18e année - N° 741 - Du 26 octobre au 1er novembre 2020

Balicco

Grand fooding S.Pellegrino. Mettez la table avec le Fooding et vos amis !

Grand fooding S.Pellegrino. Mettez la table avec le Fooding et vos amis !

Le temps d’une soirée, 25 super chefs du guide Fooding, dont 3 à Marseille et 1 à Nice, quitteront leurs fourneaux pour cuisiner… chez vous !

SOIRÉE. À Marseille et à Nice, quatre cuistots régaleront votre table dressée pour huit.
• Ella Aflalo, Yima, Marseille
Franco-israélienne, la jeune chef a posé son levantin Yima (mix arabo-hébreu du mot « maman ») dans l’épicé quartier de Noailles, où elle rend un réjouissant hommage à la cuisine des femmes et des mères.
• Harry Cummins, La mercerie, Marseille
Après avoir baladé son pop'up de Paris à Arles, le chef anglais (ex-Frenchie) a ouvert en 2018, avec ses copines Laura Vidal et Julia Mitton, cette mercerie (élue meilleur sophistroquet du guide Fooding 2019) à deux pas de la criée du Vieux-port (complet).
• Julia Sammut, Épicerie L’idéal, Marseille
Journaliste gastronomique de talent, Julia est désormais l’épicière la plus cool de France ! Au cœur du quartier de Noailles, l’aînée des sœurs Sammut régale le tout-Marseille à l’enseigne de L’idéal, sa caverne à délices élue Fooding d’amour du guide 2017(complet).
• Samuel Victori, Les agitateurs, Nice
Après des classes chez Troisgros à Roanne, au Bristol et à Passage 53 à Paris, le chef varois se lance en 2017 dans la mêlée niçoise, avec ses complices Juliette Busetto et Pierre-Jean Arpurt, en proposant une carte de tapas pêchues et d’aguichants plats  (complet).

(illustration Jean-François Martin)

Publié le 25 novembre 2019

Nos Dernières Actualités

Le Vistamar. Hôtel Hermitage Monte-Carlo*****. L'excellence à 4 mains

L'hôtel dirigé par Louis Starck a pris goût aux rencontres culinaires à 4 mains. Le dernier dîner en date, où le chef de cuisine Jean-Philippe Borro a reçu Philippe Mille, deux étoiles Michelin depuis 2012 et un des meilleurs ouvriers de France 2011, chef des cuisines Les Crayères à Reims, en est le parfait exemple.

Jacques Rolancy à Nice. Clap de fin

La mort dans l'âme, Jacques Rolancy, MOF cuisine 1996, a jeté l'éponge. Ses deux restaurants "Le bistrot des viviers", racheté en 2006, et le "Rolancy's ont été mis en liquidation judiciaire. Le chef s'explique.

Michel à Marseille. Mazzia rouvre enfin son food-truck !

À peine ouvert le 1er octobre dernier, Michel avait du fermer momentanément ses portes pour des raisons de non autorisation d’emplacement.

Boutique de l'Oasis à Mandelieu-La Napoule. Ouverture

Après plusieurs mois de travaux, la Boutique de l'Oasis a enfin levé son rideau, le jeudi 22 octobre.