21e année - N°883- 15 avril 2024

Balicco

Tous les articles

Maison Fabre. 9 soirées de prestige

Image ART DE VIVRE. Du 3 au 11 octobre 2008, sous l'égide de son très privé club VIP, le « Henri's Club », Henri Fabre, directeur général de la Maison Fabre organisera une semaine provençale sur l’île Maurice.
Onze membres du club se retrouveront à l’hôtel The Sand, pour neuf rencontres Provence-Maurice, avec aux fourneaux Jean-Claude Santioni, le créateur des Jardins de Bacchus à Hyères, qui officie aujourd'hui au club house du golf de Valcros. Son épouse, Claire Santioni, sommelier proposera aux nombreuses personnalités présentes tous les soirs, les crus du Château de l'Aumerade, cru classé de la maison Fabre, des vins présents sur l'île depuis plus de 15 ans.
Henri Fabre, grand défenseur de l'art de vivre de sa région, signe ainsi après Hong Kong, Bruxelles, Istanbul, Dubaï, Luxembourg, Boston…, soit plus de 20 semaines gastronomiques de par le monde.

Henri Fabre (photo Gérard Bernar)

Veuve Clicquot au Blue Gin à Monte-Carlo. Un seau à champagne innovant

Image LANCEMENT. La prestigieuse maison de champagne Veuve Clicquot a choisi le Monte-Carlo Bay Hotel et Resort et le cadre chic et décontracté de son bar, le Blue Gin, pour présenter sa dernière innovation le « Globalight », ce seau à champagne unique en son genre, œuvre du célèbre designer égyptien, Karim Rashid.
Conçu à seulement 500 exemplaires, le « Globalight » présente un design asymétrique des plus abouti. Sublimé par des ampoules LED qui diffusent une lumière rosée, l’ambiance devient instantanément magique, pour déguster son champagne préféré. Le « Globalight » est avant tout un seau qui conserve votre bouteille de champagne au frais pendant quatre heures.
L’exemplaire original du seau à champagne de Karim Rashid, a été mis en vente au drugstore de l’hôtel, au prix de 3 000€

veuve_clicquot_barman.jpgLe barman du Blue
Gin Eric Wolles
avec le le « Globalight »
(photos SBM/Réalis)


Le Blue Gin :  
 Monte-Carlo Bay Hotel & Resort
Ouvert de 18h30 à 2h toute l’année. Happy hour de 18h30 à 20h de mi-mai à mi-septembre  
Tél. +377 98 06 06 77


Climadiff. Nouvelle cave « high tech »

Image INNOVATION. La cave à vin « Scénique » EV504ZX assure une conservation optimale de vos grands crus (contenance 203 bouteilles). Polyvalente, elle est la toute première à proposer le principe d’un miroir sans tain avec éclairage intérieur piloté par un radar détecteur de présence. Un hublot de vision (miroir sans tain traité anti-UV) s’éclaire et laisse entrevoir les bouteilles prêtes à servir. Une contre-porte « collector » comprend un registre de cave à la craie, un tableau à bouchons, une réglette à capsules et des casiers à étiquettes (photo X).
Dimensions : 700 (l) x 670 (p) x 1560 (h)
Prix public indicatif : à partir de 1 400€
Pour plus d’informations :
http://www.climadiff.com

