20e année - N°801 - 27 juin 2022

Balicco

Evénements

Les Étoiles de Mougins 2008. 100 chefs en démonstration

Image GASTRONOMIE. Après une première halte à La Truffe Noire à Neuilly, chez Patrice Hardy, pour présenter la nouvelle mouture du festival international de la gastronomie et des arts de la table (Marc Veyrat est l’invité d’honneur) à la presse parisienne, c’est à l’Hôtel de Mougins, que le maire Richard Galy et Jean-Michel Poupart ont dévoilé les grandes lignes de la troisième édition aux journalistes régionaux, autour d’un merveilleux repas dont seul Christophe Dié a le secret !
Parmi les nouveautés à signaler, la limitation des chefs à 100 (40 chefs étrangers -18 nationalités- ou venant de l’étranger, 30 chefs français et 30 chefs départementaux) pour les démonstrations de cuisine dans les 5 espaces scénarisés, les navettes gourmandes, où à chaque instant les festivaliers peuvent être choisis au hasard dans les ruelles du village pour une destination gourmande inconnue, une journée réservée aux professionnels (le lundi 22 septembre). Du côté des compétitions, les jeunes chefs et les jeunes sommeliers intéressés à participer aux deux concours respectifs sont invités à rentrer en contact, le plus rapidement possible, avec l’office de tourisme de Mougins au (0)4 93 75 87 67, afin d’obtenir les règlements

Jean-Michel Poupart, Alain Llorca, Serge Gouloumès, Alain Petitorez, adjoint au tourisme et président de l'office de tourisme de Mougins et Richard Galy, maire de Mougins (photo Gérard Bernar)


Grand Fooding d’été de Nice. Pique-nique gourmand

Image DÉGUSTATIONS. Le dimanche 26 juin, de 12h à 16h, la Villa Arson accueille pour la première fois le « Grand fooding d’été ». Ce pique-nique gourmand vous permettra notamment de déguster les créations culinaires « Bombay dream » de Jouni Törmänen, La Réserve de Nice ; « Volaille grillée, courgettes trompettes et citron de Menton » de Mauro Colagreco, Le Mirazur à Menton ; « Moules de Bouzigues » recette de « Capamoun » d’Armand Arnal, La Chassagnette à Arles et « Les chipolatas ibériques » d’Alain Llorca, Le Moulin de Mougins, arrosées d’un verre de Cabernet d’Anjou.
Le prix d’entrée de 5€ sera intégralement reversé à l’association Action Contre La Faim.

Jouni Törmänen (photo Gérard Bernar)

Une étoile, un mythe : Bernard Loiseau

Image HOMMAGE. C’est en présence de Dominique Loiseau que s’est déroulé le vernissage de l’exposition consacrée à son époux. À travers de nombreux documents qui retracent sa vie, de la charcuterie familiale à Clermont-Ferrand à La Côte d’Or à Saulieu, en passant par son apprentissage chez les frères Troisgros à Roanne, cette rétrospective vous permet de découvrir, ce grand cuisinier passionné trop tôt disparu, ardent défenseur, comme Auguste Escoffier, des produits de qualité.
Des démonstrations ponctuelles de chefs et proches de Bernard Loiseau sont prévues les dimanches 18 mai (Francis Scordel), 22 juin (Christophe Quéant) et 22 septembre (Pascal Trouvé).  Ils interprèteront ses recettes mythiques (photo Gérard Bernar).
Musée Escoffier de l’art culinaire à Villeneuve-Loubet village.
Jusqu’au 31 octobre, visites tous les jours de 14h à 18h, sauf le samedi. Tarif 5€.
Tél. (0)4 93 20 80 51


Cité du café Malongo à La Gaude, pose de la première pierre

{mosimage} QUALITÉ. Jean-Pierre Blanc, directeur général de Malongo, torréfacteur niçois depuis 1934, leader sur le marché des cafés haut de gamme et pionnier du commerce équitable en France, vient de poser la première pierre de la cité du café à La Gaude, avec le soutien et en présence de Christian Estrosi, secrétaire d'État chargé de l'Outre-Mer et président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, Dominique Vian, préfet des Alpes-Maritimes, Dominique Estève, président de la Chambre de commerce et d’industrie Nice Côte d’Azur, Laurent Lachkar, président de l’UPE et Bernard Kleynhoff, président de l’APPIM et d’une nombreuse assistance dont Jean-Pierre Rous, président, et Francis Bieth, secrétaire général du Convivium Slow Food Sud Est & principauté de Monaco.
La Cité du Café verra le jour sur la ZAC du Plan du Bois, sur les hauteurs de La Gaude, commune de la vallée du Var. D’une superficie de 15 hectares, dont 13 hectares en espaces boisés, le site rassemblera le siège social, l’unité de production de torréfaction, un département de recherche et développement, un département logistique, le musée international du café ainsi qu’un espace dédié aux rencontres et conférences.
La conception des aménagements et bâtiments sera réalisée en matériaux dits naturels pour lesquels Malongo a fixé des exigences très strictes faisant appel aux normes les plus rigoureuses de la haute qualité environnementale. Outre les matériaux, des principes de géothermie et des process d’autonomie énergétique seront appliqués.
Malongo souhaite faire de sa nouvelle usine un exemple en matière d’intégration environnementale en intégrant un parc paysager, des toitures végétalisées et l’utilisation du bois. (photo X)

«  2 3 4 5 6 7