21e année - N°882- 8 avril 2024

Balicco

Tous les articles

Chefboard. Feuilles de découpe interchangeables

Image NOUVEAU. Edmond Becker, ancien chef propriétaire de la Table d'Edmond à Mougins, créateur du Winesceptre, vient de mettre au point une table de découpe en polyéthylène (2,5 cm d’épaisseur) avec pieds métalliques antidérapants, conforme aux normes sanitaires en vigueur, munie de 5 feuilles interchangeables, pour éviter toute contamination. Les feuilles de cinq couleurs différentes (rouge pour la viande, blanc pour le fromage, jaune pour la volaille, verte pour les légumes, bleu pour le poisson), lavables en machine, sont maintenues par des embouts métalliques qui permettent un remplacement rapide et facile. Trois formats sont disponibles (le pack, chefboard + 5 feuilles de découpe) 30 x 40 cm (59,80€), 32,5 x 53 cm (70,30€) et 40 x 60 cm (88€). 
Commercialisation Bacchus concept
Tél. (0)4 92 59 33 39 – (0)6 09 87 47 85

Bacchusconcept@neuf.fr
http://www.bacchusconcept.com

(photo X)

Le vin de la semaine. Château Rasque cuvée Alexandra rosé 2007

Image
Appellation Côtes de Provence contrôlée.
CÉPAGES. Grenache 50 % et cinsault 50 %
VINIFICATION. Macération à 8° C pendant 6 à 8 heures, fermentation basses températures (10-12° C) pendant 15 jours
DÉGUSTATION. Robe rose saumonée, soyeuse, avec de jolis reflets irisés tirant sur le violine. Nez avec une belle fraîcheur et une persistance aromatique florale (violette) et fruits exotiques. Bouche directe, ample, avec des connotations de pêches de vigne, gouleyante avec un côté friand. Belle longueur fruitée.
ACCORD. Apéritif, compotée d’agneau au rosé et au miel de romarin, tarte aux poires à la gelée de rosé (recettes de Gui Gedda).
Château Rasque
Route de Draguignan
83460 Taradeau
Tél. (0)4 94 99 52 20

http://www.chateau-rasque.com

(photo X)

Rosés. Mini tour de France

Image Hors de Provence, quatre bouteilles qui ont retenu notre attention et flatté nos papilles. Histoire de goûter la différence.
Camille Cayran La réserve Cairanne rosé 2007
Appellation Côtes du Rhône villages contrôlée.
CÉPAGES. Grenache 55 %, syrah 25 % et mourvèdre 20 %
DÉGUSTATION. Robe claire, pétale de rose avec des reflets violines. Le nez est intense et révèle des notes de fruits frais (fraise et framboise) évoluant sur des notes plus florales (violette). En bouche c’est une attaque fraîche et vive suivie d’une explosion de fruits frais avec une finale ronde et élégante.
ACCORD. Grillades, tian d’aubergines, filets de rougets en papillote et tomates à la provençale, porc aigre-doux, tajine d’agneau.
En vente cavistes, environ 6€ la bouteille de 75 cl ou sur la boutique en ligne http://www.camillecayran.com
Camille Cayran
84290 Cairanne


domaine_duseigneur_lirac_2007.jpgDomaine Duseigneur Lirac rosé 2007
Appellation Lirac contrôlée.
CÉPAGES. Grenache 40 %, mourvèdre 40 %, syrah 10 % et cinsault 10 %
DÉGUSTATION. Robe rubis saumonée. Nez intense de framboise et de groseille. Bouche équilibrée, ample et fraîche. Température de service 10 - 11°C (Philippe Faure-Brac)
ACCORD. Poissons, volailles, fromages de chèvre et recettes de la cuisine méridionale.
En vente cavistes, environ 8€ la bouteille de 75 cl.
Domaine Duseigneur
30126 Saint-Laurent-des-arbres

