17e année - N° 695 - Du 15 au 21 juillet 2019.

Balicco

Observatoire du tourisme de la Côte d’Azur. La dépense des clientèles touristiques

Image
Les clientèles touristiques, de loisirs comme d'affaires, ont fortement limité leur consommation depuis 2006, et en 2008 la dépense moyenne par visiteur est tombée à un niveau exceptionnellement bas.

REBOND. Si la tendance négative s'est poursuivie jusqu'au 1er trimestre 2009, un rebond s'est produit dès le second trimestre et l'évolution est restée positive ensuite. En 2009, les visiteurs venus par avion sur la Côte d'Azur ont ainsi dépensé en moyenne 559€, soit une dépense quotidienne de 67€ par personne. Cette reprise du pouvoir d'achat des visiteurs permet d'effacer complètement le recul observé en 2008. Après avoir fortement réduit sa consommation touristique, une partie de la clientèle a ainsi retrouvé en 2009 un certain niveau de confiance, tandis que d'autres ont tout simplement annulé leurs projets de séjours, les deux facteurs produisant au final une hausse de la dépense moyenne par visiteur.
Ce rebond de la dépense en 2009 concerne quasiment tous les segments de clientèles, à l'exception des visiteurs hébergés chez des amis, qui n'ont dépensé que 54€ en 2008 comme 2009. Le gain est plus sensible pour les courts séjours, avec une dépense par jour qui remonte de 130€ à 173€, que pour les longs séjours, dont la dépense par jour gagne 16 % à 58€. La dépense moyenne la plus élevée concerne toujours les séjours à motif « congrès-séminaires », qui reste stable en 2009 à 203€ par jour et par personne. Sur la Côte d'Azur, un visiteur « affaires » (tous motifs professionnels confondus) dépense deux fois plus qu'un touriste de loisirs, mais un congressiste (tourisme d'affaires au sens strict) dépense trois fois plus.

• Pour consulter le baromètre tourisme Côte d'Azur de décembre 2009 et les dernières tendances statistiques : http://www.touriscope.com/v2/barometre/

(photo X)

Nos Dernières Actualités

AM par Alexandre Mazzia à Marseille. En off et in live

Un mot le caractérise : humain. Un élément : l’eau. Sa cuisine : hors du temps. Sa philosophie : pas de paraître, pas de futile, pas de hasard. Son souhait : une cuisine en résonance intellectuelle, un appel à l’émotionnel.

Hôtel Barrière le Gray d’Albion Cannes. Un été festif et gourmand

L'hôtel propose de nombreux événements pour animer les journées et les nuits de ses hôtes, comme des vacanciers. Sur la terrasse ou la plage privée, on savoure les plaisirs de saison.

Hôtel Hermitage Monte-Carlo. Ambiance mille et une nuits avec Noura

Cet été, les parfums du Moyen-Orient souffleront sur l’hôtel Hermitage Monte-Carlo avec l’arrivée de la maison Noura, célèbre institution de la cuisine libanaise établie à Paris depuis 1989.

Le Kafé in à Cagnes-sur-Mer. Le talent caché de Ludovic Parfait

Nous connaissions Ludovic Parfait comme sommelier, mais vraiment pas comme cuisinier ! Découverte du chef dans son petit restaurant proche de l'entrée de l'hippodrome de la Côte d'Azur.