19e année - N° 760 - 26 juillet 2021

Balicco

Château d’Estoublon. Une récolte en or pour l’huile d’olive AOP bio

Château d’Estoublon. Une récolte en or pour l’huile d’olive AOP bio

Le Château d’Estoublon rafle la mise avec son huile d’olive Bio AOP Vallée des Baux-de-Provence, qui se voit à nouveau décerner 3 médailles d’or à l’occasion des concours les plus prestigieux dans le monde.

MÉDAILLES. Déjà en 2020, lors du New York international olive oil competition 2020, le Château d’Estoublon a remporté 3 médailles d’or pour ses huiles d’olive mono-variétales salonenque, béruguette et picholine, devenues ainsi les meilleures huiles d’olive du monde.
À l’été 2021, c’est cette fois l’assemblage AOP bio qui remporte 3 médailles d’or aux concours de Londres, Tokyo et Athènes. Lors de ces concours internationaux prestigieux, plus de 25 pays présentaient plus de 1 000 huiles d’olive, toutes évaluées par un jury composé des plus grands professionnels du milieu. Celles-ci se voient évaluées sur trois critères : l’élégance (l’équilibre entre amertume, ardeur, et fruité) ; l’originalité (complexité des arômes, intensité) et la finesse (cohésion des différents attributs). 

Une très belle reconnaissance pour le travail engagé par le domaine dont la signature est devenue un gage certain de qualité et où l’on cultive la différence à chaque récolte. 



En vente sur le e-shop : http://www.estoublon.com et dans les plus belles épiceries fines au prix de 28€ les 50cl.



(photos DR)



Publié le 19 juillet 2021

Nos Dernières Actualités

Villa La Coste - Le Puy-Sainte-Réparade. Hélène Darroze sublime les légumes

« Nous souhaitons exceller dans tout ce que nous proposons au château La Coste, le vin, l’huile d’olive, l’art, l’hospitalité et la restauration » aime à dire Patrick Mc Killen, son propriétaire.

Chez Mô. Restaurant Albert 1er à Antibes. La mer dans l’assiette

Tendance ou pas, les amateurs de poissons sauvages ou d’élevage certifié bio et fruits de mer frais, se retrouvent immanquablement à la poissonnerie - restaurant de Michaël Mô.

Kyo-yu kitchen à Cannes. Création d’un hub gastronomique

Cannes accueille, depuis la première semaine de juillet, la première cuisine partagée du département en plein centre ville, imaginée par Jennifer Court, Cannoise de naissance.

Terre blanche à Tourrettes. Dîners à quatre mains (suite)

Après avoir reçu Jérôme Schilling, du restaurant Lalique, Christophe Schmitt accueille au Faventia, deux nouveaux chefs étoilés Michelin, JérômeJaeglé, du restaurant L’Alchémille et Christophe Hay, du restaurant La maison d’à côté. La promesse de moments gastronomiques inédits.