http://www.domaineduseigneur.com

domaine_gentile_rose_2007.jpgDomaine Gentile Patrimonio rosé 2007
Appellation Patrimonio contrôlée.
CÉPAGES. Niellucciu 100 %
DÉGUSTATION. Robe saumonée aux reflets rosés. Nez fruité légèrement épicé. Bouche longue, ample et équilibrée.
ACCORD. Apéritif, salades composées, viandes et poissons grillés
En vente cavistes, environ 14€ la bouteille de 75 cl
Domaine Gentile
20217 Saint-Florent

http://www.domaine-gentile.com

arboisie_rose.jpgArboisie rosé 2007
Appellation Arbois contrôlée.
CÉPAGES. Pinot noir  50 %, poulsard 50 %
DÉGUSTATION. Robe lumineuse. Nez fruité. Bouche fraîche et gouleyante.
ACCORD. Apéritif et repas autour d’un barbecue, grillades et mets épicés.
En vente cavistes 11€ la bouteille de 75 cl.
Henri Maire
39600 Arbois

http://www.henri-maire.fr

(photos X et Gérard Bernar)

Les vignerons de caractère à Vacqueyras. Nouvel espace de vente

Image
INNOVATION
. Ce lieu de vente à l’esthétique inspirée des nouvelles tendances du design est doté d’une superbe façade de pierres sèches provençales, d’un espace enfants avec une approche ludique autour de la vigne, d’un espace détente qui invite à la découverte de la vie vigneronne, d’un bar et de son espace dégustation dans un esprit «  lounge », d’une nef animée par de larges arches lumineuses qui présente les gammes de vin et d’un espace « création », tour d’acier doré où sont jalousement gardés des vins d’exception. Voilà une innovation aux multiples ouvertures où chacun y trouve son bonheur, les enfants comme les grands (photo X).
À venir  pour la fin de l’année, le restaurant d’une soixantaine de couverts. (M.A.)
Vignerons de Caractère
84190 – Vacqueyras
Tél. (0)4 90 65 84 54

http://www.vigneronsdecaractere.com
contact@vigneronsdecaractere.com

Besch Cannes Auction. Vente de prestige

Image
RÉSULTATS.
Le 19 juillet 2008, la SVV Besch Cannes Auction, assistée de Pascal Kuzniewski  expert agréé, a effectué une vente de grands vins et alcools à l’Hôtel Martinez à Cannes. Une sélection des meilleurs crus de Bourgogne et de Bordeaux a ainsi été dispersée. Les prix soutenus enregistrés lors de cette vacation confirment à nouveau l’engouement qu’ils suscitent, depuis plus de trois ans, auprès d’une clientèle avertie composée de nombreux acheteurs européens, américains et asiatiques.
L’enchère la plus élevée s’est portée sur une caisse de 6 Petrus, millésime 1990 (vendue 16 160€ - lot 187). Les crus du Domaine de la Romanée-Conti étaient les joyaux de la vente avec 4 bouteilles de la Tâche 1947 (vendues 15 330 € - lots 129 à 132) et 4 bouteilles de Richebourg 1949 (vendues 17 930 € - lots 133 à 136). Un superbe et rare Chambertin 1937 de la Maison Faiveley a trouvé preneur à 1 595 € (lot 295). Le cognac Grande Fine Réserve Champagne Impératrice Joséphine 1811 a triplé son estimation, soit 3 540 € (lot 326). Six caisses composées respectivement de 12 bouteilles des crus de Côte Rôtie du domaine Guigal ont été acquises pour un montant de 30 900 € (lots 196 à 201). Deux bouteilles de Vosne Romanée Cros Parantoux, millésime 1996 du domaine d’Henri Jayer ont été vendues 4 720 € (lots 353 et 354). Pascal Kuzniewski
Prochain rendez-vous le 14 août à 16h, toujours à l’hôtel Martinez.

