16e année - N° 692 - Du 24 au 30 juin 2019.

Balicco

Les grandes tables du monde. La reconnaissance des femmes en gastronomie

Les grandes tables du monde. La reconnaissance des femmes en gastronomie

Réunie à Paris le 21 janvier, l’association a célébré le lancement de son guide 2019, qui coïncide cette année avec le 65e anniversaire de ce cercle prestigieux. Le président David Sinapian a rappelé les engagements et actions en cours de l’association et dévoilé les nouveaux membres –13 cette année – qui viennent compléter cette communauté gastronomique contemporaine.

En ouverture : Claire Sonnet, directrice de salle du restaurant Louis XV Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris

GUIDE. Les grandes tables du monde a donc amorcé l’année entourée de restauratrices et restaurateurs membres pour célébrer 65 ans d’excellence, de visions et d’engagements toujours renouvelés.
Aujourd’hui l’association se retrouve autour d’un sujet essentiel, porteur d’un message d’évolution positive dans nos métiers : la reconnaissance des femmes en gastronomie. Propriétaires, chefs, directrices de salle, sommelières, toutes participent, au même titre que leurs équivalents masculins, à définir, ce qui fait aujourd’hui une grande table.
Comme annoncé lors de son congrès à Marrakech, Les grandes tables du monde tient ses engagements. Le nom des femmes propriétaires figure désormais dans le nouveau guide 2019.
L’association inaugure également en 2019 un nouveau programme de mise en avant de 12 femmes, identifiées dans les équipes de ses membres et qui témoignent d’un parcours réussi dans nos métiers. Dans le cadre de ce programme « Femmes en vue », chaque professionnelle choisie sera mise en lumière sur le site Internet des Grandes tables du monde, ses réseaux sociaux et dans les médias. Pour Claire Sonnet, nouvelle directrice de salle du restaurant Louis XV Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris et marraine 2019 de ce programme « Dans nos métiers d’accueil et de service, il y a bien sûr une place pour chaque homme, mais il y a surtout une vraie place pour chaque femme. Je suis certaine que cette
initiative contribuera à mettre en lumière leurs succès ».
L’ambition de l’association est claire : mieux ces femmes seront identifiées, connues et valorisées, plus importante sera la possibilité que des femmes, suivant ces modèles inspirants, rejoignent nos métiers. Ces femmes seront réunies lors
du congrès annuel du mois d’octobre 2019.

Autre ajout dans le guide 2019, et pas des moindres, 13 nouveaux membres, situés aux 4 coins du monde, rejoignent cette année ce cercle international dont le lien commun est bien l’ambition, et le dévouement de ces femmes et hommes de métiers (cuisiniers, sommeliers, maîtres d’hôtels…) à proposer une expérience gastronomique unique et animée par le désir de faire plaisir et entièrement tournée vers le bonheur de leurs convives.

(photos Krys Maccotta et Thirty dirty fingers)

Publié le 28 janvier 2019

Nos Dernières Actualités

Komo à Monaco. L'alchimie parfaite

Dans le quartier de la Condamine, l'addition de noms prestigieux de la gastronomie internationale, Mauro Colagreco et Pierre Hermé, et de leur savoir-faire, façonne un nouveau concept imaginé par Laurent Kostenbaum.

Rosés. Millésime 2018

« Quand on pense vin rosé, on pense à une couleur pâle, des glaçons, l’apéro, l’été, les repas entre amis. Cette vision est juste mais quelque peu réductrice. Aujourd’hui le rosé est à la convivialité ce que le champagne est à la fête » soutient Christian Scalisi, maitre sommelier de l’Union de la sommellerie française.

Hôtel de Paris Saint-Tropez. Suggestions culinaires 100 % végétales

En recrutant Damien Cruchet, ancien de l'hôtel Negresco à Nice, le chef exécutif Pierre-Alain Garnier s'entoure d'une personnalité créative férue de cuisine vegan.

Marseille Provence gastronomie 2019. Le plus grand cours de cuisine étoilé au monde à Marseille donné par Lionel Lévy

Donner un cours de cuisine à un millier de personnes en même temps : c’est le défi un peu fou que relèvera Lionel Levy le 28 juin prochain, à l'occasion de l’année de la gastronomie en Provence (MPG2019).