21e année - N°893 - 24 juin 2024

Balicco

L’atelier du vinaigre Granhota. La potion magique

L’atelier du vinaigre Granhota. La potion magique

Au cœur du Narbonnais, territoire viticole audois, L’atelier du vinaigre produit des vinaigres artisanaux selon la méthode « d’Orléans » sans additif, ni procédé industriel. Classiques ou aromatisés, balsamiques jusque 12 ans d’âge, ces « vins aigres » s’accompagnent de toute une gamme de condiments sous la marque Granhota.

ALCHIMIE. Le vinaigre tient de l’alchimie : une véritable transmutation du vin en un précieux condiment. Cette invention date de la nuit des temps, mais connaît une cure de jouvence grâce au talent de Laurent Faure. Depuis 2009, ce jeune entrepreneur, autodidacte, ne cesse de réinventer cet élixir d’exception. 

Il est né dans les vignes de l’Aude et en connaît tous les tours et les détours. Dès son enfance, il s’intéressait au vin et à ses transformations. En versant dans le vinaigre, ce gourmet créatif a su allier ses passions. Un parcours original et passionnant. 
Après des études d’ingénieur à Paris, il n’a qu’une idée en tête, percer les secrets du vinaigre, le faire découvrir et apprécier tant par les connaisseurs que par les néophytes. Un véritable sacerdoce dont il saura tirer parti avec beaucoup de virtuosité et d’audace. 

L’Atelier du vinaigre est né en 2013, il prend ses marques et s’appelle Granhota, « petite grenouille » en occitan, un emblème amphibien qui était gravé sur ses tonneaux lors de ses premiers tests. Tout est réuni pour que l’aventure prospère, un challenge de haut vol pour fabriquer un vinaigre gourmand et de grande classe. 

L’alchimie se poursuit avec la découverte d’un lieu insolite, au fond d’une impasse, une ancienne cave viticole à Coursan, petite bourgade à une dizaine de kms de Narbonne. En pénétrant dans l’atelier, le vinaigre exhale son arôme. 
Saisissante aussi, la disposition des fûts alignés en hauteur d’où se dégagent des effluves boisés. L’accueil est chaleureux, parmi cette profusion de vinaigres et de condiments, on ne sait que choisir. 

Le vinaigre balsamique représente les 2/3 des ventes chez Granhota. Ce véritable best-seller de l’entreprise s’est forgé une réputation au sein de toute la profession, restaurateurs, épiceries fines, traiteurs, cavistes, boutiques touristiques, soit près de 400 revendeurs. 




GAMMES.
Granhota propose une vingtaine de vinaigres avec chacun leur spécificité. À noter que les vinaigres sont fabriqués artisanalement sans aucun ajout de colorant, de conservateur, ni de sulfite :

• des vinaigres balsamiques (nature, muscat, balsamique pomme, balsamique figue),

• des vinaigres de vins (réserve, muscat, noix),

• des vinaigres aromatisés aux fruits (citron de Menton, framboise, miel de Narbonne),

• des vinaigres aromatisés aux épices (poivre de Tasmanie, poivre du Népal, poivre de Madagascar, poivre de Kampot, badiane gingembre, safran des Corbières, thym), 

• des vinaigres bio (blanc, rouge, cidre, romarin).

• GRANHOTA

L’atelier du vinaigre

16, rue Béranger 11110 Coursan

Tél. (0)4 68 58 30 58 - (0)6 32 92 62 20

contact@granhota.com
Boutique en ligne https://granhota.com/boutique/

(photos DR)



Publié le 20 mars 2023

Nos Dernières Actualités

BASTIDE DES MAGNANS À VIDAUBAN. La reconnaissance… enfin !

Depuis des lustres, le restaurant de Christian Bœuf était ignoré par le guide rouge. Miracle, il fait partie des 12 nouveaux restaurants qui entrent en juin 2024 dans la sélection France, sur le site et sur l'application mobile du guide.

LE MAS CANDILLE À MOUGINS. La renaissance d’un hôtel iconique

L’entrepreneur Jean-Philippe Cartier et la famille Courtins-Clarins sont tombés sous le charme de ce lieu magique et se sont donc associés afin de repenser cet hôtel emblématique et redonner son éclat à cet écrin.

LA PAILLOTE À SAINT-MANDRIER. La nouvelle adresse estivale de la famille Giol

Producteur de coquillages dans la baie de Tamaris à La Seyne-sur-Mer, la famille Giol fait vivre cet été La Paillote sur la plage de la Coudoulière à Saint-Mandrier.

MARSEILLE PROVENCE GASTRONOMIE. L’appel du large

C’est sur la Digue Sainte-Marie, plus communément connue sous le nom de Digue du large que résidents comme voyageurs de tous horizons sont conviés à goûter aux joies de la 2e édition.