19e année - N° 760 - 26 juillet 2021

Balicco

Le rosé de la semaine. Château La Calisse. Rosé 2018

Le rosé de la semaine. Château La Calisse. Rosé 2018

Patricia Ortelli nous dévoile son rosé 2018, un petit bijou dans la lignée de toute sa collection de vins. Depuis 1991, cette vigneronne atypique cultive son style incomparable, élaborant, telle une orfèvre, des vins qui figurent parmi les plus grands de la Provence.

DÉGUSTATION. Ce rosé AOC Coteaux Varois en Provence séduit immédiatement par sa finesse incomparable. Né sur un terroir d’exception perché à 450 mètres d’altitude, sur une parcelle de 1ha50, ce rosé est issu de l’assemblage subtil de syrah (30 %) et grenache (70 %). Élaboré avec une belle précision, ce vin séduit immédiatement par sa fraîcheur, sa pureté et son élégance. Son seul défaut… la gourmandise. La robe est d’un rose très pâle, cristalline. Le nez révèle des notes de fleurs blanches et d’agrumes. En bouche, une très belle fraîcheur sur des notes citronnées avec une petite pointe d’acidité très agréable.

ACCORDS. Un vrai vin de gastronomie qui s’apprécie à l’apéritif autour de tapas gourmands ou tout au long d’un repas sur un agneau de lait de Sisteron aux herbes de Provence, une poêlée de légumes provençaux, une assiette d’oursins, une belle grillade sans oublier la cuisine thaïe.
Cavistes 22€

Château La Calisse
RD 560 - 83670 Pontevès
Tél. (0)4 94 77 24 71
contact@chateau-la-calisse.fr
http://chateau-la-calisse.fr/

(photos X)

Publié le 25 février 2019

Nos Dernières Actualités

Villa La Coste - Le Puy-Sainte-Réparade. Hélène Darroze sublime les légumes

« Nous souhaitons exceller dans tout ce que nous proposons au château La Coste, le vin, l’huile d’olive, l’art, l’hospitalité et la restauration » aime à dire Patrick Mc Killen, son propriétaire.

Chez Mô. Restaurant Albert 1er à Antibes. La mer dans l’assiette

Tendance ou pas, les amateurs de poissons sauvages ou d’élevage certifié bio et fruits de mer frais, se retrouvent immanquablement à la poissonnerie - restaurant de Michaël Mô.

Kyo-yu kitchen à Cannes. Création d’un hub gastronomique

Cannes accueille, depuis la première semaine de juillet, la première cuisine partagée du département en plein centre ville, imaginée par Jennifer Court, Cannoise de naissance.

Terre blanche à Tourrettes. Dîners à quatre mains (suite)

Après avoir reçu Jérôme Schilling, du restaurant Lalique, Christophe Schmitt accueille au Faventia, deux nouveaux chefs étoilés Michelin, JérômeJaeglé, du restaurant L’Alchémille et Christophe Hay, du restaurant La maison d’à côté. La promesse de moments gastronomiques inédits.

Nos Dernières Actualités