19e année - N° 760 - 26 juillet 2021

Balicco

La table des baous à Saint-Jeannet. Randonnée gourmande

La table des baous à Saint-Jeannet. Randonnée gourmande

À Saint-Jeannet, passage obligé de très nombreux randonneurs, le chef Sébastien Liprandi vous emmène sur les chemins du terroir local à travers sa cuisine.

En ouverture : Sébastien Liprandi et Ève Hughetto présente l'ardoise du jour

Sébastien Liprandi et le vin de Saint-Jeannet

ARDOISE. Pas besoin de vous équiper de matériel de marche pour cette balade gourmande. Il suffit de garer votre véhicule dans un des parkings situé en contrebas de Saint-Jeannet, puis de grimper quelques marches et arpenter les ruelles de ce pittoresque village aux maisons hautes et étroites, direction le lavoir, édifié à la fin du XIXe siècle pour les lavandières, comme point de repère.
Arrivé à destination, laissez-vous tenter par les plats à l'ardoise, joliment vantés par la souriante et accueillante Ève Hughetto. Ici, tout est fait maison avec rien que du local. Des entrées aux desserts, tous les produits proviennent de la région, herbes du jardin, fruits et légumes biologiques de Pierre Boijout, l'huile d'olive AOC La Clémandine de Jean Tonelli, pêche locale de Steve Molinari, jeune pêcheur niçois, fromages italiens fabriqués artisanalement à La Trinité par l'ami Fabio Merra et son équipe de La casa della burrata, dont la fameuse burrata "made in Nice", glaces artisanales de Néron glacier à Nice, vins du Domaine des hautes collines à Saint-Jeannet…

Carpaccio de liche

Roulé de mozzarella

Artichauts crus

Pavé d'ombrine

Seiche à la plancha au pistou

Cocotte de pommes caramélisées

Comme les plats changent très régulièrement, en fonction de l'arrivée des produits et de l'humeur de ce gaillard de chef, vous apprécierez peut-être le carpaccio de liche, crème de brebis et huile d'olive de Saint-Jeannet, le roulé de mozzarella, roquette, tomate séchée et pignons, les artichauts crus, mesclun et parmesan, pavé d'ombrine sur sa fondue de poireaux, la seiche à la plancha au pistou, et des desserts gourmands et copieux comme la cocotte de pommes caramélisées, fruits secs et glace vanille. En fait, une cuisine simple, bien tournée, aux assaisonnements parfaits.
Sébastien Liprandi, qui a fait ses armes durant 3 mois aux Épicuriens à Nice, auprès de Didier Éléna, avant de devenir le chef de La forge à Carros village durant 4 ans et demi, succédant à Sébastien Gaillard, va attaquer sa 9e saison à Saint-Jeannet. Pour renforcer sa petite équipe, il cherche un jeune chef de partie. À bon entendeur…
 
La table des baous
Collège culinaire de France
42, rue nationale 06640 Saint-Jeannet
Tél (0)4 93 24 90 63
http://www.latabledesbaous.fr
contact@latabledesbaous.fr
Formule entrée, plat ou plat, dessert 27,90€
Menu entrée, plat, dessert 31,90€. Menu enfant 10€.
Entrées 11€. Plats 23€. Desserts 8€
Fermé du lundi au mercredi d’octobre à fin mars, mardi et mercredi d’avril au 15 juin et de mi-juin à fin septembre, lundi midi, mardi et mercredi midi.
Parkings à proximité

(photos Gérard Bernar)

Publié le 25 février 2019

Nos Dernières Actualités

Villa La Coste - Le Puy-Sainte-Réparade. Hélène Darroze sublime les légumes

« Nous souhaitons exceller dans tout ce que nous proposons au château La Coste, le vin, l’huile d’olive, l’art, l’hospitalité et la restauration » aime à dire Patrick Mc Killen, son propriétaire.

Chez Mô. Restaurant Albert 1er à Antibes. La mer dans l’assiette

Tendance ou pas, les amateurs de poissons sauvages ou d’élevage certifié bio et fruits de mer frais, se retrouvent immanquablement à la poissonnerie - restaurant de Michaël Mô.

Kyo-yu kitchen à Cannes. Création d’un hub gastronomique

Cannes accueille, depuis la première semaine de juillet, la première cuisine partagée du département en plein centre ville, imaginée par Jennifer Court, Cannoise de naissance.

Terre blanche à Tourrettes. Dîners à quatre mains (suite)

Après avoir reçu Jérôme Schilling, du restaurant Lalique, Christophe Schmitt accueille au Faventia, deux nouveaux chefs étoilés Michelin, JérômeJaeglé, du restaurant L’Alchémille et Christophe Hay, du restaurant La maison d’à côté. La promesse de moments gastronomiques inédits.