21e année - N°856 - 25 septembre 2023

Balicco

Lafitte à Montaux. Foie gras et gastronomie landaise


On connaît le foie gras et les produits de découpe du canard lorsqu'ils sont prêts à être consommés, beaucoup moins leur production. Visite guidée d'une maison de tradition fondée en 1920 par Léon Lafitte et son père, située à proximité de Saint-Sever dans les Landes.


En ouverture : l'élevage de canards d'Isabelle Descamps et Michel Lassalle, à Sort-en-Chalosse

ÉLEVAGE. La production française annuelle de canards avoisine les 35 000 000 de pièces, 33 000 000 sont produits industriellement, contre seulement 2 000 000 traditionnellement, dont  600 000 pour la maison Lafitte, ce qui représente seulement 6 % de la production nationale.
Tout commence par l'élevage et le gavage. La maison Lafitte collabore avec environ 85 fermiers locaux, installés dans un rayon de 40 km de l'unité de production, afin de pouvoir maîtriser la qualité à tous les niveaux. Une tâche attribuée à Jean-Marie Lafargue, responsable amont, qui veille régulièrement à ce que soit perpétuer la tradition de l’élevage à l’ancienne, dans le cadre d’une agriculture locale et raisonnée à petite échelle. C'est le cas de l'exploitation d'Isabelle Descamps et Michel Lassalle, située à Sort-en-Chalosse, à côté de Dax, producteurs de maïs qui disposent de 3 hectares pour parcours à canards. Les canetons arrivent à l'âge de 1 jour, où ils sont confinés au chaud durant 9 à 10 jours et nourris jusqu'à 5 semaines avec une alimentation composée de 50 % de maïs, 20 % de blé et le reste de compléments minéraux. Les canards, des mulards mâles, de souche génétique ancienne, reconnaissable à leur coloration noire et blanche, vont au fil des jours être élevés en plein air, dans des parcours référencés herbeux, engraissés au maïs grain entier du Sud Ouest garanti non OGM, jusqu'à arriver au gavage où ils sont placés dans différentes cases. Une opération qui dure de 14 à 17 jours, avec un minimum de 28 repas. 15 à 16 semaines sont écoulées avant l'abattage, qui est effectué, dans le cas présent, dans l'abattoir moderne de la maison Lafitte à Montaux.


Canetons de 2 jours


Maïs donné pour le gavage


Sélection des foies gras


Finition des ailes confites


Mise sous-vide des magrets de canard des Landes fumés tranchés


Vérification de la traçabilité   


Foie gras de canard extra des Landes Lafitte


QUALITÉ. Foie gras crus, produits crus découpés, produits crus élaborés et assaisonnés, spécialités de canard, foie gras mi-cuits et semi-conserve, foie gras en conserve, terrines et pâtés, confits, plats cuisinés, sont ensuite préparés et tracés dans les unités de découpe et de transformation, entièrement repensées et reconstruites en 2005, par un personnel expérimenté, s'appuyant sur un savoir-faire ancestral. Des foies gras, en conserve, mi-cuit, et des ailes confites de canard, dont nous avons a pu apprécier la qualité lors d'un excellent dîner à la table d'hôtes de "La Roseraie" à Saint-Sever (3, rue du Bellocq - tél. (0)5 58 76 24 42 - (0)6 84 21 23 67 - hanquiez.dominique@club-internet.fr - http://la-roseraie.likhom.com ), une vaste maison de maître du XVIIIe siècle, située au cœur de la ville, édifiée au milieu d'un parc d'un hectare et qui dispose de 3 chambres spacieuses.


Différents foies gras, en conserve, mi-cuit


La Rosière à Saint-Sever


Lafitte
455, route du Béarn
40500 Montaux
Tél. (0)5 58 76 40 40

http://www.lafitte.fr
contact@lafitte.fr

Les produits Lafitte sont distribués dans notre région par Le Delas Côte d'Azur - Gourmet Prestige à Nice

Merci à Fabien Chevalier, directeur général et à Denis Toullec, pour leur accueil et la visite de l'unité de découpe et de transformation à Montaux


(photos Gérard Bernar)

Nos Dernières Actualités

MONTE-CARLO SOCIÉTÉ DES BAINS DE MER. Troisième édition du festival des étoilés

Le Festival des étoilés Monte-Carlo fait son retour cet automne avec une troisième édition du 29 septembre au 11 novembre 2023. Les chefs étoilés du resort organisent des dîners à 4 mains, invitant des chefs de renommée internationale à se joindre à eux pour partager leur talent.

LE MÔLE PASSÉDAT À MARSEILLE. Gérald Passédat accueille Goo Goo

Les 27, 28 et 29 septembre, au Café du fort Saint Jean, le chef triplement étoilé Michelin ouvrira les portes de sa cuisine à la cheffe Phyu Cyn, dite Goo Goo, pour un moment de street food du Myanmar.

BIEN BON ! GRAND AVIGNON. Le goût du succès

Clap de fin pour la première édition des rendez-vous gourmands "Bien Bon !" organisée par le Grand Avignon du 11 au 17 septembre derniers. Une semaine associant passion, convivialité, dégustation, créativité pour un voyage gustatif et festif réussi !

JRE À ANTIBES. Le partage du savoir-faire au restaurant Le Vauban

Les Jeunes restaurateurs d’Europe (JRE) réunissent, depuis une cinquantaine d’année, de jeunes entrepreneurs chefs de cuisine qui ont envie de se rencontrer pour transmettre, échanger et partager leur savoir-faire pour renforcer ainsi leurs liens dans la recherche de l’excellence.

Nos Dernières Actualités