Les Étoiles de Mougins. Le compte à rebours a commencé…

Image PUBLIC. La 3e édition, avec Marc Veyrat comme invité d’honneur, se profile. Dans 3 semaines, Mougins va se transformer en village gourmand. Le samedi 20 et le dimanche 21 septembre, un public de passionnés va cheminer dans les ruelles pour découvrir les nombreuses animations (exposition du collectif Générations.C au Lavoir, diverses conférences sur le champagne, le foie gras, le fromage, le vinaigre de Xérès et Terra Madre, en partenariat avec l’association Slow Food…), assister aux concours internationaux du jeune chef et de sommellerie et aux démonstrations de 100 chefs dans les 5 espaces scénarisés. Tarif : pour 1 personne 20€ la journée (30€ les 2 jours) et pour 2 personnes 30€ la journée (50€ les 2 jours)      
PROS. À la demande des professionnels locaux, le festival international de la gastronomie a rajouté une journée réservée aux professionnels, le lundi 22 septembre, de 10h à 18h. Ils pourront assister à des démonstrations de chefs, Régis Marcon ; Ron Blaauw (chef hollandais deux-étoiles, pour une prestation de cuisine moléculaire) ; Marco Colagreco (cuisine à la plancha) ; Laurence Salomon (approche bio de la cuisine) et profiter de nombreuses surprises préparées entre autres par l'Apreca (association des pâtissiers de restaurant Côte d’Azur) ou les chefs américains. Au programme également, des conférences « hygiène et sécurité alimentaire » par la société Cap Sol, « fidélisation de la clientèle » par la société Restopolitan et des master-class sur le champagne par Laurent Perrier, sur le vinaigre de Xérès ou encore sur le Porto par la maison Taylor. Tarif : 40€ la journée
Le dimanche 21 septembre au Park à 20h30, la soirée sera réservée aux professionnels, en présence des chefs invités du festival, avec au menu des happenings culinaires animés par l'Apreca, les Toques Brûlées et l'équipe du Park. Tarif : 40 euros par personne
Réservations auprès de l'office de tourisme de Mougins
15, avenue Jean-Charles Mallet 06250 Mougins
Tél. (0)4 93 75 87 67


Christophe Dufau, le chef des Bacchanales à Vence, sera de nouveau présent à la 3e édition
des Étoiles de Mougins (photo Gérard Bernar)

La rentrée des chefs

Image Pour les chefs de cuisine, pas de répit, les cours de cuisine reprennent, pour beaucoup, début septembre.
À l’Oasis à La Napoule, Stéphane Raimbault et son frère François, chef pâtissier, regagnent le chemin de leur atelier, le samedi 6 septembre. De 9h à 14h30, Stéphane vous fera travailler sur le thème de la cuisine thaï et François prendra le relais de 14h à 17h, pour un cours de pâtisserie sur les fameuses tartes de l’Oasis. Le mercredi 17 septembre, le matin, vous saurez tout sur la cuisine au foie gras et l’après-midi, vous effectuerez une déclinaison sur la pâte à choux. Chaque matinée de cours sera suivie d’une dégustation du plat réalisé (avec amuse bouche et dessert) à la table d’hôte de l’Atelier. Tarif 150€ par personne
À l’issue du cours participatif de pâtisserie, vous partagerez tous ensemble un « tea time » en dégustant un assortiment de douceurs, dont celles réalisées par vos soins. Tarif 110€ par personne (photo X) 
Contact : Françoise Mirebeau (0)4 93 49 95 52
francoise.mirebeau@relaischateaux.com

gouloumes_en__cuisine.jpg
Au Mas Candille
à Mougins, comme rien n’est prédéfini, Serge Gouloumès laisse libre cours à vos envies du moment. Il vous propose un programme personnalisé qui comprend la visite du marché Forville à Cannes, avec l’achat des produits qui serviront ultérieurement aux recettes ; le cours particulier, riche de nombreux tours de main et de conseils pour le choix des produits ; un déjeuner en « table d’hôte » dans les coulisses de la cuisine ; une dégustation des vins de la région commentée par le chef sommelier ; un dîner au restaurant « Le Candille » avec menu dégustation.
Les cours sont également ouverts aux clients qui ne séjournent pas à l’hôtel (photo X).
Sur réservation tout au long de l’année
(0)4 92 28 43 43


