20e année - N°800 - 20 juin 2022

Balicco

Chefs world summit 2017 à Monaco. Bilan de la seconde édition


Les 26, 27 et 28 novembre, la scène mondiale de la gastronomie s’était donnée rendez-vous au Grimaldi forum, sous le haut patronage et en présence de S.A.S. le prince Albert II de Monaco. Retour sur les moments forts.


En ouverture : Nicolas Sale (Ritz Paris), Philippe Joannes (Fairmont Monte-Carlo), Vincent Ferniot (France 3), Emmanuel Renaut (Flocons de Sel, Mégève), Joël Garault (Monaco), Catherine Decuyper, SAS le prince Albert, Christophe Bacquié (Hôtel du Castellet), Olivier Nasti (Le Chambard, Kaysersberg), Joseph Viola (Daniel et Denise, Lyon), Régis Marcon (Régis et Jacques, St-Bonnet-le-Froid), Michel Roth (Le Wilson, Genève), Bernard Leprince (Goupe frères Blanc), Jacques Maximin (Nice)


CHIFFRES. Le nouveau hub de la gastronomie a réuni plus de 2 200 participants venus de 58 pays pour réfléchir et échanger sur les enjeux de la cuisine d’aujourd’hui et de demain. Parmi eux, 35 % de chefs et de professionnels internationaux, 100 exposants et plus de 200 marques et producteurs. À souligner, un total de près de 150 étoilés Michelin présents cette année !
Le chef Philippe Joannes (Fairmont Monte-Carlo), directeur du programme et Catherine Decuyper (Informa), fondatrice du Chefs world summit, ont accueilli les trois parrains et marraine de cette édition : Régis Marcon (Régis et Jacques Marcon, Saint-Bonnet-le-Froid), Annie Feolde (Enoteca Pinchiorri, Florence, Italie) et Bent Stiansen (Statholdergaarden, Oslo, Norvège).
Pendant ces trois jours, le Chefs world summit a proposé 40 conférences, animées et enrichies par les 120 intervenants prestigieux. Parmi les thèmes abordés, la question du « retour du goût et la fin de l’hégémonie esthétique » a été débattue par des personnalités venues du monde entier telles que Paul Pairet, chef de l’Ultra-violet (Shanghai, Chine), Quique Dacosta, chef du restaurant Quique Dacosta Denia, (Alicante, Espagne), Marco Stabile, chef de l’Ora d’aria ristorante (Florence, Italie) et Patrick Raingeard, chef du Cap Estel (Eze, France), ou encore la problématique « du droit au bien manger » avecn Olivier Roellinger, chef du Château Richeu (Cancale, France), Carlo Petrini de Slow food international, Christophe Bacquié, chef de l’Hôtel du Castellet (France) et Mauro Colagreco, chef du restaurant Le Mirazur (Menton, France).
Le congrès a été l’occasion de mettre en lumière les résultats d’une étude menée par Food service vision, en partenariat avec le Chefs world summit et le magazine Le chef, auprès de 100 chefs gastronomiques français et 100 chefs gastronomiques internationaux.
Quelques chiffres de cette étude, véritable baromètre de la profession, ont été dévoilés lors du Chefs world summit :  97 % achètent des produits locaux, 91 % ont une proposition
végétarienne dans leur restaurant, 86 % portent attention au bien-être animal dans leurs achats et 48% estiment que le no-show est un enjeu majeur de gestion.
Le Chefs world summit, c’est aussi l’annonce des « 100 chefs 2018 » par le magazine Le chef, le seul classement mondial des chefs de cuisine établi par les chefs eux-mêmes.



(photos X)

Publié le 11 décembre 2017

Nos Dernières Actualités

Numéro 800

Avec la mise en ligne de ce numéro 800, l’email gourmand entame sa 20e année de parution. Qui dit mieux ?

Michel. Alexandre Mazzia à Marseille. Réouverture de son food truck pour l’été

Du 18 juin au 20 août, le food truck d’Alexandre Mazzia ouvre enfin ses portes au 8, boulevard Carmagnole à Marseille. Au menu : de nouvelles créations à déguster sur place ou à emporter, qui font écho au restaurant gastronomique AM.

Restaurant Le Faventia. Soirée gastronomique avec Taittinger

La célèbre maison de champagne Taittinger s’invite au restaurant gastronomique de Terre blanche à Tourrettes pour une soirée « wine dinner ».

Château Saint-Martin & spa à Vence. Soirée champêtre

Un soir par mois, de juin à août, l’équipe de l’hôtel de Oetker Collection vous donne rendez-vous à L’oliveraie, un trio de soirées festives, Les estivales.