Caisse de 6 Petrus, millésime 1990 (photo Besch)

Domaine de La Coquillade à Gargas. Demeure de prestige et vignobles

Image NOUVEAU. Une nouvelle adresse de prestige ouvre ses portes en Luberon. Le Domaine de la Coquillade a opéré une transformation pour séduire à la fois, les amoureux du Luberon et du vin. Au cœur de 32 hectares en Côtes du Ventoux et Côtes du Luberon, la propriété dévoile un hameau de six demeures, dont la plus ancienne date du XIe. Siècle. Pour être au faite d’un concept oenotouristique, chambres et suites ont été superbement aménagées. Le Domaine a choisi d’innover dans la géothermie et il est en totale adéquation avec les normes et la philosophie écologiques. La gastronomie thématique s’articule autour de dégustations dans un caveau voûté, enseveli aux deux tiers sous terre. Une belle réalisation qui respecte la nature, les traditions, l’histoire et la modernité. (M.A)
Domaine de la Coquillade et cave Aureto
84400 Gargas
Tél. (0)4 90 74 71 71

info@coquillade.fr - http://www.coquillade.fr
info@aureto.fr - http://www.aureto.fr

(photo X)

Jura 1974. Un concentré d’arômes

Image RARE. Aujourd'hui, Jura, distillerie née officiellement en 1810 sur l'île éponyme  en Ecosse et présente sur le marché français depuis mars 2007 en partenariat avec la Maison du whisky, élargit sa gamme en proposant une édition rare et limitée de single malt « Jura 1974 ».
Distillé en 1974 et embouteillé en 2008, ce single malt de couleur ambrée or dense légèrement cuivrée, a effectué sa maturation dans des fûts de sherry. Son nez évoque des notes d ‘épices riches et charnues et évolue sur la cannelle, le chocolat, l’orange et le café. La bouche, à la fois ronde et nerveuse, se révèle d’une grande délicatesse.
Chaque bouteille de cette édition est signée par Richard Paterson, Maître blender du Groupe Whyte & Mackay. Prix de vente conseillé : 650€ la bouteille de 70cl (photo X).
• En vente à la Maison du whisky à Paris et cavistes.
Tél. (0)1 47 30 71 90
http://www.whisky.fr

Championnat de France de dégustation au Château d'Estoublon. Un duo aixois emporte la victoire

Image
FINALE.
Le Château d'Estoublon et les vignerons des Baux de Provence ont accueilli, le samedi 5 juillet dernier, la grande finale du championnat de France de dégustation 2008 organisée par la RFV et Spiegelau.
C'est dans un cadre sublime que les 27 équipes qualifiées se sont disputées le titre suprême jusqu'au bout d'une finale haute en émotion. A égalité avec le duo belge Luc Louis et Pascal Bure avant le dernier vin, l'équipe aixoise Jean-Luc Chauvet et Jean-Paul Braud s'est finalement imposée au finish en découvrant le Banyuls du Mas Blanc.
Cette grande finale s'est achevée dans les jardins du Château d'Estoublon par une dégustation des meilleurs produits de Provence, organisée par les propriétaires du Château, notamment Rémy Reboul, et en présence du président du syndicat des Baux, Jean-André Charial (propriétaire de l’Oustau de Baumanière) et des vignerons de l’appellation.
Les meilleures équipes belges, françaises et luxembourgeoises présentes se sont également qualifiées pour le championnat d'Europe de dégustation que la RVF va organiser le 4 octobre prochain au Luxembourg. Le championnat 2009 devrait débuter le 22 novembre avec une belle étape à Bourg, dans les Côtes de Bourg. Renseignements et inscriptions championnat.degustation.rvf@gmail.com

Les vainqueurs - Jean-Luc Chauvet et Jean-Paul Braud

championnat_degustation_cantenac.jpg
L'organisateur Philippe de Cantenac (RVF)

championnat_degustation_finalistes.jpg
Les finalistes avec Jean-André Charial

(photos X)

Disciples Escoffier international. Participation à « Planètes et Terroirs »

