16e année - N° 692 - Du 24 au 30 juin 2019.

Balicco

Concours "Création et saveurs". Jean Pastre arrive second

Concours "Création et saveurs". Jean Pastre arrive second

Le demi chef de partie du restaurant Le Cap - Grand-Hôtel du Cap-Ferrat à Saint-Jean Cap-Ferrat -, termine second de la 9e édition présidée par Pascal Barbot, juste derrière Julien Raphanel, chef de partie au Domaine des Crayères à Reims.

En ouverture : de gauche à droite, Jean Pastre, Julien Raphanel et Gaël Di Filippo

PARCOURS. 21 chefs prestigieux, placés sous la houlette du chef triplement étoilé Michelin de l’Astrance, Pascal Barbot, ont jugé la réalisation des plats, sur le thème du pigeon, ainsi que des desserts sur le thème des agrumes, où la crème supérieure gastronomique et le beurre gastronomique Président professionnel, ainsi que le mascarpone Galbani professionale, devaient notamment être utilisés.

Jean Pastre, second de ce concours, 21ans, originaire de Monclar dans les Alpes-de-haute-Provence, a effectué sa formation au lycée hôtelier de Marseille. Pour l'anecdote, son chef de cuisine, Yoric Tièche, a également reçu sa formation dans ce lycée et ils ont eu le même professeur de cuisine (Yves Tarallo).
Sorti du lycée en juin 2016, il rejoint Yoric Tièche, à l'hôtel Belles Rives à Juan-les-Pins, en juillet 2016, comme commis de cuisine, puis il le suit au Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, a Four Seasons Hotel en 2017. Il effectue une saison d'hiver au Four Seasons Megève, au restaurant 2 étoiles Michelin en 2017-2018.
Le passionné de gastronomie, de hockey et de ski est aujourd'hui demi chef de partie au restaurant 1 étoile Michelin Le Cap. Il a gagné un séjour découverte, comprenant 1 nuit dans un hôtel 4 étoiles et un déjeuner ou dîner à l’Astrance

(photos X)

Publié le 17 décembre 2018

Nos Dernières Actualités

Komo à Monaco. L'alchimie parfaite

Dans le quartier de la Condamine, l'addition de noms prestigieux de la gastronomie internationale, Mauro Colagreco et Pierre Hermé, et de leur savoir-faire, façonne un nouveau concept imaginé par Laurent Kostenbaum.

Rosés. Millésime 2018

« Quand on pense vin rosé, on pense à une couleur pâle, des glaçons, l’apéro, l’été, les repas entre amis. Cette vision est juste mais quelque peu réductrice. Aujourd’hui le rosé est à la convivialité ce que le champagne est à la fête » soutient Christian Scalisi, maitre sommelier de l’Union de la sommellerie française.

Hôtel de Paris Saint-Tropez. Suggestions culinaires 100 % végétales

En recrutant Damien Cruchet, ancien de l'hôtel Negresco à Nice, le chef exécutif Pierre-Alain Garnier s'entoure d'une personnalité créative férue de cuisine vegan.

Marseille Provence gastronomie 2019. Le plus grand cours de cuisine étoilé au monde à Marseille donné par Lionel Lévy

Donner un cours de cuisine à un millier de personnes en même temps : c’est le défi un peu fou que relèvera Lionel Levy le 28 juin prochain, à l'occasion de l’année de la gastronomie en Provence (MPG2019).