18e année - N° 749 - 10 mai 2021

Balicco

180°C #23 - Chaud comme la fraise

180°C #23 - Chaud comme la fraise

Désormais, dans chaque numéro de la revue, retrouvez un dossier spécial réalisé par les journalistes pour aborder, sous différents angles, les grandes thématiques liées à notre alimentation.

SOMMAIRE. Dans ce tout nouveau numéro qui revêt ses couleurs de printemps, la rédaction vous a notamment concocté un dossier spécial de 35 pages sur "Le coût du goût" : illusion de la bonne affaire sur les prix bas, coûts cachés de la mal bouffe, inégale répartition de la valeur de notre alimentation, état des lieux du monde agricole, perspectives... Entre interview, reportages et coups de gueule, on vous explique comment et pourquoi, producteurs et consommateurs sont toujours les grands perdants face aux industriels et autres distributeurs. Au menu également, le portrait de Nolwenn Corre, première femme chef étoilée dans le Finistère. Puis on vous emmène "Chez Céline », à Dieppe, un atelier de fumage traditionnel qui s'est fait une spécialité des produits de la mer délicatement fumés. À suivre, dans la Nièvre, nous nous sommes immiscés dans le quotidien très sport d'une vétérinaire de campagne. Un détour par Bourgueil, à la rencontre de son cépage emblématique : le cabernet franc. Mais aussi notre sélection de produits du marché avec un florilège de recettes printanières, un peu de bistronomie avec les recettes d'Ouréa, à Marseille, sans oublier les incontournables Home-made et Divin quotidien qui chanteront eux-aussi en recettes le retour des beaux-jours.

180°C #23. 192 pages. En librairie. 21€

Publié le 19 avril 2021

Nos Dernières Actualités

Hôtel Barrière Le Majestic Cannes. Trois nouvelles suites

À l’heure de sa réouverture, le 12 mai, le 5 étoiles va briller par sa créativité, son optimisme et une ambition toujours aussi affirmée d’offrir à sa clientèle premium le plus intense des séjours.

Le Negresco à Nice. Un héritage, une légende

Une certification internationale, l’engagement vert, l’art dans tous ses états, des programmes culture et famille, la nouvelle gouvernance… Avec sa réouverture le 6 mai dernier, l’écriture du Negresco se poursuit.

Baumanière. Les Baux-de-Provence. Baume au cœur : une découverte œnologique

L’Oustau de Baumanière ouvre sa cave légendaire pour vous faire apprécier quelques flacons jalousement gardés...

Hôtels. Réouvertures (suite)

Après des mois de fermeture, de nouveaux hôtels vont procéder, cette semaine, à leur réouverture dans le plus pur respect des règles sanitaires. Liste non exhaustive.