Image PAYS FRANCE DELEGATION PROVENCE-LANGUEDOC. Le président Michel Receveur, le secrétaire Jean-Pierre Martin et toute leur équipe des Disciples de la délégation ont répondu présents à la demande d’Alain Ignace, président de la cave des vignerons de Beaumes-de-Venise, de s’associer aux vignerons de Gigondas et de Vacqueyras, pour apporter la note gustative au 2e forum international « Planètes et Terroirs » aux Dentelles de Montmirail, les 26 et 27 juin 2008..
Le menu du jeudi soir à connotation régionale a été conçu par 2 grands chefs avignonnais, Christian Etienne et Bruno D’Angelis (chef à l’hôtel d’Europe ), réalisé par le traiteur Guy Meffre et son chef Pascal Barnouin, assisté de Michel Gonod et servi à 300 personnes, accompagné des crus prestigieux de Beaumes de Venise, Gigondas et Vacqueyras, années 2004, 2005, 2006 et 2007. Ce repas, commenté pour les accords mets et vins par Jacques Puisais, a été particulièrement apprécié.
Le vendredi midi, sous les immenses platanes devant la mairie de Beaumes-de-Venise et dans une ambiance décontractée, plusieurs Disciples ont présenté un buffet où nous retrouvions les saveurs des différents pays représentés. Ont officié pour les entrées, Richard Bagnol, L’Oulo à Mazan et Tony Tichand, traiteur Les 3 T à Sorgues ; pour le plat principal, Pascal  Poulain, Le Dolium à Beaumes-de-Venise et Tong, son employée thaïlandaise ; pour le dessert, André Sube et Christian Paris, pâtissiers à Vaison-la-Romaine.
Cette manifestation a été un grand moment de convivialité internationale et l’occasion de faire connaître notre association. 

DATES 6, 7 et 8 août Les fêtes gourmandes de Villeneuve-Loubet. Chaque jour démonstrations culinaires réalisées par les Disciples d’Escoffier. Le 6 août rendez-vous à 17h pour la photo en tenue devant la Fondation Escoffier, suivie de l’inauguration ••• 7 octobre rencontre délégation Suisse Nord-Central,  ambassadeurs Suad Sadock et Andreas Wyss, à Zurich à l’Hôtel Schweizevhof ••• octobre, délégation Occitanie, grand chapitre à Carcassonne au restaurant La Barbacane de l’Hôtel de la Cité, où seront notamment intronisés Yves Thuriès MOF et Richard Filippi du Groupe Ducasse ••• 22 octobre chapitre pays Italie à Chianciano Terme ••• 28 octobre délégation pays Suisse, 33e chapitre, en l’honneur du 20e anniversaire de la délégation, chez Philippe Rochat à Crissier, sous la présidence de René Winet et de son équipe ••• 7 et 8 février 2009 2e congrès international des Disciples d’Auguste Escoffier à Genève pays Suisse ••• 7 février 2009 concours culinaire international Disciples Auguste Escoffier avec l’école hôtelière de Genève.

Bernard-Louis Jaunet Secrétariat « Disciples Escoffier international »
Tél. (0)6 07 57 00 76

ordre@disciples-escoffier.com - http://www.disciples-escoffier.com

Michel Receveur (photo Gérard Bernar)

Le tourisme en juin 2008. Une fréquentation estivale stable

Image
CÔTE D’AZUR. Comme on pouvait s'y attendre, du fait du renchérissement des coûts de transports et de la faiblesse actuelle de l'économie française et européenne, l'été 2008 ne sera pas un crû exceptionnel pour le tourisme. Toutefois, le bilan final, dressé fin septembre, devrait s'inscrire dans la moyenne des dernières saisons estivales.
Le volume global des visiteurs à destination de la Côte d'Azur s'est maintenu en juin, avec une baisse pour les Français et une petite hausse pour les étrangers, mais le début juillet apparaît légèrement inférieur à l'an passé. C'est notamment le cas pour le moyen et haut pays, tandis que la tendance est meilleure pour le littoral urbain et balnéaire.
 La clientèle a fortement réduit ses dépenses, surtout sur le littoral balnéaire, et privilégie les hébergements plus économiques. De ce fait, l'hôtellerie haut de gamme perd quelques points d'occupation au profit des autres catégories. Les hébergements locatifs, résidences de tourisme et gîtes, sont les principaux bénéficiaires de cette évolution, tandis que l'activité apparaît plutôt en baisse pour les campings, les restaurants et les activités loisirs culture.
 On observe, cet été, une tendance meilleure pour le tourisme urbain, avec un volume de clientèle en hausse et un bon maintien du pouvoir d'achat, tandis que les autres espaces, petites stations littorales, mais surtout moyen et haut pays, pâtissent davantage de la faiblesse de la demande. 
Cela étant, selon les professionnels le cœur de la saison estivale, de mi-juillet à mi-août, sera tout à fait satisfaisant : 71 % d'entre eux jugent le niveau des réservations pour cette période « bon ou très bon » (dont 1 sur 5 qui l'estime « très bon »). Les résultats attendus pour cette période seront « bons ou très bons » pour 80 % des résidences de tourisme, 77 % des organisateurs d'activités loisirs culture, 69 % des villages de vacances, 54 % des campings et 50 % des hôtels et des restaurants. Comité régional du tourisme Riviera - Côte d'Azur
• http://www.touriscope.com/v2/barometre (Cap d'Ail - photo X)


