21e année - N°888- 20 mai 2024

Balicco

Les Épicuriens à Nice. Esprit bistrot


Oublié depuis l'épisode Didier Elena en 1995, ce restaurant a repris des couleurs à l'arrivée de la famille Mathey en février dernier.


En ouverture : de gauche à droite, Claude, Morgan, Joëlle et Julien Mathey (photo X)

FAMILLE. Situé devant un rectangle vert, celui du square de la place Wilson, le long d'une rue relativement tranquille du centre ville, cet établissement mué en bistrot chic, murs gris, parquet et décoration bois, mobilier contemporain gris et cuisine ouverte, ne manque pas d'atouts.


La salle à manger (photo Gérard Bernar)

En premier lieu, l'expérience de Claude Mathey, le père, qui a démarré sa carrière au "Clipper" sur le port de Beaulieu, avant de monter son premier restaurant à Fontainebleau, puis le premier restaurant à vins à Monaco, le "Vins sur zinc". Après une parenthèse de 5 ans dans la société lyonnaise de Jean-Michel Aulas, où il s'occupait de la gestion informatique d'établissements étoilés -Paul Bocuse fut le premier client-, puis chez Accor à Nice, le natif de Beaune, reprend "La cave niçoise" (aujourd'hui "La Maison de Marie"), puis "Le Romarin" (anciennement "Da Bouttau") dans le Vieux-Nice, avant d'avoir l'opportunité de racheter "Les Épicuriens". Il s'entoure de son épouse Joëlle et de ses deux fils, Julien, au service, médaille d'argent régionale au concours "Un des meilleurs apprentis de France", lors de son apprentissage à « La Réserve de Beaulieu » et vainqueur, en binôme avec Sarah Gade, du trophée 2008 de l’association nationale des professeurs de cuisine et de restaurant de CFA (ANPCR) sur l’Ile de la Réunion, et Morgan, en cuisine, qui s'est aguerri auprès de Laurent Broussier au "Palais Maeterlinck" à Nice, à "La Réserve de Beaulieu" et sur des yachts.


Morgan Mathey, le chef de cuisine (photo X)


L'ardoise du chef propose des plats en sauce et en cocotte, façon canaille", joue de bœuf en daube, marinée et cuite au pinot noir de Bourgogne et les raviolis Barale (19€), jarret de porc croustillant et fondant, mariné au whisky et sa cocotte de haricots coco (18€), souris d'agneau confite 8 heures, oignons nouveaux et ses jeunes légumes (19€), joues de lotte façon bourride et ses légumes croquants (19€). La carte a l'originalité de suggérer des accords mets et vin conseillés par Daniel Delcasse, sommelier à "La Réserve de Beaulieu". Les gourmandises (de 7€ à 9€) apportent une belle note sucrée en fin de repas, crêpe façon Villersoise, cocotte de pommes et fruits secs et son caramel au beurre salé.    


Jarret de porc croustillant et fondant, mariné au whisky et sa cocotte de haricots coco (photo Gérard Bernar)


Formules déjeuner : plat du jour 16€, plat du jour et boisson (verre de vin ou 1/2 eau minérale ou bière) 19€, déjeuner (entrée, plat et dessert du jour) 25€. Menu terroir le soir 38€. Fermé dimanche et lundi.

Les Épicuriens
6, place Wilson 06000 Nice
Tél. (0)4 93 80 85 00



Nos Dernières Actualités

RESTAURANT LA PALME D’OR À CANNES. Ouverture du nouveau projet gastronomique du chef Jean Imbert

Un an après avoir repris les fourneaux de “La plage du Martinez”, et plus largement de l’ensemble des cuisines de l’Hôtel Martinez, ce symbole de la Croisette, le chef Jean Imbert dévoile aujourd’hui son restaurant gastronomique, La Palme d’Or. L’occasion pour lui d’écrire une nouvelle page de son épopée culinaire.

PESKA BY LA TERRASSE. LE MÉRIDIEN NICE. Ouverture de la terrasse pour le dîner sur le rooftop


Depuis le 4 mai, sur le toit-terrasse duMéridien Nice situé au 9e étage, le restaurant Peska by La terrasse est également ouvert pour le dîner, lançant ainsi la proche saison estivale.

LA FERME D’AUGUSTIN À RAMATUELLE. Montée en gamme

Chaque année, lors de la fermeture annuelle, Christophe Vallet entreprend des travaux de rénovation, destinés au bien-être de ses hôtes.

LES BORDS DE MER À MARSEILLE. Chester Tsai, le nouveau chef explorateur de saveurs

Sur la corniche de Marseille, le restaurant des Bords de mer dévoile une cuisine singulière et généreuse célébrant les richesses des produits méditerranéens, grâce à l’arrivée de son nouveau chef : Chester Tsai.