16e année - N° 692 - Du 24 au 30 juin 2019.

Balicco

PressMaker. Fou de cuisine. Numéro 2


124 pages d’infos, de tendances, de recettes décryptées par la génération montante des chefs… telle est la promesse de ce magazine qui sort son second numéro, spécial fêtes.


SOMMAIRE. Edité par le groupe indépendant PressMaker, Fou de Cuisine est plus qu’un magazine, c’est un lifestyle nouvelle génération qui va réveiller les menus de fin d’année !
Pour clore la fin d’année avec gourmandise, Fou de Cuisine réalise un spécial fêtes avec 50 recettes de chefs, qui séduiront par leur simplicité et leur audace tout en dévoilant la personnalité de ceux qui font la cuisine d’aujourd’hui.
Parmi les bonnes feuilles proposées, 4 grands chefs inspirés, préparent pour la première fois, un menu de fêtes à 8 mains : Alain Passard (L’Arpège, Paris), Christophe Dufau (Les Bacchanales, Vence), Stéphane Jégo (L’Ami Jean, Paris) et Jacques Génin (pâtissier et chocolatier, Paris).
Le produit star des tables pour les fêtes, la volaille, est quant à elle sublimée par 6 chefs surdoués… Pour la Masterclass, le chef Akrame Benallal (Akrame et Ateliers Vivanda, Paris), un des plus talentueux de sa génération, offre une création instantanée : cocos de Paimpol, huître et noix de coco.
Pour la première fois et en exclusivité, le chef Alexandre Bourdas (SaQuaNa à Honfleur) dévoile les secrets de sa recette mythique : la lotte pochée au bouillon noix de coco et combawa – aux notes exotiques et toniques.
Enfin, Florent Ladeyn (Auberge du Vert Mont) s’invite chez vous pour une recette festive à partager entre amis. Et pour changer du champagne, le vouvray se redécouvre et fait pétiller les menus de fêtes.  

• En kiosque 5€.

Publié le 9 novembre 2015

Nos Dernières Actualités

Komo à Monaco. L'alchimie parfaite

Dans le quartier de la Condamine, l'addition de noms prestigieux de la gastronomie internationale, Mauro Colagreco et Pierre Hermé, et de leur savoir-faire, façonne un nouveau concept imaginé par Laurent Kostenbaum.

Rosés. Millésime 2018

« Quand on pense vin rosé, on pense à une couleur pâle, des glaçons, l’apéro, l’été, les repas entre amis. Cette vision est juste mais quelque peu réductrice. Aujourd’hui le rosé est à la convivialité ce que le champagne est à la fête » soutient Christian Scalisi, maitre sommelier de l’Union de la sommellerie française.

Hôtel de Paris Saint-Tropez. Suggestions culinaires 100 % végétales

En recrutant Damien Cruchet, ancien de l'hôtel Negresco à Nice, le chef exécutif Pierre-Alain Garnier s'entoure d'une personnalité créative férue de cuisine vegan.

Marseille Provence gastronomie 2019. Le plus grand cours de cuisine étoilé au monde à Marseille donné par Lionel Lévy

Donner un cours de cuisine à un millier de personnes en même temps : c’est le défi un peu fou que relèvera Lionel Levy le 28 juin prochain, à l'occasion de l’année de la gastronomie en Provence (MPG2019).