19e année - N° 796 - 23 mai 2022

Balicco

Agecotel à Nice. Bilan et résultats des concours

Agecotel à Nice. Bilan et résultats des concours

Au-delà de la fréquentation stable par rapport aux deux dernières éditions (11 920 professionnels en 2020 ; +2.5 %), les maîtres mots à retenir pour l’édition 2020 du salon organisé par Nicexpo, et qui s’est tenu au palais des expositions de Nice du 2 au 5 février, sont : qualité des contacts, esthétique des stands et du salon, et convivialité.

En ouverture : convivialité !

BILAN. Près de 300 marques étaient présentes sur les 160 stands, et ont proposé aux professionnels des CHR et métiers de bouche venus de tout le bassin méditerranéen et au-delà, des stands de qualité et des produits, matériels et services innovants. Alain Defils, directeur du salon ajoute « Je ne suis pas de ces organisateurs qui s’auto-congratulent, mais je retransmets les remontées spontanées des exposants fidèles et nouveaux : l’édition a été très qualitative en termes de contacts, tous types de clients confondus, et notamment des établissements prestigieux de la Côte d’Azur, ou des acheteurs de la restauration collective. Comme dans tous salons, quelques-uns sont plus mitigés, mais je reste confiant car les affaires se traitent aussi sur plusieurs mois ».
Succédant à Joël Robuchon, Philippe Joannès, président des meilleurs ouvriers de France Région Sud, était pour la 1re fois le président d’honneur de la manifestation, et a pleinement assuré son rôle avec cœur et disponibilité. Autour de lui, de nombreux chefs étoilés, MOF et professionnels étaient présents pour juger et encourager les candidats des concours, dont vous trouverez les résultats ci-après.
Agecotel a également accueilli pour la seconde fois le salon LHR emploi, organisé par L’Hôtellerie-restauration : ce sont plus de 1 000 candidats qui, CV en mains, ont pu rencontrer directement les DRH de 30 chaînes et établissements prestigieux de la Côte d’Azur.
Un programme de conférences complet a permis aux participants d’échanger sur des sujets pratiques variés, comme la médiation, la franchise, la négociation d’un bail, l’accueil d’un stagiaire web, le développement durable, la location-gérance, ou encore de s’informer sur les nouvelles tendances de la restauration, ou les circuits courts et les labels.
Le 1er forum des restaurations collectives a réuni, sous forme d’ateliers participatifs, des professionnels de tous horizons : directeurs achats de grands groupes de la restauration, institutionnels, mais aussi petits producteurs locaux : des échanges fructueux appréciés par tous, déjà demandeurs d’un prochain rendez-vous.
Rendez-vous est pris pour la prochaine édition, du 6 au 9 février 2022.

CONCOURS.

5e coupe du monde des écaillers
1er prix : Sonia Bichet – Monaco. 2e prix : Plamen Gaydarski – Bulgarie. 3e prix : Luigi Grillo – Italie. Prix d’excellence : Labotang – Chine

Pro-am des Maîtres restaurateurs
Duo gagnant : Alain Llorca, restaurant Alain Llorca à La Colle-sur-Loup, avec Jean-Bernard Mion, maire de La Colle-sur-Loup. 2e place : Mathieu Allinei, Le bistrot du port à Golfe Juan et Mickael Madar , ancien footballeur). 3e place : Aurélien Noutty, Le millésime à Nice et José Cobos, ancien footballeur.

Neptune d’or
1er prix : Éric Rabazzani, Le rowing club à Marseille et Carla Amella. 2e prix : Xavier Malandran, Lougolin à Grasse-Plascassier. 3e prix : Arnaud Chartier – Le Pitey à Arès

Expérience et savoir-faire du maître d’hôtel
Gagnant : Julien Quinson, maître d’hôtel du Saphir 24 au Fairmont Monte-Carlo.

Concours challenge « Jeunes talents » International-club Toques blanches
1er prix : Gabriel Rebinguet - Les Alizés – élève au CFA de Digne et apprenti aux Alisiers à Montclar. Le trophée « Serge Payant » créé en hommage au regretté président des Toques blanches Côte d’Azur a été remis au même Gabriel Rebinguet. 2e prix : Hugo Pereira – École hôtelière de Sisteron. 3ème prix : Willi Cavan - CFA de Digne (Centre européen de formation en candidat libre) - apprenti au restaurant Le tilleul à Saint Paul de Vence •

Trophée cacao Criollo
1er prix : Edwin Rousseau – Chef assistant de l’école nationale supérieure de pâtisserie (ENSP). 2e prix : Ilane Vvandenabeele. 3e prix : Ludovic Gambini.

• Concours de la meilleure pissaladière  des Alpes-Maritimes
1er prix : Igor Filipe Fernandes de Costa Martins, boulanger de la maison Jean Marc Bordonnat à Nice.  2e prix : Kévin Macaluzzo, boulanger de la boulangerie-pâtisserie Dutto à Opio. 3e prix : Pierre Bordonnat, gérant de la boulangerie pâtisserie La Niçoise à Nice.

Concours du meilleur croissant au beurre des Alpes-Maritimes
1er prix : Michel Fiori, gérant de la boulangerie U Fornu à Nice. 2e prix : Julien Boutros, gérant de la boulangerie Marcellino à Cannes. 3e prix : Pierre Bordonnat, gérant de la boulangerie pâtisserie La Niçoise à Nice.

• Concours de la meilleure baguette tradition des Alpes-Maritimes
Julien Boutros, gérant de la boulangerie Marcellino à Cannes. 2e prix : Alexandre Thibaudeau, gérant de la maison Yalex à Isola. 3e prix : Patrick Gosset, gérant de la boulangerie Dolce Gioia à Nice.

(photos Gérard Bernar, O. Attar et DR)

Publié le 10 février 2020

Nos Dernières Actualités

Althoff hotel Villa Belrose à Gassin. Le plein de nouveautés

Le nouveau concept de restauration mis en place par le groupe Althoff collection avec le chef berlinois The Duc Ngo éveille la curiosité. Voyage vers des saveurs d’ailleurs.

Restaurant La palmeraie. Château de Valmer à La Croix-Valmer. L’instant provençal

Pour sa seconde saison, le chef Alexandre Fabris, qui a conservé l’étoile Michelin, propose quatre menus qui mettent en avant une gastronomie durable. Gros plan sur le menu « L’instant provençal ».

Bello Visto à Gassin. L’étape incontournable

Si vous musardez dans le golfe de Saint-Tropez, faites une halte dans ce charmant village et installez-vous à la terrasse de ce restaurant, lieu de gourmandise…

Les grandes tables de la Friche. Marseille cuisine le monde

Le jeudi 26 mai, Vérane Frédiani, auteure du livre “Marseille cuisine le monde” (Éditions de La Martinière) et 7 chefs issus du livre, vont concocter un menu éphémère en terrasse perchés dans les grandes carrioles.