16e année - N° 692 - Du 24 au 30 juin 2019.

Balicco

Éditions du signe. Le meilleur de l'Alsace

Éditions du signe. Le meilleur de l'Alsace

C'est bien cette Alsace du goût, dans ce ’qu'elle a de meilleur, que conte Maurice Rougemont, avec ses images restituant le geste auguste du bon ciseleur et Gilles Pudlowski, avec des mots qui évoquent l’'histoire et narrent la légende.

GOURMANDE. Elle est franche, fraîche, généreuse, aime le sucré comme le salé, raffole des charcuteries, comme des pâtisseries, prise les bredele comme les knacks ou la leberwurst, la choucroute comme le vacherin glacé, la bière comme le vin, l’'eau de vie comme l’'eau tout court, minérale ou de source, est généreuse, hospitalière, diverse, variée, moderne et ancienne à la fois, sait se montrer tendance et contemporaine, sans jamais renier ses bonnes traditions.
Qui ça ? Mais l'’Alsace bien sûr. La plus gourmande des régions de France, qu'on s'apprête à remettre à sa place au cœœuf de l’'Europe, hors l’'entité « Grand Est », fusionnant Haut-Rhin et Bas-Rhin, n’'ayant jamais cessé d’être elle-même. À la fois une et indivisible, formidable vivier de poissons d'’eaux douces, de beaux gibiers, de saucisses exquises, de pains d’'épices, gâteaux et douceurs propres à faire resurgir des souvenirs d’'enfance, l’'Alsace est cependant variée. En trente chapitres, de taille inégale, mais d’'égale passion, voilà une Alsace qui aime les nouilles et la tarte flambée, le pain d’'épices et le munster. Une Alsace qui ne craint pas les saveurs fortes, qui passionne les visiteurs, les retient dans ses sillons les plus denses, ses labyrinthes les plus féconds, ses winstubs secrètes et ses brasseries qui renaissent.

Gilles Pudlowski, Maurice Rougement. 256 pages. 30€

Publié le 10 juin 2019

Nos Dernières Actualités

Komo à Monaco. L'alchimie parfaite

Dans le quartier de la Condamine, l'addition de noms prestigieux de la gastronomie internationale, Mauro Colagreco et Pierre Hermé, et de leur savoir-faire, façonne un nouveau concept imaginé par Laurent Kostenbaum.

Rosés. Millésime 2018

« Quand on pense vin rosé, on pense à une couleur pâle, des glaçons, l’apéro, l’été, les repas entre amis. Cette vision est juste mais quelque peu réductrice. Aujourd’hui le rosé est à la convivialité ce que le champagne est à la fête » soutient Christian Scalisi, maitre sommelier de l’Union de la sommellerie française.

Hôtel de Paris Saint-Tropez. Suggestions culinaires 100 % végétales

En recrutant Damien Cruchet, ancien de l'hôtel Negresco à Nice, le chef exécutif Pierre-Alain Garnier s'entoure d'une personnalité créative férue de cuisine vegan.

Marseille Provence gastronomie 2019. Le plus grand cours de cuisine étoilé au monde à Marseille donné par Lionel Lévy

Donner un cours de cuisine à un millier de personnes en même temps : c’est le défi un peu fou que relèvera Lionel Levy le 28 juin prochain, à l'occasion de l’année de la gastronomie en Provence (MPG2019).