Au Vista Palace Hôtel à Roquebrune Cap-Martin, Charles Séméria, le chef des cuisines, vous attend le samedi 6 septembre, à partir de 9h, pour une matinée dédiée aux sauces et qui se terminera par un déjeuner convivial. Tarif 90€ par personne (60€ de supplément pour toute personne invitée au repas).
Réservations (0)4 92 10 40 02 – (0)4 92 10 40 13

ravin_marcel_cours.jpg
Au Monte-Carlo Bay Hotel & Resort
, à partir du vendredi 26 septembre (puis tous les vendredis jusqu’au 29 mai 2009), fort du succès rencontré la saison dernière, le sympathique et passionné Marcel Ravin reconduit ses stages qui alternent apprentissage et dégustation. Le cours, bien rodé, débute à 15h30 à l'Orange Verte par un briefing d’accueil détendu, autour d'un "fine tea" et des biscuits maison. Quelques instants plus tard, place aux travaux pratiques dans le cadre très pro des cuisines du Monte-Carlo Bay, où le chef vous dévoilera quelques-uns de ses secrets. À 19h30, le moment de partage avec votre invité commence avec une coupe de champagne, suivi d’un retour en cuisine pour dresser votre entrée. Reste à savourer vos 3 créations (entrée, plat, dessert) et vous remémorer les bons moments passés en cuisine. Tarif : 190€  le cours pour 1 personne, cocktail de bienvenue, dîner pour 2 personnes et un panier surprise. Le nombre de places par session est limité à 8 participants (photo Gérard Bernar).
Réservations (377) 98 06 03 60

Au Grill à Monte-Carlo, le restaurant installé au 8e étage de l’Hôtel de Paris, un des chefs vous accueille dans ses cuisines. Au programme après le petit-déjeuner, la réalisation d'un plat ou d'une pâtisserie, astuces et petits secrets compris ! Cette mise en appétit sera comblée à la table du Grill, où vous attendra un menu gastronomique.
Tarif : 140€ par personne, petit-déjeuner et déjeuner (1/2 bouteille de vin, eau minérale et café inclus) compris.
Réservations : (377) 98 06 88 15

Les apprentis gourmets à Cannes proposent différentes formules de cours « dej » un plat en 30 minutes (15€), « doublet » un plat + une entrée ou un dessert en 1h (32€), « menu » une entrée + un plat + un dessert en 1h30 (50€), « thème » 3 à 5 plats autour d'un thème en 2h (69€),  « dîner duo 1 » 1 personne prépare pour 2 à rapporter a la maison, plat + une entrée ou un dessert (50€), « kid » 3 recettes pour les enfants en 1h30 (32€) ; « resto » un menu différent chaque week-end (39€)
6, rue Teisseire à Cannes. Tél. (0)4 93 38 78 76

atelier_des_agapes.jpgÀ L’Atelier des Agapes à Cogolin, Thierry Barot vous attend à partir du mercredi 10 septembre pour la reprise des cours des « pitchouns » (8 ans minimum – 25€) et le samedi 13 septembre pour deux sessions programmées le matin sur le pigeon (48€) et l’après-midi sur les risottos (36€). Les cours se poursuivront de façon hebdomadaire, le mercredi pour les enfants et le samedi pour les adultes. À noter que Jean-Rémy Casnédi réalise des animations autour des cocktails, chaque jeudi en fin d’après-midi (22€) - (photo X)
Réservations (0)4 94 54 60 97

ETC. D’autres chefs de cuisine organisent des cours de cuisine, Bruno Kaufmann à la Conserverie Au Bec Fin à Cogolin (0)4 94 55 74 44, René Bérard dans sa campagne à La bastide des saveurs à La Cadière d’Azur (0)4 94 90 11 43, Philippe Migot au Château de Berne à Lorgues (0)4 94 60 48 88 (cours en matinée et déjeuner 120€ par personne), Yves Terrillon à L’Atelier de la cuisine des fleurs à Tourrettes-sur-Loup (04) 92 11 06 94, Pierre Reboul, René Bergès, Lionel Lévy, Dominique Frérard à La Villa des Chefs à Aix-en-Provence (0)6 64 84 60 48, et la liste est encore longue…

Hilton Mauritius Resort and Spa. Un air de Provence… à l’île Maurice

Image
4 MAINS.
Du 18 au 23 août dernier, Serge Gouloumès, chef exécutif une-étoile Michelin® du Mas Candille et du restaurant « Le Candille » à Mougins a été l’invité de Nicolas Baubé, chef exécutif de l’Hilton Mauritius Resort and Spa, et du restaurant Melanzane. Ils ont travaillé de concert pour une semaine gastronomique, en proposant une cuisine raffinée à base de produits exceptionnels du terroir mauricien, accompagné de vins renommés, comme les crus du Domaine Ott. Serge Gouloumès avait également apporté dans ses valises les fleurs comestibles de Marius Auda, qui trônèrent sur les noix de coquilles Saint Jacques en pétales, chutney de mangue, vinaigrette d'algues, ciboulette et poivre vert ou sur le filet d'agneau comme un tajine, confiture d'oignons rouges et raisin aux épices du Sud.
 