les_issambres.jpg
VAR.
L’avant saison (mai juin 2008) est jugée comme assez bonne à très bonne pour 68 % des professionnels varois interrogés.
2 professionnels varois sur 5 considèrent la fréquentation française plutôt stable comparativement à l’an dernier. Toutefois, près d’un tiers d’entre eux l’estiment en baisse.
Comme pour la clientèle française, la clientèle étrangère est perçue en léger retrait par 2 professionnels sur 5. Cette tendance à la stabilité, voire à la baisse, est assez communément partagée. Ce sont principalement les clientèles allemandes et néerlandaises qui sont les plus citées en diminution.
Pour le prolongement de la saison, les professionnels interrogés paraissent plutôt confiants (7 cas sur 10). Certains toutefois sont assez réservés. On les retrouve plus particulièrement sur l’arrière-pays, dans l’hôtellerie de plein air, ou la restauration. 76 % des professionnels jugent très bon à assez bon le niveau de réservation pour la période estivale. Comité départemental du tourisme Var (Les Issambres - photo Office du tourisme Roquebrune-sur-Argens)

Le Grand R à Aix-en-Provence. Un restaurant qui peut se donner des grands R !

Image NOUVEAU. Sur des R d’opéra, avec une gastronomie dans l’R du temps, une terrasse qui sent bon l’R de Provence et sans avoir l’R de rien, le Grand R s’intègre parfaitement dans ce haut lieu culturel aixois. Le Grand R est le lien de convivialité entre le Pavillon Noir (centre chorégraphique) et le Grand Théâtre de Provence. Le groupe Horeto (restauration concédée) met en scène et en musique la restauration de sites culturels et notamment Le Grand R.  Sébastien Richard, jeune chef à l’avenir prometteur en est le chef d’orchestre. (trophée du jury Jacquart 2008, grands de demain au GaultMillau 2008, membre de Générations.C, patron de sa propre maison à Istres).
Le Grand R, avec Sébastien Richard, secondé par Antonin Letan-Martin, offre une cuisine inventive, légère, délicate, à base de produits bio autant que faire se peut. Il affiche à travers ses créations une réelle générosité, une vraie modernité et un attachement au terroir provençal. Un lieu qui va rapidement s’inscrire comme une adresse incontournable. Les avant spectacles, les dîners ou les soupers après spectacles, fédèrent déjà les amateurs d’art lyrique et de danse. Des expos photos permanentes animent les murs du restaurant, c’est dire que tous les épicuriens et les amateurs de culture vont faire de ce site un lieu de ralliement. Magali Aimé
Le Grand R
Restaurant du Grand Théâtre de Provence. Esplanade Maria Callas à Aix-en-Provence
Tél. (0)4 42 39 70 94
Ouvert 7 jours sur 7, de 10h à minuit.
De 13€ à 32€, hors boissons.


Frédéric Boyer, directeur général Horeto, accompagné d’Émeric Autier, d’Antoine Deudon et de Sébastien Richard, l’équipe qui gère le Grand R.

le_grand_r.jpg
La terrasse du Grand R, protégée par le Pavillon Noir.

