22e année - N°896 - 15 juillet 2024

Balicco

Vouvray. Fines bulles, sec, tendre, moelleux

Image
Plongez dans la vie en Vouvray, laissez aller votre créativité culinaire et gagnez des week-ends de rêve dans un Relais & Châteaux du Val de Loire, et des vins de Vouvray !

TERROIR. Petit territoire situé au cœur du Val de Loire, inscrit  au patrimoine mondial de l’Unesco, sur la rive droite du fleuve, le terroir couvre huit communes réparties en éventail autour de celle de Vouvray et environ 200 viticulteurs, dans une région chantée par de nombreux poètes pour sa douceur de vivre que n’ignoraient pas les grands de ce monde, qui y édifièrent de nombreux châteaux !
vouvray.jpg























À Vouvray, on est monomaniaque pour le cépage tardif qu’est le chenin. Le sol est le tuffeau, ce tendre calcaire qui donne les habitations et caves troglodytes typiques de la Touraine, mêlé à l’argile avec parfois de la silice et du silex. La vigne plonge ses racines très en profondeur pour chercher l’eau, tirant ainsi des sels minéraux, contribuant à la complexité du vin ! Il est très favorable au vieillissement, ce qui permet de déguster encore le mythique 1947, « l’année du XXe siècle ». En dehors des millésimes de légende, les Vouvray se gardent de 5 à 10 ans. Pour ce début de siècle, 2003 est une année d’exception, 2005 a un bel équilibre, 2009  est une belle année. Les secs sont riches, puissants et fins, les demi-secs fruités, équilibrés, avec du caractère, les moelleux révèlent une belle onctuosité tout en gardant la fraîcheur du terroir, une part importante de la production permettra d’élaborer des vins de fines bulles. Même si chaque vigneron a ses petits secrets pour donner du style à ses vins, pratiquant un élevage lent en fûts pour des vins de garde ou en cuve pour une consommation plus rapide. C’est principalement le climat qui va décider de la production. En septembre, selon la maturité des raisins, les options se décident, s’il a fait très beau, les grappes ont accumulé le sucre et l’on pourra produire du moelleux. On laisse se développer la pourriture noble. Par contre, les années fraîches, on produit des vins secs ou des « fines bulles ».
C’est au restaurant d’Antoine Heerah, "Le Chamarré" à Montmartre, un nouvel univers de saveurs, que la dégustation s’est déroulée. Mauricien d’origine, Antoine joue l’équilibre avec les produits de la mer et les agrumes de toutes sortes, produits par Michel et Bénédicte Bachès que vous trouvez sur http://www.agrumes-baches.com
• Vouvray demi-sec : 2002, 2008 mais aussi un 1955, preuve qu’ils peuvent parfois se garder plus de 10 ans, vins tendres, présentant un bel équilibre entre douceur et fraîcheur, une texture soyeuse qui garde de la vivacité avec des arômes fruités, étaient dégustés avec des bouchées de « foie gras de canard mi-cuit et marmelade citrus », « foie gras de canard façon crème brûlée et suprême de sanguine », « foie gras de canard en gelée de caramel et confit d’aubergine », « foie gras de canard poêle au beldi d’ananas »
• Vouvray fines bulles : 2007, 2005 et 1993, une garde de 3 à 10 ans. Un vin vif à l’effervescence délicate avec une belle persistance aromatique, servi avec du « homard d’Atlantique Nord au pamplemousse », des « langoustines rafraîchies aux zestes d’agrumes », des « gambas bleues crues au citron caviar et tempura » et des « palourdes à la crème de persil et petits pois ».
• Vouvray sec 2008, 2007, 2003, 2000, de 5 à 15 ans de garde. Un vin vif et frais d’une grande richesse aromatique qui, avec l’âge, prend des notes fumées, grillées et miellées, accordé avec des « goujonnettes de sole meunière aux mini échalotes nouvelles », « bar sauvage aux lentilles corail et jambon ibérique », « dos de cabillaud vapeur beurre blanc aux coques et jus de yuzu », « merlu aux couteaux, pomme ratte et cédrat rouge corail ».
• Vouvray moelleux 1990, 1997, 2003, 2005, 2008, de plus de 10 ans de garde, voir 30 à 40 ans pour les grands millésimes ! Un vin ample et équilibré, onctueux, aux arômes fruités et notes de miel et d’épices douces, présenté avec des « mangue confite au cédrat Poucem », « salade d’agrumes et Fontainebleau au pursha chinois », « kumquat et centennial givrés », « parfait yuzu et marmelade combava ».
vouvray_visuel_concours.jpg2010 pour Vouvray, c’est une grande première sur Internet. Un jeu-concours « mavieenvouvray.com » invite les internautes à imaginer non seulement des recettes, mais un vrai style de vie avec Vouvray… Et leur permet ainsi de gagner des week-ends en duo dans un Relais & Châteaux du Val de Loire, pourquoi pas une expérience originale en chambre troglodyte, et des vins de Vouvray.

Alors laissez parler votre imagination, rendez vous sur http://www.mavieenvouvray.com ... et bonne chance ! M. C.-G.

Nos Dernières Actualités

COPAL BEACH À CANNES. La cuisine d’origine de Juan Arbeláez

Plus qu’une simple plage, Copal se dévoile comme une expérience sensorielle et gastronomique élaborée par le chef colombien Juan Arbeláez, les pieds dans le sable.

UN MOMENT BARNES À MOUGINS. Un nouveau lieu dédié à l’art de vivre

Barnes, leader de l’immobilier international haut-de-gamme, vient d’ouvrir un nouveau lieu de vie dédié à l’art de vivre, en lieu et place de « Un moment chez Mémé ».

DOUBLETREE BY HILTON NICE CENTRE ICONIC. Le groupe Hilton ouvre son premier hôtel à Nice


Idéalement situé en plein cœur de la ville, l’établissement est le 3e établissement du groupe Hilton à ouvrir depuis le retour de l’enseigne sur la Côte d'Azur en 2023 et fait briller ses 4 étoiles dans ce tout nouveau lieu de vie niçois.

HÔTEL BLEU**** À CARRY-LE-ROUET. Comme sur un bateau

Entre ciel et mer, c’est véritablement la naissance d’un hôtel sur les flots. Amarré au petit port de Carry-le-Rouet, l’Hôtel Bleu renoue avec l’architecture paquebot. Avec un accès par le pont supérieur, l'hôtel offre une vue panoramique imprenable qui s’étend jusqu’à Marseille et ses îles.

Nos Dernières Actualités