20e année - N°811 - 3 octobre 2022

Balicco

Restaurant Eden Roc au cap d’Antibes. Star d’un soir

Image ONIRIQUE. Qui n’a jamais rêvé de dîner dans ce palace d’exception, pensant que ce privilège fût réservé aux seules célébrités du festival international du film de Cannes ? Cette agitation passagère terminée, les portes de ce lieu mythique vous sont ouvertes. Ce soir, la star c’est vous !
Traversez le parc confidentiel complanté de pins pour rallier le Pavillon Eden Roc, bel édifice Napoléon III construit en terrasse sur la mer, à flanc de rochers, où vous attend le concierge qui se chargera de vous accueillir. Gravissez quelques marches, entrez dans le hall entièrement rénové cette année, et poursuivez jusqu’au bar, où les élégants et profonds canapés, vous invitent à la détente. Puis prenez place sur la terrasse en teck, véritable proue, face à cette baie magique soulignée par les îles de Lérins. La croisière gastronomique peut commencer.
À la tête de ce navire, Arnaud Poëtte, chef altruiste et chaleureux, fidèle à l’établissement depuis l’été 1983, veille sur un équipage de 45 personnes, épaulé par deux seconds Richard Petillion et Olivier Gaïatto, et aidé depuis 1996 par son complice Lilian Bonnefoi, chef pâtissier. Une étroite complicité qui leur permet de fusionner leurs idées, additionner leurs talents, de répondre à toutes les exigences et partager des valeurs fondamentales, comme l’excellence, une mission toujours remise en question.
La carte d’été, mise en place jusqu’au début septembre, comprend toujours les grands classiques de la cuisine, bouillabaisse de Méditerranée (89€ par personne), jarret de veau braisé en cocotte, aux petits légumes de saison (52€ par personne), poulet de Bresse, truffé sous la peau, rôti à la broche (115€)…, les traditions « Eden Roc », soupe au pistou dans la tradition niçoise (24€), filets de rouget de roche poêlés à l’Antiboise, vinaigrette tiède au corail d’oursins et courgette fleur farcie aux senteurs de Provence (40€)…, mais également des créations où les compositions sont pertinentes et les produits exceptionnels, tartare de thon aux condiments, légumes confits glacés, sauce au parfum d’Orient (42€), ravioles de homard pochées au bouillon de crustacés et herbes fraîches (38€), aiguillettes de filet de saint-pierre grillées, girolles sautées au persil plat, jus à l’huile d’olive et tomates confites (48€), suprêmes de pigeonneau sautés aux girolles et tomates confites, la cuisse en pastilla aux amandes (52€)… Les desserts (20€), nés de l’imagination fertile de Lilian Bonnefoi, balancent entre les fruits du temps, poêlée de pêches blanches aux groseilles, polenta crémeuse, tuile croustillante aux amandes ou émincé de fraises à la menthe, crumble au chocolat blanc, jus léger à la tomate vanillé et le parfum de gourmandises, sablé croustillant au gianduja, mousse au chocolat grand cru, émulsion vanille à la confiture de lait…
Pou accompagner cette symphonie gustative, Xavier Dinet, le jeune chef sommelier, vous conseillera judicieusement et vous fera découvrir quelques jolis crus, comme ce Languedoc rouge 2003 « Les Sybarites » du Domaine Les Mille Vignes à Fitou, assemblage parfait de carignan, syrah et grenache.
Au loin, les lumières  de Cannes scintillent, l’obscurité enveloppe le ciel et la mer. Le rêve est devenu réalité.
•  Restaurant Eden Roc
Hôtel du Cap - Eden Roc. Boulevard J.-F. Kennedy - Cap d’Antibes à Antibes
Réservations (0)4 93 61 39 01
Ouvert de 12h30 à 14h30 et de 19h30 à 22h00

La nuit tombe sur le Pavillon de l'Eden-Roc avec sa piscine à débordement
et ses deux espaces de restauration, le Grill et le restaurant
(photo Stéphane Gladieu et Philippe Gardette)


poette.jpg
Le chef des cuisines Arnaud Poëtte

eden_roc_tartare_thon.jpg
Tartare de thon aux condiments, légumes confits glacés, sauce au parfum d’Orient

eden_roc_pigeonneau.jpg
Suprêmes de pigeonneau sautés aux girolles et tomates confites, a cuisse en pastilla aux amandes

(photo Gérard Bernar)

Nos Dernières Actualités

Christophe Cussac à Monte-Carlo. Bientôt un nouveau challenge

Depuis 2004, le chef Christophe Cussac supervise avec brio les restaurants de l’Hôtel Métropole Monte-Carlo. Après plus de 30 ans à la tête d’établissements doublement étoilés, le chef s’apprête à relever un nouveau défi : l’ouverture de son restaurant gastronomique dans cet écrin monégasque au printemps 2023.

Festival des étoilés Monte-Carlo. Deuxième acte

Organisée par Monte-Carlo Société des Bains de Mer, la deuxième soirée de l’édition 2022 se déroulera au Blue Bay du Monte-Carlo Bay hotel & resort, le vendredi 7 octobre 2022, avec Marcel Ravin et Shaun Hergatt.

Automne des gourmands - Le Beausset. 7e édition

Organisé par la municipalité du Beausset, cette nouvelle édition riche en saveurs et découvertes s’installe dans le cœur de ville le samedi 8 octobre 2022, avec comme parrain, Pascal Barandoni, chef au Mas du Lingousto à Cuers, ancien vainqueur d’Objectif Top chef.

La bonne mer à Marseille. Un lieu hybride dédié aux produits de la mer

La bonne mer est un savant mélange entre commerce de bouche de quartier, adresse locavore et restaurant animé, avec pour toile de fond la mer et ses merveilles, c'est-à-dire, poissons, coquillages et crustacés (l'air de BB nous vient instantanément à l'esprit !).

Nos Dernières Actualités