21e année - N°888- 20 mai 2024

Balicco

Hostellerie les gorges de Pennafort à Callas. Les clés du succès

Image Cette année, ce sont les statues en acier peint et inox de Beppo, artiste contemporain dracénois, dispersées dans le jardin, qui vous accueillent dans ce haut lieu de la gastronomie varoise où Philippe Da Silva aborde la saison estivale en toute confiance. Le restaurant affiche complet !

VALEUR. En 15 ans de présence dans cette hostellerie blottie au pied des pittoresques falaises de Pennafort, ce chef s’est intelligemment bâti une solide réputation de générosité. Et ce n’est pas un vain mot. Les déjeuners ou les dîners sont de véritables itinéraires gourmands où tourbillonnent salade de langoustines à l’huile d’olive, raviolis de foie gras et parmesan (une merveille !), foie gras poêlé aux citrons de Menton, homard aux asperges et gingembre, turbot aux coquillages et girolles, saint-pierre aux légumes et basilic, entrecoupés d’un granité citron vert pour vous permettre d’enchaîner, par exemple, avec un carré d’agneau rôti et fleurs de courgettes ou un pigeonneau rôti aux pousses de rhubarbe et d’aborder en épilogue, une farandole de desserts, ananas et pamplemousse rafraîchis au basilic, palet chocolat sous un nuage de café, dôme à la violette et fraises (délectable !)…
Pour réaliser ce travail de haute voltige, Philippe Da Silva s’appuie sur une brigade de 14 personnes, bien rodée, stable, bien secondé par Julien Lépine, sous-chef, Rémy et Alexandre, chefs pâtissiers. Un maître d’hôtel, 4 chefs de rang, une sommelière prennent le relais et assurent un service d’une parfaite exactitude. Tout ce travail d’équipe porte ses fruits. On comprend mieux alors l’enthousiasme et la fidélité de la clientèle.
Du côté de l’hôtellerie et des nouveautés, une nouvelle piscine, avec sauna et hammam, sera opérationnelle à la mi-juillet. Une volonté d’investissement et d’embellissement à mettre à l’actif de Geneviève Garrassin, la propriétaire.
 
Hostellerie les gorges de Pennafort
D 25 – 83830 Callas
Tél. (0)4 94 76 66 51
Menus : 45€ (déjeuner), 58€, 75€ et 140€. Carte

http://www.hostellerie-pennafort.com

En ouverture : Philippe Da Silva devant une statue de Beppo

les_gorges_de_pennafort_equipe.jpg
De gauche à droite, Alexandre, Philippe Da Silva et Julien Lépine


raviolis_foie_gras.jpg
Raviolis de foie gras et parmesan


les_gorges_de_pennafort_salle.jpg
L’élégante salle de restaurant et ses tables fleuries

(photos Gérard Bernar)


Nos Dernières Actualités

RESTAURANT LA PALME D’OR À CANNES. Ouverture du nouveau projet gastronomique du chef Jean Imbert

Un an après avoir repris les fourneaux de “La plage du Martinez”, et plus largement de l’ensemble des cuisines de l’Hôtel Martinez, ce symbole de la Croisette, le chef Jean Imbert dévoile aujourd’hui son restaurant gastronomique, La Palme d’Or. L’occasion pour lui d’écrire une nouvelle page de son épopée culinaire.

PESKA BY LA TERRASSE. LE MÉRIDIEN NICE. Ouverture de la terrasse pour le dîner sur le rooftop


Depuis le 4 mai, sur le toit-terrasse duMéridien Nice situé au 9e étage, le restaurant Peska by La terrasse est également ouvert pour le dîner, lançant ainsi la proche saison estivale.

LA FERME D’AUGUSTIN À RAMATUELLE. Montée en gamme

Chaque année, lors de la fermeture annuelle, Christophe Vallet entreprend des travaux de rénovation, destinés au bien-être de ses hôtes.

LES BORDS DE MER À MARSEILLE. Chester Tsai, le nouveau chef explorateur de saveurs

Sur la corniche de Marseille, le restaurant des Bords de mer dévoile une cuisine singulière et généreuse célébrant les richesses des produits méditerranéens, grâce à l’arrivée de son nouveau chef : Chester Tsai.