ; puis un premier cru Montée de Tonnerre 2002 aux arômes de miel, de fruits secs et de citronnelle.
Une palette composée de quelques mises en bouche à base de crabe, pétoncles, noix de Saint Jacques, mais encore, foie gras, volaille et fromages régionaux, chèvre et époisses, nous permis de constater que le Chablis se prête parfaitement à l’esprit de la fête !
Dès le XVIe siècle F. de Courcy versifiait
« Avec des huîtres
Que le Chablis est excellent !
Je donnerai fortune et titre
Pour m’enivrer de ce vin blanc
Avec des huîtres ». MCG

(photo X)


Le vin de la semaine. Vérité viognier blanc 2007

Image
Vin de pays d’Oc
CÉPAGES. 100 % viognier
DÉGUSTATION. Délicates notes de fruits à chair blanche, florales et toastées. C’est l’expression parfaite du cépage historique de Condrieu, avec des arômes de pêches blanches, d’abricots et de fleurs de chèvrefeuille. La bouche est dominée par d’agréables saveurs fruitées se terminant sur une finale poivrée et minérale. Le palais est généreux, mais bien équilibré par le chêne qui apporte une structure au caractère du viognier, sans le masquer. La finale est très longue et très soutenue.
ACCORDS. Blanc de gastronomie, poissons nobles, viandes blanches et fromages affinés.
Cavistes. Prix indicatif 9,50€ (photo X)
Laurent Miquel
Hameau Cazal Viel - 34460 Cessenon-sur-Orb
Tél. (0)4 67 89 74 93


Crozes-Hermitage et Vacqueyras. Au cœur du vieux port à Marseille

Image DÉCOUVERTES. Les restaurateurs de la cité phocéenne, ainsi que les sommeliers de l’ASAMP et des journalistes, se sont retrouvés à bord d’un yacht, pour une dégustation d’une quarantaine de crus de domaines de Crozes-Hermitage et Vacqueyras. Une opération menée de main de maître qui a permis aux dégustateurs de faire de jolies découvertes et aux restaurateurs d’enrichir leur carte des vins. M.A.

En ouverture : M. et Mme Saurel du domaine Montirius, entourés par Gisèle Marguin, présidente de l’ASAMP et de quelques uns des membres (photo Magali Aimé).

Domaine Duseigneur. Dîner dégustation

Image BIODYNAMIE. Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du monde et Bernard Duseigneur ont animé amicalement, une soirée privée au Club des Dauphins à Marseille. Dans une ambiance intime et conviviale, un dîner a été concocté spécialement pour la dégustation des vins du domaine Duseigneur.
Bernard et Frédéric Duseigneur, Nadine et Philippe Faure-Brac sont les heureux associés de ce domaine viticole situé au cœur des Côtes du Rhône Village et des appellations Lirac et Laudun. Nous avons eu le plaisir gustatif de commencer par un blanc et un rosé à l’heure apéritive. Avant de passer à table, Éric Demech, le président du club a remercié la présence de Phillippe Faure-Brac qui a quitté Paris pour cette réunion amicale. Le dîner a été spécialement élaboré pour que l’harmonie soit la meilleure entre mets et vins. Chaque cru a été commenté par Philippe Faure-Brac en initiateur averti. Bernard Duseigneur insiste sur le fait que tous les produits issus du domaine Duseigneur sont élaborés avec la technique biodynamique. Le domaine est adhérent au club Biodyvin, groupement qui compte en son sein les domaines Lefléve, ainsi que Romanée Conti, Montirius…, et travaillent tous en biodynamie selon les techniques de Rudolf Steiner et Maria Thau. Une démarche en accord avec le cycle de la vie et de la nature. M.A.
Domaine Duseigneur
Rue Nostradamus
30126 Saint-Laurent-des-Arbres
Tél. (0)4 66 50 02 57

info@domaineduseigneur.com

En ouverture : de gauche à droite, Éric Demech, président du Club des Dauphins ; Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du monde, Bernard Duseigneur, domaine Duseigneur (photo Magali Aimé)