hilton_maurice2.jpg
Geneviève Dardanne, directeur du développement Hilton Mauritius Resort and Spa & Hilton Seychelles Northolme Resort and Spa, entre Nicolas Baubé et Serge Gouloumès

hilton_maurice_plat3.jpg
Cocktail de poivrons rôtis en gazpacho, quenelle de fromage de chèvre frais, nuance au miel de letchi


hilton_maurice_plat1.jpg
Noix de coquilles Saint Jacques en pétales, chutney de mangue, vinaigrette d'algues, ciboulette et poivre vert

hilton_maurice_plat2.jpg
Filet d'agneau comme un tajine, confiture d'oignons rouges et raisin aux épices du Sud

(photos X)

Alpes-Maritimes. Fêtes à l’envi !

Image
Il va falloir posséder un sacré talent d’ubiquité pour assister à toutes les manifestations prévues ce week-end prochain.

A NICE
, de 19h à 0h30, le port sera entièrement rendu aux piétons pour permettre à tous de déambuler et flâner librement à l’occasion de la 5e édition de "Lou Festin dou Pouort", organisée cette année sous le thème "saveurs et traditions des ports de la Méditerranée". Placé sous le patronage du Convivium Slow Food Sud-Est et principauté de Monaco, le village des chefs sera animé par Benjamin Bruno, Michel Devillers, Pascal Lac, Marc Laville, Thomas Millo, Christian Plumail, Jean-Denis Rieubland, Luc Salsedo, Serge Serain, Jouni Törmänen. Seront également présents les vins de Bellet, la chambre d’agriculture des Alpes-Maritimes et les artisans Slow Food, Marco Ballestra (Miellerie de la Roya), Ivan Chiaffrino (Amaretti Antica Dulcinea), Davide Dalmasso (La Cambuse), Roger Daniel (Maison Forever La Niera), Rossana Irtelli (Acetaia Leonardi), (Leyla Louviers (produits créoles), Guillaume Philippon (Nougaterie des Fumades), Jean-Claude et Cyril Reux (Samimex) et Frédéric Soffiotti (Soffiotti & fils).

A SAINT-LAURENT-DU-VAR
, de 10h à 18h, au parc Layet, la 21e édition de la fête du terroir mettra en exergue les produits de la région, les animaux de la ferme et les métiers anciens

A GRASSE,
les 6 et 7 septembre, lors de la 13e édition de « Bio Grasse », sur le Cours Honoré Cresp, vous pourrez faire votre marché parmi plus de 100 stands en provenance de la France entière et d’Italie, tenus par des producteurs et des revendeurs bio, prendre des cours de cuisine à la Rotonde avec par le chef Yves Terrillon, sur le thème « la cuisine du marché bio (samedi 6 septembre à 15h30) et déjeuner bio avec un menu concocté par Jacques Chibois (dimanche 7 septembre à 12h30).

A BIOT,
les 6 et 7 septembre au village, à l’occasion de la fête du jumelage entre Biot et Vernante et afin de partager les mets de chacun des pays, un marché italien sera installé sur la place des Arcades où les producteurs du Piémont donneront rendez-vous aux gourmands pour leur faire découvrir leurs produits les plus savoureux (de 9h à 20h le samedi et de 9h à 18h le dimanche).

