16e année - N° 692 - Du 24 au 30 juin 2019.

Balicco

Les oliviers. Hôtel Île rousse à Bandol. L'effet Michelin

Les oliviers. Hôtel Île rousse à Bandol. L'effet Michelin

Il est indéniable que l'étoile acquise par Jérémy Czaplicki a permis de capter une nouvelle clientèle d'épicuriens et d'assurer une affluence régulière.

En ouverture : Jérémy Czaplicki, chef de cuisine exécutif

CARTE. Lors d'un dîner pris en novembre 2018, nous avions noté « Le travail de Jérémy Czaplicki est régulier, recherché mais lisible, précis, et mériterait l'attention et la reconnaissance des inspecteurs d'un célèbre guide rouge »  (relire https://www.email-gourmand.com/hotels/item/restaurant-les-oliviers-hotel-ile-rousse-a-bandol-la-serenite-de-jeremy-czaplicki ). Deux mois plus tard, le natif du Nord de la France décrochait la fameuse étoile, 3 ans seulement après son arrivée à Bandol !
« C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai reçu cette magnifique distinction. Derrière cette étoile, je vois chaque visage de ma brigade, de l'équipe de salle, des personnes de l'hôtel, de mes producteurs et fournisseurs, des clients et de ma famille. Je tiens à leur dire à tous, merci, car sans eux, je ne serai pas là aujourd'hui » reconnaît Jérémy Czaplicki.  

Aiguillettes de turbot mi-cuites

Huîtres spéciales Giol croustillantes

Morilles fraîches farcies

Rouget barbet et encornet grillé, petits pois à la Française

Fleurs de cerises burlat au vinaigre balsamique

Trois mois après cet événement, avec toujours la même équipe en cuisine, à forte présence féminine, le chef de cuisine exécutif donne toujours l'impression d'une grande sérénité, où la réflexion est primordiale « Quand nous réfléchissons à nos assiettes, toutes ces envies de partage se télescopent… le chaud, le froid, le croquant, le fondant, un bouillon, une sauce, une acidité, des textures…» affirme Jérémy. Des remarques qui se concrétisent avec des plats intelligemment composés, avec un bel équilibre, des aiguillettes de turbot mi-cuites, floralies de fenouils croquants aux herbes fraîches, eau de fraises glacée (qui apporte une légère acidité), des huîtres spéciales Giol croustillantes, une farandole de pâte filo, tartare d'huîtres assaisonné au caviar osciètre (une superbe création), des morilles fraîches farcies aux morilles, purée de pistache et asperges vertes à l'ail des ours, sauce vierge aux pointes d'asperges vertes, des rougets barbets et encornets grillés, petits pois à la Française en jeu de textures, poitrine de cochon confite à l'orange amère, sabayon au vieux parmesan Reggiano, et des fleurs de cerises burlat au vinaigre balsamique, et un dessert, sablé reconstitué au chocolat ivoire et cerises séchées, mousse cheesecake et sorbet cerise, pour clôturer cette cuisine étoilée empreinte de personnalité.

• Restaurant Les oliviers
Hôtel Île rousse***** Thalazur Bandol
25, boulevard Louis Lumière 83150 Bandol
Tél. (0)4 94 29 33 12
http://www.ile-rousse.com

(photos Gérard Bernar)

Publié le 20 mai 2019

Nos Dernières Actualités

Komo à Monaco. L'alchimie parfaite

Dans le quartier de la Condamine, l'addition de noms prestigieux de la gastronomie internationale, Mauro Colagreco et Pierre Hermé, et de leur savoir-faire, façonne un nouveau concept imaginé par Laurent Kostenbaum.

Rosés. Millésime 2018

« Quand on pense vin rosé, on pense à une couleur pâle, des glaçons, l’apéro, l’été, les repas entre amis. Cette vision est juste mais quelque peu réductrice. Aujourd’hui le rosé est à la convivialité ce que le champagne est à la fête » soutient Christian Scalisi, maitre sommelier de l’Union de la sommellerie française.

Hôtel de Paris Saint-Tropez. Suggestions culinaires 100 % végétales

En recrutant Damien Cruchet, ancien de l'hôtel Negresco à Nice, le chef exécutif Pierre-Alain Garnier s'entoure d'une personnalité créative férue de cuisine vegan.

Marseille Provence gastronomie 2019. Le plus grand cours de cuisine étoilé au monde à Marseille donné par Lionel Lévy

Donner un cours de cuisine à un millier de personnes en même temps : c’est le défi un peu fou que relèvera Lionel Levy le 28 juin prochain, à l'occasion de l’année de la gastronomie en Provence (MPG2019).