16e année - N° 678 - Du 18 au 24 mars 2019.

Guide Vins de fêtes

Les vins corses sous le soleil marseillais

Les vins corses sous le soleil marseillais

Ce 5 décembre dernier, à Marseille l’hiver était loin ! Le soleil inondait le vieux port, Dominique Frérard, chef de cuisine au « Trois forts », concoctait un déjeuner plein de soleil, Christian Orsucci, président des Vins de l’île de beauté avait mis dans ses bagages tous les arômes de son île. Une journée gastronomique pleine de bonheur, de découvertes et de surprises.

En ouverture : Christian Orsucci, président des Vins de l’île de beauté et Gisèle Marguin, maître sommelier de l'UDSF

DÉGUSTATIONS. Cette harmonie, organisée « comme un chef » par la société Global vin service avouait un objectif prometteur : présenter et faire déguster à une société d’importation américaine, MBC Maison Belle Clair, les superbes vins corses.
Une chance de se trouver à la table du président de l’UVIB, Christian Orsucci, un homme passionné, aussi bien par les vins de l’île de beauté que par l’histoire de sa région et de son terroir, dont il connaît non seulement l’histoire, mais des histoires et légendes riches d’enseignement. Bien sûr, là n’est pas le sujet, dégustons plutôt.
Tout commence avec la dernière création de la cave d’Aléria :
• Alalia, du nom originel de la ville d’Aléria, qui, à l’époque romaine s’appelait Alalia et était la capitale de l’ire. Un pétillant tout en finesse 100 % corse et 100 % vermentino. Présenté dans une très élégante bouteille qui laisse découvrir une couleur dorée transparente et légère, voilà de quoi inquiéter tous les pétillants qui se targuent d’être « branchés ». Alalia pétille finement, les bulles sont équilibrées, le tout fermement protégé par un bouchon 100 % corse. Preuve de la qualité et de son élégance ? Alalia s’est hissé au plus haut des classements !
• Le domaine Pétroni blanc 2017, lui aussi 100 % vermentino. Un vignoble qui se trouve sur les rives de l’étang de Diane (là, le président connaît aussi de belles histoires). Soleil, terroir et microclimat participent à la qualité de ce nectar.
• Le domaine Pétroni rouge 2016, issu des cépages nielluciu, surah et grenache est superbe. Ses arômes sauvages et épicés, son côté torréfié et sa rondeur en bouche sont une incitation à la chasse et au gibier. Tout le maquis, toute l’originalité et la puissance de l'île de beauté.
• La cuvée rouge Prestige du président exhale toute son excellence. Rond, élégant, racé, ce rouge s'harmonise à merveille avec l'agneau.

Ce déjeuner n’était qu’une préparation, une mise en bouche à une dégustation très professionnelle, à l’aveugle. Dégustation qui n’a pas manqué de surprendre le couple d’importateur américains ! Imaginez 17 pétillants, mousseux dans lesquels se sont glissés des champagnes. Honnêtement 17 pétillants à déguster… Presque un exercice de haute voltige gustative.
Une journée mémorable, organisée de main de maître, par James de Roany qui avait sollicité les compétences de notre maître sommelier de l’UDSF, Gisèle Marguin, entourée d’une dizaine de sommelier(e)s professionnel(le)s prêts à tenter cet exercice avec curiosité. Chaque amateur de vin, connaisseur, dégustateur apprécie à la fois la passion de Gisèle pour la sommellerie et son élégante discrétion.
Nous attendons avec impatience la prochaine dégustation des vins de l’UVIB.

Magali Aimé

(photos @studioze)

Publié le 17 décembre 2018

Nos Dernières Actualités

Goût de France. La gastronomie en fête

Du 21 au 24 mars, le ministère de l’Économie et des Finances lance la 9e édition de l'ancienne fête de la gastronomie, pour valoriser le patrimoine culinaire français et l’ensemble des acteurs de la gastronomie, de la fourche à la fourchette !

Cuisine cannoise en fête. Laurent Bunel, parrain de la 4e édition

Après le parrainage de madame Christian Willer, puis celui de Christian Sinicropi, devenu le président d’honneur, et de Stéphane Raimbault, la nouvelle édition a choisi le chef en place depuis 17 ans dans les cuisines de l'InterContinental Carlton, comme parrain de choix.

Jeunes chefs restaurateurs. En piste aux Orres

Le 25 mars, les Jeunes chefs restaurateurs (JRE) font leur show… cooking sans électricité sur les pistes de la station Les Orres dans les Alpes du Sud.

Restaurant Les bords de mer à Marseille. Arrivée de Tatiana et Katia Levha

Les deux sœurs ont posé leurs valises et signent désormais la carte du restaurant de l'hôtel de la collection Les domaines de Fontenille, aux côtés de Frédéric Biousse et Guillaume Foucher.