Le Delas Côte d’Azur – Gourmet Prestige. Partenaire officiel des Étoiles de Mougins

Image VITRINE. La filiale méridionale de l’entreprise de Rungis s’installera au cœur de l’espace VIP, réservé aux chefs et aux médias, derrière le stade des pianos où les grandes toques mondiales vont se succéder pour des démonstrations devant le public. Les chefs pourront venir s’y détendre et goûter aux produits des fournisseurs réunis sous la bannière Le Delas : Lafitte et ses foies gras, l’Esturgeonnière et son caviar d’Aquitaine Perlita, Senorio de Montanera et son jambon espagnol pata negra, le Domaine d’Argens et ses truffes, Agrimontana et ses pâtes de noisettes, pistaches, amandes et châtaignes, la distillerie alsacienne Miclo avec sa vodka.G…

Les Pignatelles à La Motte. Menu truffes

Image DEJEUNER OU DÎNER. Jusqu’à la fin du mois de septembre, Gilbert Masse vous propose un menu truffes en 6 plats (78€), servi pour l’ensemble de la table. Vous dégusterez un velouté de pommes de terre aux truffes, craquant de poitrine fumée, un bouquet de salade du marché, truffes râpées, copeaux de parmesan, une rosace de saint jacques et truffes, fondue de chicons et poireaux, cordon de jus de viande, un tournedos de veau, escalope de foie gras, lamelles de truffes, saucd velours ; le fougerus de brie garni au mascarpone aux truffes et le dôme de crème au lait au café blanc parfum de truffe, craquant au sésame et nougatine, verrine de crème truffée (photo Gérard Bernar).
Les Pignatelles
726, route de Bagnols-en-forêt à La Motte
Tél. (0)4 94 70 25 70


Le roi du poulet à Marseille. Restaurant portugais !

Image LUSITANIE. À l’abri du clocher de Notre Dame du Mont, à 5 minutes du célèbre cours Julien, « le roi du poulet »…  propose une morue à la portugaise. À tomber ! Bien sûr que le poulet est de grains et grillé, mais vraiment, le côté cuisine portugaise, vaut le détour. Testez aussi les beignets de morue, c’est franchement top ! (plats allant de 5,50€ à 16€, à accompagner d’un rosé portugais un peu « frizzante »). De plus, c’est le seul restaurant portugais à Marseille et il est tenu par une vraie famille portugaise, Eugénie-Marie de Souza Santos, la patronne, garantit  les recettes ancestrales et familiales mises en scène ici.
La petite épicerie qui jouxte le restaurant est une véritable caverne d’Ali Baba portugaise avec la liqueur d’amande amère, et même la morue en direct du Portugal et autres délices. M.A. (Photo Magali Aimé)
Le roi du poulet
14, place Notre Dame du Mont 13006 Marseille
Tél (0)4 91 42 87 46 – (0)6 14 09 94 49


Le vin de la semaine. Éternelle favorite rosé 2007

Image
Appellation Côtes de Provence contrôlée
CÉPAGES. Grenache, carignan et tibouren
DÉGUSTATION. Nez original et racé de fruits de la passion, mandarine, chèvrefeuille, pivoine, qui se retrouve en bouche. Très aromatique et parfumé, il offre une finale voluptueuse sur une pointe de musc.
ACCORD. Apéritif, soupe de poissons de roche, terrine de lapin, encornets farcis, tian de brandade, cuisses de lapin confites à l’huile d’olive, millefeuille aux framboises (photo Gérard Bernar)
Château de Saint Martin cru classé
Route des Arcs 83460 Taradeau
Tél. (0)4 94 99 76 76

info@chateaudesaintmartin.com
http://www.chateaudesaintmartin.com

Vins de Bellet. Un jour aux courses

Image
SOIRÉE.
Non, les vignerons de Bellet n’ont pas tourné une nouvelle version du célèbre film des Marx Brothers, Harpo, Chico et Groucho, mais ont participé à une soirée conviviale à l’hippodrome de la Côte d’Azur à Cagnes-sur-mer, réservée à leurs crus. Les vignerons des collines niçoises, réunis autour du président de leur association Gio Sergi, ont doté les six courses du dernier meeting d’été, le prix du Château de Bellet, le prix du Château de Crémat, le prix du Domaine de Toasc, le prix Via Julia-Augusta, le prix SCEA les Coteaux de Bellet et le grand prix de Bellet, où le jockey du cheval gagnant a reçu son poids en vins de Bellet.

