16e année - N° 687 - Du 20 au 26 mai 2019.

Balicco

Trophées

Trophées de l'hôtellerie et de la restauration. Les clients vont s'exprimer


En lançant le premier concours national du meilleur hôtel et du meilleur restaurant, Charles Bourdin, fondateur de la société Qualitélis, se joint au groupe Deloitte pour donner la parole aux clients.

Trophées 1,2,3 chefs. Les élus des lecteurs

Image
Le grand gagnant de cette seconde consultation est sans conteste l’Oasis à La Napoule. Les lecteurs de l’email-gourmand ont placé Stéphane Raimbault, en tête des chefs cuisiniers, son frère François comme porte-drapeau des pâtissiers et Pascal Paulze, en 2e position des sommeliers.
CHEFS. Il est vrai que Stéphane Raimbault, n’a pas ménagé ses efforts tout au long de l’année écoulée, avec l’ouverture au printemps des ateliers cuisine de l’Oasis, un espace dédié aux cours de cuisine et de dégustation de vins, avec l’obtention du trophée « Pomme d’or », récompense reconnue par le ministère de l’Agriculture décernée par le groupe BVC, 1er réseau français spécialisé dans l’expertise de la sécurité alimentaire en restauration, avec sa participation aux Fêtes gourmandes à Villeneuve-Loubet village, à la première édition des rendez-vous méditerranéens de la gastronomie à Sainte-Maxime…
Jean-Denis Rieubland , MOF 2007, chef des cuisines du Negresco à Nice conserve sa seconde place, alors que David Faure du restaurant Aphrodite à Nice et grand animateur des Toques brûlées se hisse à la troisième place.
PÂTISSIERS. François Raimbault devance à l’arraché Jean-Michel Llorca. Pascal Hairabedian se classe 3e et confirme le dynamisme de l’Apreca. Souvenez-vous du magnifique dîner des desserts au Negresco et de la soirée magique au Park dans le cadre des Étoiles de Mougins.
SOMMELIERS. C’est le tout nouveau vice-président de l’association des sommeliers de Nice Côte d’Azur Provence en charge de la communication, Christian Belmanne, chef sommelier à l’Hôtel Belles Rives à Juan-les-Pins, qui devance Pascal Paulze, chef sommelier de l’Oasis à La Napoule et Lionel Compan, chef sommelier du Negresco à Nice.
MAITRES D’HOTEL. Philippe Caillouet, MOF, qui a remarquablement préparé la jeune Audrey Baudinat, pour l’obtention de la médaille d’or au concours « Un des meilleurs apprentis de France », prend la première place devant le duo de La Chèvre d’Or à Èze village, Frédéric Kaiser et Olivier Novelli.
CUISINIERS DU FUTUR. Auréolé de son titre de chef de l’année GaultMillau 2009, Mauro Colagraco, le chef étoilé du Mirazur devance deux autres jeunes chefs de moins de 35 ans, une étoile Michelin® également, Michaël Fulci, des Terraillers à Biot et Jean-François Bérard de l’Hostellerie Bérard, dignes successeurs de leurs pères René et Pierre. 
ÉQUIPES.
L’Oasis des frères Raimbault à Mandelieu-La Napoule (n’oublions pas Antoine, discret, mais si efficace) remporte la palme devant le Negresco à Nice, avec Jean-Denis Rieubland, (2e), Lionel Compan (3e) et Jean-Michel Cailleaux (placé dans les 10 premiers) et La Chèvre d’or à Èze village, avec Philippe Labbé, Cédric Campanella et Philippe Magne, classés en bonnes positions.
TIERCÉS.
1,2,3 chefs cuisiniers

1. Stéphane Raimbault, L’Oasis – Mandelieu La Napoule
2. Jean-Denis Rieubland  Hôtel Negresco - Nice
3. David Faure Aphrodite - Nice
1,2,3 chefs pâtissiers
1. François Raimbault L’Oasis – Mandelieu La Napoule
2. Jean-Michel Llorca Le Moulin de Mougins – Mougins (en 2008)
3. Pascal Hairabedian Vista Palace – Roquebrune Cap-Martin
1,2,3 chefs sommeliers
1. Christian Belmanne Hôtel Belles Rives - Juan-les-Pins
2. Pascal Paulze L’Oasis – Mandelieu La Napoule
3. Lionel Compan Hôtel Negresco - Nice
1,2,3 maîtres d’hôtel
1. Philippe Caillouet – Hôtel Martinez - Cannes
2. Frédéric Kaiser – La Chèvre d’Or – Èze village
3. Olivier Novelli – La Chèvre d’Or – Èze village
1,2,3 cuisiniers du futur
1. Mauro Colagreco Le Mirazur - Menton
2. Michaël Fulci – Les Terraillers - Biot
3. Jean-François Bérard Hostellerie Bérard – La Cadière d’Azur

