22e année - N°895 - 8 juillet 2024

Balicco

Origines à Nice. Antoine Michon, l’homme-orchestre

Origines à Nice. Antoine Michon, l’homme-orchestre

Depuis le mois le mai 2018, Antoine Michon régale les amoureux de bonne cuisine du centre-ville de Nice. Une reconnaissance qui mérite pourtant de franchir les limites du quartier.

En ouverture : Antoine Michon et France Hanson



CARTE. Charcutier, cuisinier, pâtissier… Antoine Michon, seul en cuisine, est l’homme orchestre. Des entrées aux desserts, il démontre sa polyvalence par ses recettes originales et ses assiettes dressées sans fioriture avec des produits de saison irréprochables, pour le simple plaisir des sens.

Pâté en croûte



Tourte de ris de veau



Il est devenu un spécialiste de la charcuterie, et propose actuellement un excellent pâté en croûte, dans une version saisonnière à base de canard, volaille et cochon et une tourte composée d’une farce de ris de veau, blettes et chanterelles enveloppée d’une pâte à tarte, croustillante, joliment dorée et parfumée à souhait.

Saint-Jacques marinées, concombre et yuzu



Risotto de céleri et champignons



Pavé de bar de ligne, poireaux et coques



Bavarois poire caramel



Toujours en quête d’excellence, afin de mettre en valeur les produits frais, sa carte du soir est réduite à 3 entrées, 3 plats et 3 desserts. Les recettes sont créatives, jouant sur les textures avec les Saint-Jacques marinées, yuzu, emmaillotées dans des fines lanières de concombre ou transformant le risotto en associant de petits dés de céleri crémeux et des champignons. Le pavé de bar de ligne, à la cuisson parfaite, trône sur des poireaux et des coques qui baignent dans une sauce normande. Les desserts sont traditionnels, moelleux au chocolat noir, bavarois poire caramel et goûteuse tartelette façon Tatin avec ses pommes caramélisées et cuisinées.
N’oublions pas France qui s’occupe de la salle et du service des vins, seule, avec enthousiasme, et qui s’emploie à choyer la vingtaine de convives présents.
Un repas sans faute qui mériterait d’être reconnu par les inspecteurs du guide Michelin.

Le restaurant Origines participera la semaine prochaine, du 15 au 19 novembre, à la 4e semaine du foie gras. Pour l’occasion, Antoine Michon proposera au menu (et à emporter) une boule de foie gras comme une pomme d’amour.



• ORIGINES
Maître restaurateur
Collège culinaire de France

15, rue Tonduti de l'Escarène 06000 Nice
Tél. (0)9 86 34 36 85
http://www.originesrestaurant-nice.com
origines.restaurant@gmail.com

Déjeuner du lundi au vendredi :
formule entrée et plat ou plat et dessert 21€ (17€ emporté)
menu complet 24€ (21€ emporté)
plat seul 14€ (12€ emporté)

Diner mercredi, jeudi, vendredi : carte
Menu du jour 33€

Parking Marshall à 200 mètres



(photos Gérard Bernar)



Publié le 8 novembre 2021


Nos Dernières Actualités

AMORE ET DÎNETTE CAFÉ À NICE. L’esprit cantine chic

Amoureux de leurs métiers, quatre amis, Jérémy Brun, Jérémy Barge, Luigi di Pierro et Hong Eng ont décidé d’ouvrir leur propre restaurant, où chacun dans son domaine, du service à la cuisine, apporte sa pierre à l’édifice.

TIGERMILK À MARSEILLE. Ouverture dans la cité phocéenne

Après Nice, le groupe de restaurants de cuisine d’inspiration sud-américaine ouvre le 9 juillet sa dixième adresse et c’est la ville de Marseille qui a été choisie !

LA TABLE FOSSOUL AUX GRANDES TABLES DE LA CRIÉE À MARSEILLE. Résidence d’été

Chaque été, Les grandes tables de La Criée accueillent un(e) chef(fe) en résidence. Cette année, c’est le cuisinier algérien Hamza Deramchi qui, sous la bannière de La table Fossoul, est invité à livrer ses savoureuses inspirations méditerranéennes au sein du restaurant du Théâtre national de Marseille.

GIOIA À SAINT-TROPEZ. L’essence de l’Italie

Cet été, le Groupe Annie Famose réinvente le restaurant Gioia, situé sur le mythique port de Saint-Tropez.