Le jockey du cheval gagnant du grand prix de Bellet a reçu son poids en vins de Bellet (photo Gérard Bernar)

bellet_cagnes_toasc.jpg
Bernard Nicoletti a remis un coffret de vin du Domaine de Toasc à l’entourage du cheval gagnant

(photo BvK)


AOC de Provence. La récolte 2008 présente des raisins de très belle qualité

Image PRÉVISIONS. Les vendanges ont débuté le 25 août pour les AOC Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et  Coteaux Varois en Provence.
En Provence, l’hiver a été humide, avec quelques gelées. Même si le printemps a été ensuite plus doux, les floraisons ont été plus variables et plus étalées dans le temps. Avec le début de l’été, la situation s’est largement améliorée, permettant à la vigne d’évoluer de façon tout à fait satisfaisante.
Les vendanges 2008 seront plus tardives que l’année précédente (une semaine environ) mais laissent présager une récolte de très belle qualité. La météo favorable, les forts écarts de température entre le jour et la nuit et comme à l’accoutumée, le mistral ont été les facteurs principaux de la qualité de la récolte. Le mistral, un peu moins fréquent cette année, a efficacement conforté le bon état du vignoble, en séchant rapidement les grappes après les quelques précipitations reçues par la Provence. Le mildiou n’aura donc pas de conséquences notables. 
La maturité observée est très bonne, et si les conditions météorologiques se maintiennent au beau, la Provence s’achemine vers une récolte saine et prometteuse.
Le volume de production sera sans doute au niveau de la récolte 2007, et donc au-dessous de la moyenne des années précédentes. En matière de volume, la Provence n’annonce pas aujourd’hui une forte récolte. La charge en raisin est qualifiée de moyenne, et la « vendange en vert » ne s’est justifiée que peu souvent. Le potentiel global est évalué au niveau du volume de la récolte 2007, qui a été l’une  des plus faibles depuis les cinq dernières années. CIVP (photo Gérard Bernar)

Château Roubine cru classé à Lorgues. Vendanges en vert

Image SÉLECTION. Dans un soucis de respect des traditions et de qualité, l’équipe du Château Roubine, encadrée par Pierre Gérin, maître de chais et Jean-Louis Francone, chef de culture, a effectué, au début du mois d’août, des vendanges en vert. Ces éclaircissages sont réalisés à la main lors de la véraison, stade du cycle végétatif où les raisins noirs virent au violet et les raisins blancs au jaune. Ce procédé consiste à sélectionner les plus belles grappes de raisin sur les plus belles parcelles en rouge (syrah et cabernet). Une pratique nécessaire pour obtenir un produit de haute qualité sur les rouges de garde (photo X).

Crème de cassis Joseph Cartron. Cueillette 2008

Image FRAÎCHEUR. Cette année, la perle noire de Bourgogne a atteint sa pleine maturité à la mi-juillet, date à laquelle elle a été récoltée dans les vergers de cassis bourguignons des Hautes Côtes.
Après avoir macéré en moyenne 6 à 8 semaines dans de l’alcool neutre, le précieux cassis cueillette 2008, voluptueux, léger, limpide, tant par sa couleur framboisée, que par la justesse de son arôme, est disponible à partir du 1er septembre 2008 (photo X).
Cavistes et épiceries fines. Prix public conseillé 10€ la bouteille de 70 cl

Bordeaux grands crus classés en 1855 (Médoc & Sauternes). La vision d’Yann Arthus-Bertrand

Image
POSTER.
Le célèbre photographe de « La Terre vue du ciel » a réalisé une vision moderne et actuelle des grands crus classés de 1855. 
Son concept : réunir 86 bouteilles des plus prestigieuses propriétés viticoles du bordelais « humanisées » sur un poster de 1 m x 70 cm, vendu au prix de 20€ (dont 1€ sera reversé à l'association de Yann Arthus-Bertrand « GoodPlanet »).
Disponible sur le site Internet : http://www.grand-cru-classe.com

Philippe Castéja, président du conseil des grands crus classés en 1855 – Médoc & Sauternes et Yann Arthus-Bertrand (photo Guy Charneau)

«  735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 »