16e année - N° 692 - Du 24 au 30 juin 2019.

Balicco

Assises nationales de l’œnotourisme. 20 actions et mesures en faveur du développement

Assises nationales de l’œnotourisme. 20 actions et mesures en faveur du développement

Ce 20 novembre, Atout France a organisé, en lien avec le Conseil supérieur de l’œnotourisme, et à la demande de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, les premières assises nationales.

ACTIONS. Cette rencontre a été l’occasion de mettre un coup de projecteur sur cette filière en pleine croissance et de fixer ses grands axes de développement pour les années à venir, car la France est la première destination touristique mondiale (en nombre de visiteurs) et le premier pays exportateur de vins et de spiritueux (en valeur). L’œnotourisme, c’est l’opportunité de développer ces deux secteurs majeurs de notre économie. La filière connait un vif succès auprès des visiteurs (10 millions d’œnotouristes en 2016, +33 % par rapport à 2009, pour un volume de recettes estimé à 5,2 milliards d’euros). Elle permet de leur faire vivre, au coeur de nos destinations viticoles, une expérience unique liée à notre art de vivre et renforce donc l’attractivité de la destination France. Elle favorise aussi la découverte de nos savoir-faire viticoles et contribue à l’exportation de nos vins.

Œuvrer à la définition du concept de vendanges touristiques

20 actions et mesures en faveur du développement de l'œnotourisme ont été annoncées pour améliorer la qualité de l’offre œnotouristique : lancement d’une démarche d’expérimentation autour d’un classement des expériences œnotouristique en renforçant les exigences du label Vignobles & découvertes ; créer une fédération des destinations labellisées Vignobles & découvertes ; créer une chaire œnotourisme et mise en place d’un collège des formations en matière d’œnotourisme ; réaliser un guide de l’accueil en caves réalisé par Atout France ; intégrer la notion de « fêtes viticoles responsables » définis par Vin & société au label Vignobles & découvertes et labelliser toutes les fêtes viticoles responsables ; œuvrer à la définition du concept de vendanges touristiques ; favoriser la compatibilité des normes d’accessibilité avec l’architecture historique des caves et caveaux de dégustation ; lancer une réflexion sur les conditions de construction de bâtiments à vocation touristique sur des terres agricoles ; intégrer l’œnotourisme dans les grandes enquêtes publiques ; doter la filière d’une véritable capacité d’observation et d’intelligence économique ; réaliser une étude des attentes des clientèles étrangères ; encourager un fonctionnement inclusif et collaboratif en matière de gouvernance ; développer les synergies de l’œnotourisme avec des filières voisines comme le spiritourisme et le tourisme brassicole ; créer un programme « œnotourisme » au sein du CNIV ; coordonner un grand événement œnotouristique à l’échelle nationale ; lancer des trophées français de l’œnotourisme ; favoriser la numérisation des entreprises du secteur ; mettre en place d’une convention cadre avec les grandes chaînes hôtelières françaises ; mettre en place d’une convention alliant culture et œnotourisme et dynamiser la distribution.
Les Vignerons indépendants, invités à s’exprimer pour l’occasion, se réjouissent de ce formidable coup de projecteur sur le tourisme viticole français et affirment leurs positions.
         
(photos X)

Publié le 26 novembre 2018

Nos Dernières Actualités

Komo à Monaco. L'alchimie parfaite

Dans le quartier de la Condamine, l'addition de noms prestigieux de la gastronomie internationale, Mauro Colagreco et Pierre Hermé, et de leur savoir-faire, façonne un nouveau concept imaginé par Laurent Kostenbaum.

Rosés. Millésime 2018

« Quand on pense vin rosé, on pense à une couleur pâle, des glaçons, l’apéro, l’été, les repas entre amis. Cette vision est juste mais quelque peu réductrice. Aujourd’hui le rosé est à la convivialité ce que le champagne est à la fête » soutient Christian Scalisi, maitre sommelier de l’Union de la sommellerie française.

Hôtel de Paris Saint-Tropez. Suggestions culinaires 100 % végétales

En recrutant Damien Cruchet, ancien de l'hôtel Negresco à Nice, le chef exécutif Pierre-Alain Garnier s'entoure d'une personnalité créative férue de cuisine vegan.

Marseille Provence gastronomie 2019. Le plus grand cours de cuisine étoilé au monde à Marseille donné par Lionel Lévy

Donner un cours de cuisine à un millier de personnes en même temps : c’est le défi un peu fou que relèvera Lionel Levy le 28 juin prochain, à l'occasion de l’année de la gastronomie en Provence (MPG2019).