21e année - N°889- 27 mai 2024

Balicco

Ban des truffes à Richerenches. La saison est lancée


Le coup d'envoi est donné. Depuis le 16 novembre, le plus grand marché aux truffes noires d'Europe s'installe, tous les samedis matin jusqu'à la mi-mars, sur le cours du mistral de cette cité templière de l'enclave des Papes.






TRANSACTIONS
. Le 6e ban des truffes a donné le ton dès 10 heures du matin. Réunis sur la place de l'église, drapés de longues capes noires doublées de gris, soulignées par un long ruban de moire jaune d'or barré d'un cordonnet noir ou pend une médaille en étain et coiffés de leur chapeau de feutre noir, les membres de la  de la confrérie du diamant noir et de la gastronomie, ambassadeurs de la tuber melanosporum, entament une procession dans les rues du village, avant de proclamer l'ouverture officielle du marché aux truffes noires de Richerenches et de reprendre en chœur « mais oui, la truffe est bonne, la tuber melanosporum, mais oui, la truffe est bonne, pour son goût et son arôme ».



Pendant ce temps, les transactions battent leur plein entre les trufficulteurs et les courtiers. Véhicules garés, coffres ouverts, ces intermédiaires entre le producteur, le restaurateur et le conserveur, pèsent, soupèsent, contrôlent, "canifent", hument le contenu des sacs de jute qui contiennent les fameuses pépites, encore recouvertes de terre. Muni d'une ancienne balance romaine pour certains, électronique pour d'autres, le courtier pèse le sac, puis discrètement fait affaire avec le trufficulteur.




Ce samedi matin à Richerenches, pour le premier marché de la saison, environ 400 kg se sont échangés entre les 26 maisons représentées, contre 700 kg en pleine saison, à un prix qui a oscillé entre 100€ à 150€ le kg.
Pour le courtier la journée continue. Il doit calibrer les truffes qu'il vient d'acheter et les classer en plusieurs catégories, celles qui seront utilisés pour les brisures, les petits morceaux ou les petits calibres, les truffes de 20g à 30g et celles abîmées, enfin les plus de 30g, jugées de première qualité aujourd'hui, sachant que jusqu'à Noël, la qualité va augmenter, les odeurs se développer et la marbrure se préciser.



Pour les visiteurs, la matinée se prolonge avenue de la rabasse où se succèdent les étals d'un petit marché provençal typique, avec bien entendu la possibilité d'acheter des truffes au détail, de nombreux produits à base de truffes, charcuteries, escargots, miel, vins, plants truffiers, contrôlés et garantis, créations en céramique de Caroline Bonenfant (tél. (06) 87 73 94 15 - (0)4 75 46 33 59 - http://www.creaceramique.blogspot.com - caroline.bonenfant@free.fr ) autour de la truffe (elle a réalisé des séries d'originales boîtes truffes pour Christophe Bacquié, M.O.F., chef 2 étoiles Michelin de l'Hôtel du Castellet)…


Christian Merin vend des plants truffiers


Les créations en céramique de Caroline Bonenfant




Le petit musée de la truffe et du vin

Une visite de ce village, construit au XVIe siècle, sur les ruines de la Commanderie templière, s'impose, notamment de la Maison templière qui abrite aujourd'hui l'office de tourisme et le petit musée de la truffe et du vin, avant d'aller  déjeuner au restaurant L'escapade (avenue de la Rabasse - (0)4 90 28 01 46 - http://www.alescapade.com ) où Jeanot et Nicolas Pailhes vous régalent d'une cuisine de terroir simple et goûteuse, terrine de Jeanot, à base de canard, cochon et foie gras, posée sur table, brouillade aux truffes, suprême de volaille piqué de truffe, brie truffé (2 plats 29€, 3 plats 38€, menu accord truffe et vin 65€, sans les suggestions de vins  55€).


La brouillade aux truffes du restaurant L'escapade



Cavage en compagnie de Christian Allègre et sa chienne Chouchou


La belle découverte de Chouchou, une truffe de 670g !

L'après-midi peut être occupé par une démonstration de cavage au Domaine Saint Alban (chemin de Bourbouton - (0)4 90 28 01 66), en compagnie de Christian Allègre et sa chienne Chouchou, suivi d'une dégustation des excellents vins rouges du domaine en A.O.P. Côtes du Rhône (10€ par personne).

• Office de tourisme de Valréas et de l'enclave des Papes
Avenue du Maréchal Leclerc
84600 Valréas
Tél. (0)4 90 35 04 71

info@ot-valréas.fr
http://www.ot-valreas.fr
http://www.tricastin-grignan-enclave.com

Remerciements à Muriel Pellegrin

(photos Gérard Bernar)

Publié le 18 novembre 2013


Nos Dernières Actualités

BABA AU CAP D’ANTIBES. À nouvelle saison, nouvelle tradition !

La table solaire à ciel ouvert du chef Assaf Granit au Cap d'Antibes Beach Hotel s'éveille pour une nouvelle saison pleine de promesses et de saveurs.

LES GRANDES TABLES DE LA FRICHE - I.C.I. À MARSEILLE. Partenaire culinaire de la première édition du Festival La 1re

Du 30 mai au 2 juin 2024 à la Friche la Belle de Mai, Les grandes Tables de la Friche - ICI vous convient à la programmation culinaire de cette rencontre festive, initiée par le pôle Outre-mer de France Télévisions.

VANILLE NOIRE À MARSEILLE. Ouverture d’une nouvelle adresse

Vanille noire a 10 ans. Son fondateur Nicolas Decitre a déjà deux boutiques connues de tous les gourmets marseillais, passage incontournable pour les touristes en quête de glaces d’exception.

CAFÉ LAUCA À MARSEILLE. Une véritable odyssée colombienne dans une tasse de café

De la torréfaction artisanale à la dégustation dans le plus petit coffee shop de la région au cœur du quartier de l'Opéra à Marseille, Café Lauca laisse entrevoir un bout d’histoire hors du commun entre excellence et cafés de spécialité.