Le vin de la semaine. Les Bois Ménestrel Vacqueyras rouge 2005

Image
Appellation Vacqueyras contrôlée
Vignerons de caractère
CÉPAGES. 70 % grenache, 20 % syrah, 10 % mourvèdre
ÉLEVAGE. Après une vinification traditionnelle, les tanins s'arrondissent et acquièrent de l'élégance dans les foudres de chêne pendant 12 à 18 mois.
DÉGUSTATION. Au nez, il révèle des notes de pruneaux, de figues et de caramel. En bouche, on observe puissance, structure et beaucoup de rondeur sur des tanins fondus et racés. Belle finale torréfiée. À servir carafé, à température ambiante. À conserver jusqu'à son apogée entre 5 et 7 ans.
ACCORDS. Velouté de potiron aux châtaignes, soupe au pistou, lapin de garenne aux échalotes et au thym, magret de canard aux girolles
Prix indicatif 9,60€ (photo X)
Cavistes ou vente directe sur
http://www.vigneronsdecaractere.com

Amour Vinum à Nice. Ateliers dégustation

Image
VINS.
Philippe Bour doit être satisfait. La seconde édition de ses ateliers de dégustation, accueillie dans le salon Masséna de l’hôtel Négresco à Nice, avec la participation d’une vingtaine de domaines et la présence de la Gastronomie fromagère, Pain-Petifour, Tartuflanghe et Terre Bormane, a obtenu un franc succès auprès d’une clientèle de professionnels, venue de toute la région (sommeliers, cavistes, hôteliers, restaurateurs, traiteurs…).

En ouverture ; de gauche à droite, Lionel Compan, le chef sommelier du Negresco, Ludovic Gouret et Philippe Bour, Amour Vinum et Pascal Paulze, le chef sommelier de l’Oasis, qui représentait la maison Spiegelau, qui a mis à disposition les verres pour les dégustations (photo Gérard Bernar)

Moulin de Lourmarin. La journée des sommeliers

Image
DATE.
Organisée par « La Petite Maison » à Cucuron, c’est le 1er décembre 2008, au « Moulin de Lourmarin », que se déroulera le rendez-vous annuel des sommeliers. Une folle journée qui débutera à 15 heures et se terminera… à l’aube. Au programme : dégustations, débats culinaires sur fond de homard, dîner de gala et un « after » endiablé.
Réservation auprès de Dimitri (0)6 68 47 11 02

En ouverture : Éric Sapet, le chef de « La Petite Maison » à Cucuron (photo X)

Château Trians à Néoules. Un domaine qui conjugue les arts photographique et viticole

Image
CIMAISE.
Une belle soirée, chic et chaleureuse autour des photos de Florence Grisoli.  La cave du domaine, devenue galerie d’art pour une soirée était l’écrin idéal pour ces œuvres en noir et blanc pleines de poésie. Florence pose sur la nature un regard très personnel et très intimiste où chacun y retrouve un peu se soi. Jean-louis Masurel a offert à discrétion les produits issus de sa vigne et de son savoir faire. M.A. (photo M.A)

Arts et vin à Théoule. 3e édition du tire-bouchon d’or

Image PALMARÈS. Après huit heures de délibération sur le choix des vins, des vignerons, des appellations, des prix, de l’harmonie, de la rédaction (encore trop de fautes d’orthographe !), de la présentation et du respect de la réglementation, le jury, présidé par Marcel Balanche et composé de Bruno Scavo, Patrick Richard, Serge Saczynski, Isabelle Forêt, Bruno Lecoq et Gérard Bernar, a attribué les trophées du « tire bouchon d’or 2008 », catégorie « restaurant gastronomique » à la carte des vins de la Bastide Saint Antoine – Jacques Chibois à Grasse et à son chef sommelier Frédéric Brochen et catégorie « restaurant traditionnel » à celle de L’Allegro à Nice et à son sommelier Jean-Pierre Skrlj. Le jury a décerné un prix spécial « passion » à Ali Hedayat, chef sommelier de L’Étoile des Mers à Théoule-sur-Mer.

