17e année - N° 700 - Du 16 au 22 septembre 2019.

Balicco

Hôtel BOR à Hyères. C'est beau, c'est original, c'est rare, c'est BOR !

Hôtel BOR à Hyères. C'est beau, c'est original, c'est rare, c'est BOR !

Un drôle de nom pour un hôtel ! Cherchez dans le Robert, le Larousse ou le Littré, rien, aucune définition du mot BOR. Normal il n’y en n’a pas, et pour cause ! BOR, trois initiales pour trois mots : beau, original, rare.

BOR, un sigle justifié par le lieu, la déco, l’emplacement, l’atmosphère. Un lieu où espace et temps perdent tout leur sens.
L’espace infini, jusqu’à l’horizon, la terrasse sur la mer, du bois et du verre, tout en sobre élégance. Le temps, ici peut se suspendre, il n’a plus de prise. Le soleil remplace la sonnerie du réveil, on déjeune et on dîne ? Lorsque le cœur vous en dit et la montre ? À savoir où elle se cache ! On arrive même à oublier le portable au fond de la valise ! Oui.
Des chambres spacieuses s’offrent au soleil levant sur la Méditerranée qui joue sa petite musique de fond avec ses vagues.

Un coup de cœur !
De ce lieu, Jean-Luc Husson et son associé sont tombés « amoureux ». Un « vieil » hôtel « la rose des mers » ne demandait qu’une chose : revivre, renaître. Ils craquent en 2004 et se mettent à rebâtir un hôtel, un hôtel à leur image. Calme, sans prétention mais confortable, sobre et élégant. La déco, c’est eux. Du beige, du marron, du bois, pas de surcharge, pas d’objet inutile, mais l’essentiel.
Pas de communication, seulement le bouche à oreille.
Pas de course à l’étoile, trop de contraintes.
A l’hôtel BOR on se sent, comme chez soi, le service et la mer en plus.

Camerones à la plancha et son risotto de boulghour aux champignons, jus de favouilles

Le chef est une femme
La chef, s’appelle Christelle. Elle a abandonné son restaurant à Signes pour partager l’aventure..
La cuisine ? Produits frais, de saison et tout est fait minute. Il faut quelquefois attendre… normal, cela ne sort pas du micro-ondes. Les petits-déjeuners superbes à voir, délicieux à déguster. Attention, souriez à « dame chouette » qui bouge sans cesse la tête pour effrayer les mouettes pouvant venir troubler la quiétude du lieu.
Deux managers veillent au bien-être des clients et à la bonne tenue de la maison, l’un de l’hôtel, l’autre du restaurant. Tout coule, tout glisse, tout semble très simple, si simple.
20 chambres dont 12 regardant la mer et 8 la pinède.
La clientèle est à l’image du lieu, calme, respectueuse de chacun. La zénitude est ici, le mot magique ou le mot clé comme disent les « numériques » ! L’heure de l’apéro est divine et le jeudi soirée « music live ».
Magali Aimé

Hôtel BOR
Plage des Pesquiers
3, allée Émile Girard
83400 Hyères-les-Palmiers
Tél. (0)4 94 58 02 73
https://www.hotel-bor.com/fr/
contact@hotel-bor.com
Le restaurant est ouvert tous les midis sauf le mardi.
Formule du lundi au vendredi 25€. Carte midi et soir.
Tarifs hôtel : du 15 juin au 18 septembre 325€ pour les deux suites, 210€ et 160€ ; du 19 septembre au 30 octobre 160€, 130€ ; mars et octobre 130 €, 110€  
Fermeture annuelle du 30 octobre au 1er mars.

(photos DR)

Publié le 9 septembre 2019

Nos Dernières Actualités

Les vendanges étoilées de Cassis. 10e édition

Durant 3 jours, 60 chefs renommés, 10 meilleurs ouvriers de France et 40 artisans et producteurs, seront réunis au cœur du village, pour partager leur passion des bons produits et de la gastronomie.

Une table, au Sud. Rencontre inédite entre Ludovic Turac et Franck Putelat

Le dimanche 22 septembre, Ludovic Turac, 1 étoile Michelin, accueillera dans ses cuisines, Franck Putelat, chef doublement étoilé et un des meilleurs ouvriers de France 2018, pour un déjeuner à 4 mains.

Prix champagne Collet du livre du chef. Jean-André Charial, 2e chef invité

Mardi 10 septembre, à l'espace Gaggenau à Paris, le chef et propriétaire de l'Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence, présentait son livre "L'esprit Baumanière", publié dans la collection Signature aux éditions Flammarion.

Noces d’argent pour Dominique Frérard et l’hôtel Sofitel Vieux port

Tout commence par une médaille. Celle de la ville de Marseille remise à Dominique Frérard par Jean-Claude Gaudin, maire de la ville. Le fête peut commencer.

Nos Dernières Actualités