16e année - N° 682 - Du 15 au 21 avril 2019.

Guide Vins de fêtes

Michelin France 2019. Les anciens chefs de la région se distinguent

Michelin France 2019. Les anciens chefs de la région se distinguent

Stéphanie Le Quellec, Jean-Denis Rieubland, Fabien Fage, ont une nouvelle fois séduits les inspecteurs du guide rouge.

En ouverture : Stéphanie Le Quellec

ÉTOILES. Déjà détentrice d'une étoile en 2014, Stéphanie Le Quellec, a décroché sa deuxième étoile au restaurant La scène de l'hôtel 5 étoiles Prince de Galles à Paris. L'ancienne chef exécutif de l'hôtel Four seasons Terre blanche à Tourrettes, vainqueur de la saison 2 de Top chef, devient donc la seule femme chef auréolée d’une seconde étoile au guide Michelin. Âgée de 36 ans, mariée et mère de trois enfants, Stéphanie Le Quellec se passionne pour la cuisine dès l’enfance. Ses apprentissages successifs auprès de trois meilleurs ouvriers de France, dont Philippe Jourdin à Terre blanche à Tourrettes durant 4 ans, lui font vivre intensément les exigences liées à sa passion. Son souhait est d’apporter sa « vision sur une base classique et traditionnelle : sincère, parfois brutale, avec des préjugés forts, des goûts marqués, des saveurs concentrées : une « cuisine cuisinée ».

Jean-Denis Rieubland

En moins de 6 mois, Jean-Denis Rieubland, ancien chef de l'hôtel Le Negresco à Nice obtient une première étoile au restaurant gastronomique Le royal de l'hôtel 5 étoiles Royal Champagne & spa (il en détenait deux à Nice). 45 ans, un des meilleurs ouvriers de France, le natif d'Agen est un homme du sud. Il fait ses débuts sur la Côte d'Azur avant de rejoindre des établissements de grande renommée comme l'Eden Roc au Cap d'Antibes, le Carlton à Cannes, Le mas Candille à Mougins et le domaine de Terre blanche à Tourettes. À la suite de ces nombreuses expériences, il rejoint le célèbre établissement Le Negresco à Nice et reçoit en 2008 sa première étoile, suivie d'une deuxième en 2012.
Jean-Denis Rieubland a pour ambition d'offrir l'une des plus belles expériences gastronomiques de la région « De la passion, de bons produits, du savoir-faire : la réussite d'un moment unique et d'une bonne cuisine de partage. Nous avons
beaucoup d'ambition pour Le royal et l'obtention de cette étoile est une première étape dans notre quête d'excellence ».

Fabien Fage

Chef de cuisine du Prieuré, Relais & Châteaux à Villeneuve-lès-Avignon, où il décroche sa première étoile Michelin en 2010, l'Arlésien Fabien Fage, formé auprès des plus grands noms de la cuisine française, Michel Kayser au restaurant l’Alexandre (2 étoiles Michelin), Alain Passard au restaurant l’Arpège (2 étoiles Michelin), en passant par Michel Roth, Bernard Loiseau, le Meurice et le Ritz, puis Alain Ducasse, pour lequel il devient formateur-consultant pendant 8 ans, ouvert à un nouveau défi, reprend en 2018 les cuisines de The Marcel, restaurant et comptoir à Sète et décroche une étoile, 7 mois seulement après sa réouverture.

À noter également la première étoile obtenue par la chef Julia Sedefdjian pour son premier restaurant Baieta. Une récompense saluant une cuisine de qualité mettant à l’honneur ses origines niçoises (elle a travaillé chez le chef David Faure à l’Aphrodite), elle qui avait été en 2016, la plus jeune femme chef à être étoilée en France.

Francis Scordel

Une anecdote pour terminer. Francis Scordel, ancien chef-propriétaire de L'atelier des saveurs à La Colle-sur-Loup, devenu, depuis le mois de novembre 2018, chef du restaurant La Carambole à Schiltigheim, près de Strasbourg, récupère l'étoile attribuée à l'ancien chef Frédéric Lefèvre, qui y a officié pendant 10 ans et qui a quitté l’établissement en septembre,

(photos Michelin)

Publié le 28 janvier 2019

Nos Dernières Actualités

Le ciste. Château de la Bégude**** à Opio. Une belle évolution

Depuis son arrivée en juin 2013, le chef Gabriel Degenne a toujours cherché à améliorer ses prestations culinaires et le confort de la clientèle du restaurant avec vue sur le green du golf d'Opio-Valbonne et son aqueduc gallo romain.

Hostellerie Bérard & spa à La Cadière d'Azur. 50 années de bonheur

Depuis 1969, la famille Bérard a laissé une empreinte indélébile de béatitude dans le pittoresque village de La Cadière d'Azur. 

Coya Monte-Carlo. Cuisine joyeuse et créative

Fort du succès de sa première saison en principauté en 2018, le restaurant aux saveurs de l’Amérique latine propose cette année encore le mix qui fait sa renommée de Londres à la Riviera, en passant par Miami, Dubai et Abu Dhabi.

Hôtel**** spa et restaurant Cantemerle à Vence. Lancement d'une nouvelle saison

Pour la saison 2019, l’hôtel, qui a rouvert ses portes récemment, réserve une multitude de nouveautés.