(photos Gérard Bernar et X)

Trophées 1,2,3 chefs email-gourmand

Image
Les premiers trophées des lecteurs de l'email-gourmand ont été remis par Gérard et Michelle Bernar, dans le cadre du salon Agecotel, en présence de Paul Obadia, directeur général d'Agecotel, de Alain Quillé et Philippe Bagnis de Laurent-Perrier et de Fernando Pensato, qui ont offert de merveilleux lots aux chefs primés. Les trophées ont été réalisés par MB Concepts à Nice.
Vu l'énorme succès remporté par ces trophées, le rendez-vous est déjà pris dans un an, pour une nouvelle consultation des lecteurs.

PALMARÈS.
1,2,3 chefs cuisiniers
1. Joël Garault, Hôtel Hermitage, Monaco
2. Jean-Denis Rieubland, Hôtel Negresco, Nice
3. Jacques Chibois, La Bastide Saint Antoine, Grasse (photo Gérard Bernar)

1,2,3 chefs pâtissiers
1. Lilian Bonnefoi, Eden Roc Hôtel du Cap, Cap d’Antibes
2. Jean-Michel Llorca, Le Moulin de Mougins, Mougins
3. François Raimbault, l’Oasis, Mandelieu La Napoule

1,2,3 chefs sommeliers
1. Bruno Scavo, Sporting Club et Casino, Monaco
2. Pascal Paulze, L’oasis, Mandelieu la Napoule
3. André Toscano, Hôtel Martinez, Cannes

Trophées du Terroir Apcig

Image
Jean-Claude Mariani, le président de l'association professionnelle des chroniqueurs et informateurs de la gastronomie et du vin, est venu spécialement de Paris pour remettre les premiers trophées du terroir. Quinze établissements ont été récompensés pour avoir en permanence sur leurs cartes un choix de mets et de vins représentatif de notre région.
PALMARÈS.
Jean-Louis Genovesi Hôtel de l’Avenue à Annot
Mimi et Dédé Brothier Les Arcades à Biot 
Odile Rogati Chez Odile à Biot 
Josy et Valérie Bandecchi Josy-Jo à Cagnes-sur-Mer
Dominique Le Stanc La Merenda à Nice
Corinne et Laurent Laugier La Capeline à Toudon (photo Gérard Bernar)
Jean-Pierre Michel La Regalido à Fontvieille
Peggy et Alexandre Pinna Chez Fonfon à Marseille
Jean-Louis et Mireille Pons Bistrot du Paradou au Paradou
Famille Granier Lou Mas doù Juge aux Saintes Maries de la Mer
Pascale et Gil Renard La Tonnelle à Bormes-les-Mimosas 
Nicole Fontana La Petite Fontaine à Collobrières
Jérôme Carteri Lou Pebre d’Aï à Plan d’Aups 
Daniel et Julia Chez Daniel et Julia à La Seyne-sur-Mer
Alain Bœuf Le Concorde à Vidauban  (photo Gérard Bernar)

