21e année - N°888- 20 mai 2024

Balicco

« Manger » ! à Arles. Le festival été indien(s) remet le couvert...

« Manger » ! à Arles. Le festival été indien(s) remet le couvert...

Après deux premières éditions placées sous le signe de l’art, le festival été indien(s) remet le couvert avec, cette fois-ci, un thème des plus fédérateurs : MANGER.

EXPÉRIENCES. Manger. Becqueter. Ou boulotter. Le verbe évoque, rassemble et inspire !
Du 17 au 27 septembre, le festival et marché de collectionneurs lancé par le photographe Hervé Hôte, s’invite partout dans la ville d’Arles, passant de lieux en lieux et de tables en tableaux, pour 10 jours de festivités qui font durer l’été, 10 jours d’expériences culinaires et artistiques, 10 jours pour apprivoiser l’art d’être à table et dévorer des tablées d’art, 10 jours pour partager savoir-faire, performances, histoires et dîners...
Été indien(s) fait de l’art un passage à l’automne débridé, dans le partage et la convivialité, accessible à tous ! Et pour cette édition toute singulière, des femmes d’exception en guise de marraines. Un trio de choc borde le festival : Julia Sammut côté food, la photographe Sonia Sieff côté arty et Margaux Keller côté design.

MOMENTS PHARES. Les dîners
De l’inauguration à la clôture, des dîners pointus et populaires se succèdent et s’entremêlent pour honorer la food dans tous ses états : le dîner insolite d’inauguration organisé par « Un quartier dans la ville » ; « La domestication du feu » (17-19 septembre), une expérience immersive culinaire dans la Chapelle de la Madeleine (Rosa Pilpel ; Dorlie Fuchs) ; le dîner estomaqué, un dîner arty (21 septembre - Chapelle de la Madeleine) concocté et mis en scène ; des dîners à quatre mains hors des sentiers battus (Julia Sammut et Ryoko Sekiguchi, Julia Sammut et Erika Blu) ; des discussions philosophiques sur l’art de manger (Marie Robert) ; des pop-ups de l’épicerie L’idéal et Foodetoi ; des cours de passa fresca… et de multiples autres manifestations culinaires.
De l’art à tous les coins de rue
Art caché dans le marché d’Arles (tous les samedis), loto art, vente aux enchères ou galeries improvisées… De l’art s’invite sur les murs, dans les galeries et les greniers comme une véritable chasse au trésor !
24h aux Cabanettes
Le 23 septembre, le festival prend possession de l’hôtel Les Cabanettes pour 24h de fête. Au programme, un après-midi kids-friendly avec barbecue et activités, qui laissera place le soir, à un dîner réalisé en circuit court, imaginé par Julia Sammut.
Le(s) brunch(s) du 27 septembre
Le Brin de Thym, le Galoubet, Hôtel Voltaire, Maison Volver, Le petit Arles, Café Bazar, le bar de la roquette, Hôtel Arlatan, Hôtel Calendal, Le Malarte, Monstre, Gaudina, La Gueule du Loup, Cuit-Cuit… Plus de 15 restaurants se réunissent pour organiser des brunchs le 27 septembre. Des rendez-vous gourmands et éclectiques dans toute la ville, avant la vente aux enchères.
Rendez-vous à Arles dès le 17 septembre !

Eté indien(s) #3 du 17 au 27 septembre
Plus d’infos sur http://www.eteindiens.com

(photos DR)

Publié le 14 septembre 2020

Nos Dernières Actualités

RESTAURANT LA PALME D’OR À CANNES. Ouverture du nouveau projet gastronomique du chef Jean Imbert

Un an après avoir repris les fourneaux de “La plage du Martinez”, et plus largement de l’ensemble des cuisines de l’Hôtel Martinez, ce symbole de la Croisette, le chef Jean Imbert dévoile aujourd’hui son restaurant gastronomique, La Palme d’Or. L’occasion pour lui d’écrire une nouvelle page de son épopée culinaire.

PESKA BY LA TERRASSE. LE MÉRIDIEN NICE. Ouverture de la terrasse pour le dîner sur le rooftop


Depuis le 4 mai, sur le toit-terrasse duMéridien Nice situé au 9e étage, le restaurant Peska by La terrasse est également ouvert pour le dîner, lançant ainsi la proche saison estivale.

LA FERME D’AUGUSTIN À RAMATUELLE. Montée en gamme

Chaque année, lors de la fermeture annuelle, Christophe Vallet entreprend des travaux de rénovation, destinés au bien-être de ses hôtes.

LES BORDS DE MER À MARSEILLE. Chester Tsai, le nouveau chef explorateur de saveurs

Sur la corniche de Marseille, le restaurant des Bords de mer dévoile une cuisine singulière et généreuse célébrant les richesses des produits méditerranéens, grâce à l’arrivée de son nouveau chef : Chester Tsai.