16e année - N° 692 - Du 24 au 30 juin 2019.

Balicco

Cuisine mode d'emploi(s) à Villeneuve-Loubet. Remise des diplômes de commis de cuisine


Le pôle culturel Auguste Escoffier à Villeneuve-Loubet a accueilli la cérémonie de remise des certificats de qualification professionnelle aux commis de cuisine ayant effectué la formation de "Cuisine mode d'emploi(s) imaginée par Thierry Marx.


En ouverture : Éric Sikora durant son discours. En arrière-plan, Thérèse Dartois, Michel Escoffier, Thierry Marx et Lionnel Luca

FORMATION. C'est en présence de Lionnel Luca, maire de Villeneuve-Loubet, Michel Escoffier, président de la Fondation A. Escoffier, Daniel Dorchies, secrétaire général de Fondation A. Escoffier, Thierry Marx, fondateur de Cuisine mode d'emploi(s), d'une forte assistance, personnalités locales, institutionnels, pôle emploi, Fonds paritaire, Fafih, TransGourmet fournisseur, nombreux disciples Escoffier, dont Bernard-Louis Jaunet, secrétaire du bureau international, Mario d'Orio, trésorier du bureau international, Michel Duhamel, président délégation Riviera Côte d'Azur et Corse, qu'Éric Sikora, chef formateur Cuisine mode d'emploi(s) a résumé le travail et l'engagement accompli, depuis la création de cette formation jusqu'à ce jour.


Thierry Marx

« Je tiens tout d'abord à remercier le chef Thierry Marx pour avoir imaginé cette formation qui offre une réelle chance d'insertion et qui permet une reconversion professionnelle dans le secteur des métiers de bouche, sur une courte durée » explique Éric Sikora, sans oublier d'associer d'autres intervenants, partenaires locaux, personnel administratif et chefs de cuisine.
Il poursuit « À ce jour, nous avons réalisé 8 sessions (la 9e est en cours). La plupart des stagiaires ont découvert ce métier durant la formation et poursuivent à ce jour dans la restauration. Certains ont même ouvert (ou vont ouvrir) leur propre entreprise. Comme par exemple Daniel, ici présent, qui a fait spécialement le déplacement depuis la Corse, et qui va ouvrir son restaurant dans quelques jours. Tout cela a été possible grâce à cette formation intense et courte, durant laquelle on impose aux stagiaires un rythme intensif, beaucoup de rigueur, de travail et de passion ».
Il conclut « Le commis de cuisine est le premier ouvrier d'une brigade, le chef de partie doit pouvoir s'appuyer dessus pour l'envoi, le bon déroulement du service et le respect des recettes du chef, il a un rôle essentiel dans nos brigades et dans notre métier. Malheureusement, ce poste est un peu trop dénigré aujourd'hui, alors que nous manquons justement de commis ».


Photo de groupe avec les stagiaires récompensés

(photos Gérard Bernar)

Publié le 20 novembre 2017


Nos Dernières Actualités

Komo à Monaco. L'alchimie parfaite

Dans le quartier de la Condamine, l'addition de noms prestigieux de la gastronomie internationale, Mauro Colagreco et Pierre Hermé, et de leur savoir-faire, façonne un nouveau concept imaginé par Laurent Kostenbaum.

Rosés. Millésime 2018

« Quand on pense vin rosé, on pense à une couleur pâle, des glaçons, l’apéro, l’été, les repas entre amis. Cette vision est juste mais quelque peu réductrice. Aujourd’hui le rosé est à la convivialité ce que le champagne est à la fête » soutient Christian Scalisi, maitre sommelier de l’Union de la sommellerie française.

Hôtel de Paris Saint-Tropez. Suggestions culinaires 100 % végétales

En recrutant Damien Cruchet, ancien de l'hôtel Negresco à Nice, le chef exécutif Pierre-Alain Garnier s'entoure d'une personnalité créative férue de cuisine vegan.

Marseille Provence gastronomie 2019. Le plus grand cours de cuisine étoilé au monde à Marseille donné par Lionel Lévy

Donner un cours de cuisine à un millier de personnes en même temps : c’est le défi un peu fou que relèvera Lionel Levy le 28 juin prochain, à l'occasion de l’année de la gastronomie en Provence (MPG2019).