18e année - N° 744 - Du 14 au 31 décembre 2020

Balicco

Top chef saison 7. Notre région est bien représentée


Le 25 janvier prochain, M6 donnera le coup d'envoi de la nouvelle saison de son concours culinaire. Parmi les 16 candidats sélectionnés, 6 travaillent ou ont évolué dans notre région.




Pierre Eon,
chef au restaurant de l'hôtel Altapura à Val-Thorens, est un cuisinier qui s'est construit tout seul. Dès qu'il a été en âge de travailler, il a mis les pieds dans un des établissements "Maison et hôtel Sibuet" à Ramatuelle, où il a rapidement gravi les échelons. Ce cuisinier, contrairement aux autres, n'a pas de modèle particulier. Il porte tout de même de l'admiration à un chef : Olivier Roellinger qui travaille beaucoup les épices.



Gabriel Evin,
second de cuisine au "Sabayon" à Morangis dans l'Essonne, a auparavant été chef de partie pendant un an au restaurant "Le brin d'olivier" à Vaison-la-Romaine, où Patrick Dubois, son maître d'apprentissage et mentor, l'a initié aux saveurs de la gastronomie française.



Coline Faulquier
est une jeune femme pleine d'ambition qui, à seulement 26 ans, n'a fréquenté que des brigades de restaurants étoilés. De "La palme d'or", restaurant 2 étoiles Michelin du Grand Hyatt Cannes hôtel Martinez, à l'Épicure, aux côtés d'Éric Fréchon, tout en passant par le "MonteCristo" le restaurant de l'hôtel du Castellet, 2 étoiles Michelin, elle persévère vers son objectif : devenir un grand chef. Aujourd'hui, elle a monté son entreprise, "Les dîners Faulquier", chef à domicile à Marseille, lui permettant d'avoir plus de temps disponible pour son jeune garçon.



Sarah Gade,
parmi les candidats qui ont appris leurs bases dans notre région, est certainement la plus connue. Élève de Patrice Jouillerot, formateur cuisine, au lycée des métiers de Cannes, apprentie au restaurant Côté Jardin à Cannes, avec son maître d’apprentissage Philippe Treffot, elle a remporté, sur l’Île de la Réunion, en compagnie de Julien Mathey (aujourd'hui Les épicuriens à Nice), l’édition 2008 du concours organisé par l'association nationale des professeurs de cuisine et de restaurant de CFA (ANPCR). Elle débute sa carrière comme commis à "La réserve de Beaulieu" à Beaulieu-sur-Mer, puis au "Pavillon Croisette" à Cannes, en tant que chef de partie, avant de monter sur Paris et travailler avec Christian Constant et Joël Robuchon.


Sarah Gade entourée de Christophe Moreau et Julien Mathey (photo X)




Charles Gantois
a remporté le concours "Objectif Top chef", gagnant sa place pour le concours "Top chef". Il est actuellement commis de cuisine à La table de Patrick Raingeard, le restaurant du Cap Estel à Eze bord-de-Mer, 1 étoile Michelin, et sera le cadet de la promotion "Top chef 2016".



Nicolas Seibold,
actuellement demi-chef de partie au restaurant "La Dame de Pic" à Paris, qui rêve d'ouvrir un restaurant à Nice, doit beaucoup à son premier patron, Frédéric Galland, chef de Parcours live à Falicon, qui lui a transmis sa passion.

(photos Pierre Olivier / M6)

Publié le 11 janvier 2016


Nos Dernières Actualités

Joyeuses fêtes !

Malgré cette maudite situation, cette fin d'année va, enfin, nous apporter de l'allégresse et nous donner l'envie de passer de belles fêtes, délaissant cette morosité ambiante qui nous taraude.

Guide Gault&Millau France 2021. Fanny Rey grand de demain

Dans l'édition 2021 du guide jaune, la jeune chef de Saint-Rémy-de-Provence, finaliste de Top chef en 2011, glane une récompense bien méritée.

Le Grand cordon d'or de la cuisine française et Monaco goût et saveurs. Paniers de Noël

Issue d’une idée commune des deux associations culinaires de Monaco, les chefs ont activement œuvré à l‘élaboration des paniers de Noël en faveur de tous les habitants de Fontan, petit village du haut pays de la Roya, où existait un trait d’union avec une des sinistrées, ancienne employée du Groupe Monte-Carlo SBM pendant 37 ans.

Concours des vins effervescents roumains. Dégustation sur 3 sites

Lundi 14 décembre aura lieu à Nice, au Château de Bellet, la 3e édition du concours des vins effervescents roumains, une édition spéciale en "triplex" - mot breveté par l'organisateur Tiberiu Onutu