17e année - N° 695 - Du 15 au 21 juillet 2019.

Balicco

Jeunes restaurateurs d'Europe. Cuisiner un déjeuner sans utiliser d'électricité

Jeunes restaurateurs d'Europe. Cuisiner un déjeuner sans utiliser d'électricité

Raymond Cornelissens, chef du restaurant Le Vauban à Antibes, faisait partie des 10 chefs membres de l’association JRE qui ont lancé le défi de cuisiner un repas pour 200 convives, sans utiliser l'électricité.

En ouverture : Raymond Cornelissens

MENU. Dès 9 heures, les chefs se mettent en place pour accueillir quelques 200 participants dans le parc de la maison de cognac, la Distillerie des Moisans, à Sireuil. Installation des barbecues, four à pain, planchas bois, chaudron, tables champêtres, authentiques tonneaux pour dresser le décor et cuisiner un repas pour les 200 convives, sans utiliser d’électricité.
Ces 10 jeunes chefs ont décidé de rejoindre les JRE – Jeunes restaurateurs (association destinée aux chefs de moins de 42 ans et propriétaires de leur restaurant gastronomique) car ils apprécient de pouvoir échanger, partager avec leurs pairs, sortir de leur cuisine et de leurs habitudes, gagner en visibilité.
Pour cet événement, ils viennent de toute la France : Charente, Charente Maritime, Anjou, Hauts de France, Oise, Paris, Côte d’Azur, mais aussi de la région de Madrid. L’association est, en effet, européenne depuis les années 1990 et compte à ce jour 345 membres répartis dans 16 pays.
Un beau succès pour cette journée ensoleillée.. Des clients, des partenaires locaux et européens ravis de voir les meilleurs produits sublimés par des chefs de talent, dont 2 étoilés Michelin.
Raymond Cornelissens, chef du restaurant Le Vauban à Antibes, a cuisiné une truite de Gensac, sablé au parmigiano reggiano, sauce hollandaise au vinaigre de Bouteville, copeaux de légumes croquants.

(photo Bigbouffe.com)

Publié le 8 juillet 2019

Nos Dernières Actualités

AM par Alexandre Mazzia à Marseille. En off et in live

Un mot le caractérise : humain. Un élément : l’eau. Sa cuisine : hors du temps. Sa philosophie : pas de paraître, pas de futile, pas de hasard. Son souhait : une cuisine en résonance intellectuelle, un appel à l’émotionnel.

Hôtel Barrière le Gray d’Albion Cannes. Un été festif et gourmand

L'hôtel propose de nombreux événements pour animer les journées et les nuits de ses hôtes, comme des vacanciers. Sur la terrasse ou la plage privée, on savoure les plaisirs de saison.

Hôtel Hermitage Monte-Carlo. Ambiance mille et une nuits avec Noura

Cet été, les parfums du Moyen-Orient souffleront sur l’hôtel Hermitage Monte-Carlo avec l’arrivée de la maison Noura, célèbre institution de la cuisine libanaise établie à Paris depuis 1989.

Le Kafé in à Cagnes-sur-Mer. Le talent caché de Ludovic Parfait

Nous connaissions Ludovic Parfait comme sommelier, mais vraiment pas comme cuisinier ! Découverte du chef dans son petit restaurant proche de l'entrée de l'hippodrome de la Côte d'Azur.