De gaucge à droite : les membres du jury, Bruno Lecoq, Isabelle Forêt, Michel Balanche, Patrick Richard, Serge Saczynski, Bruno Scavo et Gérard Bernar (photo X)

Le vin de la semaine. Château Saint Roch Lirac rouge « Palmes » 2006

Image
Appellation Lirac contrôlée
Vignobles & signatures
CÉPAGES. Grenache, mourvèdre, syrah.
DÉGUSTATION. Au nez, il offre de jolis arômes de fruits rouges bien mûrs que l’on retrouve en bouche dans une matière, dense, soyeuse, encadrée de tanins doux. Peut être consommé jeune, après carafage, ou conservé quelques années.
ACCORDS. Caillette, filet de bœuf et côtes d’agneau grillés, picodon.
Prix départ caveau 14,20€ (photo X)
• Château Saint Roch
Brunel frères
30150 Roquemaure
Tél. (0)4 66 82 82 59


Le vin de la semaine. Joseph Drouhin Chablis 2006

Image
Appellation d’origine contrôlée Chablis
CÉPAGES. Chardonnay 100 %.
DÉGUSTATION. Robe or très pâle avec des reflets verts. Les arômes très frais rappellent le pamplemousse, la coriandre et la fleur de troène, parfois des notes vertes, comme l’asperge ou l’artichaut, en petites touches très agréables. En bouche, le vin est sec et fruité avec des notes minérales, avec une belle longueur. À boire jeune, dans sa vivacité. Service 11-12°C.
ACCORDS. Apéritif, huîtres, coquillages et crustacés, poissons, fromages de chèvre.
Cavistes. 12,40€ (Photo X)
Joseph Drouhin
21200 Beaune

http://www.drouhin.com

Les Champagnes de Vignerons. Faire savoir leur savoir-faire

Image PASSION. C’est à la Vigne de Paris Bagatelle, le seul domaine viticole parisien, comprenant un hôtel particulier, un chai et surtout 400 ceps de vigne, un lieu élégant et racé, à l’image de leurs vins, que 11 vignerons sont venus, sous la bannière « Les Champagnes de Vignerons », présenter le résultat de leur savoir-faire, de la tradition et de leur passion : la culture de la vigne et l’élevage de leurs vins.
Autour, d’un buffet aussi riche que diversifié, ces amoureux de leur travail, nous ont prouvé s’il en était encore besoin que, leurs vins pouvaient accompagner le gourmet tout au long de son repas ! Même si chacun a recherché et proposé, la meilleure association mets et vin, tous devaient présenter 3 vins , un rosé était imposé (n’est-il pas celui qui gagne des parts de marché ?) et, deux au choix parmi les extra bruts, bruts sans année, blanc de blancs, blancs de noirs, millésimés ou demi secs
Les Champagnes de Vignerons, c’est un signe de reconnaissance collective, exclusivement attribué à des domaines familiaux et des unions de vignerons, c’est la promesse de vins expressifs et uniques, un atout à l’ère de l’uniformisation et de la mondialisation, car chacun entretient ses vignes à longueur d’année, veille attentivement au mûrissement de ses raisins, fait secrètement l’assemblage de ses cuvées, c’est une passion transmise de génération en génération.
Les Champagnes de Vignerons ce sont 5 000 adhérents, 108 millions de bouteilles, 47 % de consommation en France, 13 % à l’exportation. MCG (Photo X)

Association des sommeliers monégasques. Voyage en Campanie

Image DÉCOUVERTE. À l’initiative personnelle de Gennaro Iorio, originaire de Naples, une délégation de l’association des sommeliers monégasques, à laquelle s’est jointe l’association des sommeliers d’Europe en la personne de Brigitte Leloup, a été invitée à un voyage oeno-gastronomique en Campanie.

En ouverture : de gauche à droite, Jean Pallanca, Brigitte Leloup, Bruno Scavo, président ASM, Gennaro Iorio, Tommaso Luongo, délégué AIS Napoli  (Photo X)

«  80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 »