(Photos Magali Aimé)

Les Pignatelles à La Motte. Un nouvel élan

Image ÉTÉ. Vous recherchez un lieu calme pour déjeuner ou dîner, loin des bruits et de la pollution urbaine, avec toutes les facilités pour vous garer… À La Motte, sur la route de vins, la beau mas en pierres de Gilbert et Nathalie, blotti entre les oliviers et les vignes du domaine de l’Éouve, vous tend les bras.
Cette adresse quelque peu oubliée, créée en 1981 par Gilbert Masse, l’un des fondateurs, avec Max Callégari, de l’association Les maîtres restaurateurs varois, entame une nouvelle jeunesse avec l’arrivée d’un second de cuisine, morbihannais de 25 ans, Benoît Gauchet, élève des chefs étoilés, Jacques Thorel, Olivier Rœllinger et Jean-François Piège tout récemment, et la mise en place d’une carte d’été rafraîchie, où de nombreux légumes  apportent couleurs, sapidité et textures.
Dans ces 4 menus, du jour à 24€, du terroir à 35€, gourmet à 46€ et dégustation à 59€ (pour l’ensemble de la table), le chef Gilbert Masse ne renie pas ses origines provençales, mais actualise les recettes. Le carpaccio de thon est accompagné d’une vinaigrette au parfum thaï et d’une brunoise de légumes d’été ; l’effilochée de morue juste fumée est servie tiède avec une vinaigrette de moutarde à l’ancienne, pommes de terre aux échalotes et herbes fraîches ; le dos de cabillaud, court bouillon au thym, posé sur son lit de légumes ratatouille, se mire dans la sauce rouille au parfum de safran ; le carrelet de porcelet en cuisson douce, escorté de légumes verts au pesto et d’une purée maison est glacé au jus de sauge et romarin.
Les vins jouent également la fibre du terroir local avec le Domaine de l’Éouve, le Domaine du Jas d’Esclans, le Château des Demoiselles à La Motte, le Château du Rouet au Muy, le Domaine de la Bouverie à Roquebrune-sur-Argens, le Château Sainte Roseline aux Arcs-sur-Argens, le Château Rasque à Taradeau, le Château de Berne à Lorgues. Seul le Château de Jasson se distingue par sa localisation maritime à La Londe-les-Maures. 
• Les Pignatelles
726, route de Bagnols à La Motte
Tél. (0)4 94 70 25 70

les_pignatelles_cabillaud.jpg
Dos de cabillaud, court bouillon au thym

les_pignatelles_porcelet.jpg
Carrelet de porcelet en cuisson douce

(photos Gérard Bernar)

La Passagère à Juan-les-Pins. Dîners en terrasse

Image RAFFINEMENT. Face aux îles de Lérins, la terrasse panoramique du restaurant de l’hôtel Belles Rives , agrémentée de flamboyants bougainvillées, sert d’écrin à vos dîners estivaux. La Passagère propose, tous les soirs au dîner, sa carte avec 5 entrées de 24€ à 53€ (homard bleu servi entier, cannelloni de tomate à l’estragon, chutney de kumquat), 5 poissons et fruits de mer de 35€ à 58€ (tronçon de turbot cuit à l’arête, sucs de viande acidulés, quelques légumes de saison), 4 viandes de 38€ à 46€ (médaillon de bœuf au poivre long, tartare d’huîtres aux condiments, vinaigre balsamique), une sélection de fromages frais et affinés à 17€ et 6 desserts de 15€ à 18€ (tutti frutti exotique, tuile à l’orange et sucre de canne, sorbet banane Maracuja). Les menus « pleines saveurs » (70€ hors boissons) et « dégustation » (95€ hors boissons) sont accompagnés d’un menu « tout homard » (90€ hors boissons) où le chef Jean Laurent Depoil décline le crustacé en rougaï, en pince, en raviole et sauté à cru (photo X). 
La Passagère
Hôtel Belles Rives 33, boulevard Edouard Beaudoin - Cap d’Antibes à Juan-les-Pins
Tél. (0)4 93 61 02 79

http://www.bellesrives.com

Le Passage à Aix-en-Provence. C’est vous le chef !

