17e année - N° 705 - Du 21 au 27 octobre 2019

Balicco

Observatoire du tourisme de la Côte d’Azur. La dépense des clientèles touristiques

Image
Les clientèles touristiques, de loisirs comme d'affaires, ont fortement limité leur consommation depuis 2006, et en 2008 la dépense moyenne par visiteur est tombée à un niveau exceptionnellement bas.

REBOND. Si la tendance négative s'est poursuivie jusqu'au 1er trimestre 2009, un rebond s'est produit dès le second trimestre et l'évolution est restée positive ensuite. En 2009, les visiteurs venus par avion sur la Côte d'Azur ont ainsi dépensé en moyenne 559€, soit une dépense quotidienne de 67€ par personne. Cette reprise du pouvoir d'achat des visiteurs permet d'effacer complètement le recul observé en 2008. Après avoir fortement réduit sa consommation touristique, une partie de la clientèle a ainsi retrouvé en 2009 un certain niveau de confiance, tandis que d'autres ont tout simplement annulé leurs projets de séjours, les deux facteurs produisant au final une hausse de la dépense moyenne par visiteur.
Ce rebond de la dépense en 2009 concerne quasiment tous les segments de clientèles, à l'exception des visiteurs hébergés chez des amis, qui n'ont dépensé que 54€ en 2008 comme 2009. Le gain est plus sensible pour les courts séjours, avec une dépense par jour qui remonte de 130€ à 173€, que pour les longs séjours, dont la dépense par jour gagne 16 % à 58€. La dépense moyenne la plus élevée concerne toujours les séjours à motif « congrès-séminaires », qui reste stable en 2009 à 203€ par jour et par personne. Sur la Côte d'Azur, un visiteur « affaires » (tous motifs professionnels confondus) dépense deux fois plus qu'un touriste de loisirs, mais un congressiste (tourisme d'affaires au sens strict) dépense trois fois plus.

• Pour consulter le baromètre tourisme Côte d'Azur de décembre 2009 et les dernières tendances statistiques : http://www.touriscope.com/v2/barometre/

(photo X)

Nos Dernières Actualités

La bonne étape à Château-Arnoux. De génération en génération

Cet ancien relais de poste du 18e siècle, devenu auberge familiale, est toujours la propriété de la famille Gleize, où Jany bénéficie, depuis un an, de la présence de sa fille Jane, qui représente la 5e génération.

Transmission. Dîner d'exception à Avignon

Quand les grands chefs allient goût et générosité pour une gastronomie solidaire France-Bolivie, le temps d'une soirée à l'école hôtelière d'Avignon.

Salon « Autour du vin et des terroirs » à Draguignan. Faire connaître le savoir-faire

Organisée par Dracénie Provence Verdon agglomération et son office de tourisme intercommunal, cette 7e édition propose une vitrine des savoir-faire locaux et des produits de son territoire ou des terroirs voisins.

Prix Villégiature 2019. L'hôtel Métropole Monte-Carlo doublement récompensé

Nominé dans quatre catégories cette année, l’hôtel monégasque est particulièrement fier d’avoir été récompensé deux fois lors de l’édition 2019 en tant que « Meilleur service d’hôtel » et « Meilleur spa d’hôtel » en Europe.