1,2,3, chefs 2007, Joël Garault, Lilian Bonnefoi et Bruno Scavo, vainqueurs

Image PLÉBISCITE. Les dés sont jetés ! Le vendredi 25 janvier à 19h58, le dernier bulletin de vote est arrivé. Le premier constat de cette consultation des lecteurs est très encourageant, avec 393 votants et des suffrages attribués à 90 chefs cuisiniers, 49 chefs pâtissiers et 43 chefs sommeliers.
• Chez les chefs cuisiniers, la victoire de Joël Garault est écrasante. Sa gentillesse coutumière, sa disponibilité de tous les instants, son esprit de compagnonnage et la régularité de sa cuisine lui ont permis de rallier la majorité des suffrages. Il devance largement Jean-Denis Rieubland, le jeune chef MOF du Negresco, qui a fait une année merveilleuse en décrochant ce col tricolore tant envié et en apportant un nouveau souffle à ce mythique palace niçois, et Jacques Chibois, toujours aussi présent dans la défense de l’huile d’olive et de la truffe. Se classent dans le peloton des 20 premiers (par ordre alphabétique), Didier Aniès, Olivier Brulard, Franck Cerutti, Christophe Cussac, Philippe da Silva, Christophe Dufau, Serge Gouloumès, Philippe Joannes, Alain Llorca, Keisuke Matsushima, Stéphane Raimbault, Nicolas Sale, Francis Scordel, Christian Sinicropi, Olivier Streiff, Thierry Thiercelin et Christian Willer pour sa merveilleuse carrière.  
• Chez les chefs pâtissiers, la victoire de Lilian Bonnefoi, le chef pâtissier de l’Eden Roc Hôtel du Cap et membre de l’Apreca, a été plus longue à se dessiner, après un chassé-croisé avec Jean-Michel Llorca, alors que François Raimbault n’a jamais été inquiété pour sa 3e place. Viennent ensuite (par ordre alphabétique), Jocelyn Ballat, Éric Bonneau, Nicolas Denis, Michaël Durieux, Pascal Hairabedian, Sylvain Mathy, Patrick Mesiano, Marieke Vanbeurden.
• Chez les chefs sommeliers, Bruno Scavo l’emporte d’un bouchon sur Pascal Paulze et André Toscano s’invite sur le podium avec ses 16 années de fidélité à la Palme d’Or, le restaurant de l’hôtel Martinez à Cannes. Complètent le palmarès (par ordre alphabétique), Christian Belmanne, Lionel Compan, Philippe Cronenberger, Cyril Jaeglé, Ludovic Parfait, Jean-Louis Vallat, Gérard Voisin.
ÉQUIPES. Si l’on devait effectuer un classement par équipes, c’est L’Oasis des frères Raimbault à Mandelieu-La Napoule qui remporterait la palme devant le restaurant Joêl Robuchon Monte-Carlo et Alain Llorca Le Moulin de Mougins. Une catégorie essentielle qui verra certainement le jour de façon officielle en 2008, tout comme celle des maîtres d’hôtel qui nous a été fortement réclamée.
TIERCÉS. 1,2,3, chefs cuisiniers
1. Joël Garault Hôtel Hermitage - Monaco … 378 points
2. Jean-Denis Rieubland  Hôtel Negresco - Nice … 162 points
3. Jacques Chibois La Bastide Saint Antoine - Grasse … 156 points
1,2,3, chefs pâtissiers
1. Lilian Bonnefoi Eden Roc Hôtel du Cap - Cap d’Antibes … 171 points
2. Jean-Michel Llorca Le Moulin de Mougins – Mougins … 150 points
3. François Raimbault L’Oasis – Mandelieu La Napoule … 93 points
1,2,3, chefs sommeliers
1. Bruno Scavo Sporting Club et Casino – Monaco … 90 points
2. Pascal Paulze L’Oasis – Mandelieu La Napoule … 87 points
3. André Toscano Hôtel Martinez – Cannes … 78 points
Les 9 nominés recevront leurs trophées, offerts par l’email gourmand et MB Concepts, le lundi 4 février à 18h sur le podium des concours d’Agecotel, palais des expositions à Nice, ainsi que des lots offerts par Fernando Pensato et Laurent Perrier. (photos Gérard Bernar et X)

Votez !

Image TIERCÉ. L’année 2007 s’achève. L’email-gourmand a souhaité prendre le pouls de la gastronomie azuréenne en organisant "1,2,3 chefs !" une consultation auprès de ses lecteurs. À vous de voter, dans l’ordre de vos préférences, pour les trois chefs cuisiniers, les trois chefs pâtissiers de restaurant et les trois chefs sommeliers travaillant dans un établissement des Alpes-Maritimes, de la Principauté de Monaco et du Var, qui ont marqué de leur empreinte l’année écoulée. Votre tiercé, dans chaque catégorie, devra être établi parmi les chefs plus représentatifs de leur profession, choisis pour leur disponibilité, leurs initiatives, leurs actions, leur qualité de travail.
Vous avez jusqu’au 25 janvier 2008 pour vous exprimer (vous n’êtes pas obligés de voter dans les trois catégories). Les résultats seront dévoilés le 28 janvier 2008 et la remise des trophées se déroulera le lundi 4 février 2008 à l’occasion du salon Agecotel à Nice.
• Votez par email en envoyant vos tiercés à gerard.bernar@wanadoo.fr

«  1 2