17e année - N° 712 - Du 9 au 15 décembre 2019

Balicco

Monte-Carlo gastronomie. Victoire monégasque au concours Maestro chef

Monte-Carlo gastronomie. Victoire monégasque au concours Maestro chef

Le lauréat du 2e Maestro chef, initié par le Groupe Caroli et organisée par Joël Garault avec l'association Monaco Goût et saveurs, est Maxime Pastorelli.

En ouverture : Le gagnant du Maestro chef, Monsieur Caroli, les chefs du jury et les candidats du concours

FINALE. Monégasque de 37 ans, né et travaillant en principauté, est digital manager et la cuisine est une passion familiale. "Ma mère était toujours en cuisine et, en rentrant de l'école, si je voulais lui parler, je devais rester en cuisine". Il a participé l'an passé à la première édition de Maestro chef et, fort de son expérience, il s'est représenté cette année.
L'autre finaliste, Vincent Olivieri, 50 ans, de Roquebrune Cap-Martin, travaille à Monaco dans le e-learning.
36 candidats avaient postulé au concours.
Le jury, présidé par Didier Aniès, chef exécutif au Fairmont Monte-Carlo, était composé de Gianluca Strobino, sous-chef à l'Hôtel de Paris, Laurent Colin, chef exécutif Le Méridien beach plaza,  Jean-Philippe Gallot, gagnant du 1er Maestro chef, Frédéric Ramos, chef exécutif du Novotel... et orchestré par Joël Garault.
Les plats imposés ont été communiqués qu'au début de la finale : 1 plat salé (à réaliser en 1h30), un filet mignon de porc avec 2 légumes au choix (artichauts, panais proposés) et 1 plat sucré (à réaliser en 0h30), création laissée au choix du candidat (ingrédients fournis farine, pomme...). Le vainqueur a réalisé un chou à la crème pâtissière vanille avec de la pomme et glaçage chocolat.
Maxime Pastorelli a reçu un chèque de 2000€.

(photo DR)

Publié le 2 décembre 2019

Nos Dernières Actualités

Villa Salone à Salon-de-Provence. Le nouveau défi d'Alexandre Lechêne

Le jeune chef étoilé Alexandre Lechêne quitte les Hautes-Alpes et le Roc alto, le restaurant de l’hôtel Alta Peyra à Saint Véran et rejoint les Bouches-du-Rhône pour faire renaître une institution locale.

La villa bleue à Cannes. Festive et gourmande

Ouvert depuis le 10 novembre, ce nouveau restaurant installé dans une villa des années 30, au cœur de Cannes, entre le boulevard de la République et le marche Gambetta, marie agréablement gastronomie et animation festive.

Café Pierre Hermé à Monte-Carlo. Une bulle de gourmandise et de douceur

Après le succès de la première boutique à Komo Monaco, ce nouvel écrin propose désormais une seconde pause gourmande au Métropole shopping Monte-Carlo.

Château de Saint Martin à Taradeau. Noël en Provence

Samedi 14 décembre, la tradition de Noël sera encore une fois célébrée au Château de Saint Martin, grand cru classé de Provence, dans la même famille depuis 1740.