Image
COURS.
Au cœur d'Aix, dans une ancienne fabrique de confiseries, le nouveau goût méditerranéen donne du plaisir à vos sens. L’architecture originelle fin 19e a été respectée pour que ce lieu garde son âme. Une équipe jeune, motivée et dynamique vous reçoit de 10 heures à minuit, et cet été, si vous devez le vivre « urban style » pas d’hésitation « c’est vous le chef » ! « Le Passage » propose des cours de cuisine à la carte, à partir de 12€ et selon vos désirs. Certes vous ne saurez pas tous les secrets de cuisine, mais apprendrez certaines choses comme élaborer une kémia originale et même préparer un plat gastronomique. Pas mal pour épater les amis un soir d’été ! Si toutefois vous ne vous sentez pas une âme de futur chef de cuisine, allez donc y faire un tour, c’est beau, agréable, sympa et délicieusement savoureux.
Le Passage
6bis rue Mazarine à Aix-en-Provence.
Tél. (0)4 42 37 09 00.

http://www.le-passage.fr

Théâtre dans la vigne. Heureux mariage de cultures

Image
PLAISIRS.
La belle aventure initiée par Marie-Christine Kemp continue. La 19e édition va poser ses tréteaux dans trois domaines viticoles varois, le Château Lafoux – Coteaux varois en Provence à Tourves (mercredi 23 juillet), le Château des Demoiselles – Côtes de Provence à La Motte (vendredi 25 juillet) et au Domaine Bouisse-Matteri – Côtes de Provence à Hyères (dimanche 27 juillet).
Ces remarquables nuits culturelles se déroulent suivant un immuable rite qui débute à 20h30 par l’accueil, avec apéritif de bienvenue et dégustation des vins du domaine. À 21h30, vous êtes invité, cette année, à poursuivre votre soirée dans une auberge avec deux libertins « Jacques et son maître », qui déclament les textes pleins d’humour et de truculence de la pièce de Milan Kundera, hommage à Diderot, nominée deux fois aux Molières (photo X). Puis vers 23h30, la nuit se prolonge autour d’un médianoche en compagnie des artistes, préparé par Alain Ryon (au Château Lafoux et au Domaine Bouisse-Matteri) et Max Callégari et Gilbert Masse (au Château des Demoiselles), fidèles chefs de l’association Les maîtres restaurateurs varois. Dégustation et représentation 33€, avec souper 76€.
Mercredi 23 juillet au Château Lafoux.
Réservations (0)4 94 78 77 86
Vendredi 25 juillet au Château des Demoiselles
Réservations (0)4 94 99 50 30
Dimanche 27 juillet au Domaine Bouisse-Matteri
Réservations (0)4 94 38 65 05 


Saint-Rémy-de-Provence. 26e cuvée

Image BACCHUS. Durant 3 jours, sur la place de la mairie, au frais sous les ombrages, les vins des Coteaux des Baux reçoivent leurs amis Châteauneuf-du-Pape, Tavel, Bandol, Cassis, Luberon, Languedoc, Alsace, Mâconnais, Bordelais, Saint-Émilion et Sauternes, Bourgogne, Die, Tricastin, Ardèche, Jura, Uzège, Sancerre, Jurançonnais et Cognac. Vous pourrez déguster tous ces vins accompagnés de foie gras, d’huîtres, de fromages ou de miel et faire ainsi un véritable repas sur place dans une ambiance festive aux rythmes jazzy. Cette fête vous offre également la possibilité de découvrir des créations de nombreux artisans d’art (céramiques, jouets en bois, fleurs séchées, lavandes, bijoux…), tout en flânant dans les rues de la vieille ville.
Les points forts, le samedi après-midi, arrivée triomphale du char de Bacchus, après avoir défilé dans la ville, entouré des Mireilles et des jeunes fouetteurs et le dimanche matin, place de la mairie, cérémonie d’intronisation des nouveaux membres de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin d’Argent. Magali Aimé (Photos fêtes & salons)
Du 25 au 27 juillet
Contact : association Fêtes & Salons

http://www.fetesetsalons.com
fetesetsalons@gmail.com

fete_du_vin_saint_remy_equipe.jpg
L'équipe de l'association Fêtes & Salons
«  739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 »