16e année - N° 682 - Du 15 au 21 avril 2019.

Guide Vins de fêtes

Cuisine mode d'emploi(s) à Villeneuve-Loubet. Remise des diplômes de commis de cuisine


Le pôle culturel Auguste Escoffier à Villeneuve-Loubet a accueilli la cérémonie de remise des certificats de qualification professionnelle aux commis de cuisine ayant effectué la formation de "Cuisine mode d'emploi(s) imaginée par Thierry Marx.


En ouverture : Éric Sikora durant son discours. En arrière-plan, Thérèse Dartois, Michel Escoffier, Thierry Marx et Lionnel Luca

FORMATION. C'est en présence de Lionnel Luca, maire de Villeneuve-Loubet, Michel Escoffier, président de la Fondation A. Escoffier, Daniel Dorchies, secrétaire général de Fondation A. Escoffier, Thierry Marx, fondateur de Cuisine mode d'emploi(s), d'une forte assistance, personnalités locales, institutionnels, pôle emploi, Fonds paritaire, Fafih, TransGourmet fournisseur, nombreux disciples Escoffier, dont Bernard-Louis Jaunet, secrétaire du bureau international, Mario d'Orio, trésorier du bureau international, Michel Duhamel, président délégation Riviera Côte d'Azur et Corse, qu'Éric Sikora, chef formateur Cuisine mode d'emploi(s) a résumé le travail et l'engagement accompli, depuis la création de cette formation jusqu'à ce jour.


Thierry Marx

« Je tiens tout d'abord à remercier le chef Thierry Marx pour avoir imaginé cette formation qui offre une réelle chance d'insertion et qui permet une reconversion professionnelle dans le secteur des métiers de bouche, sur une courte durée » explique Éric Sikora, sans oublier d'associer d'autres intervenants, partenaires locaux, personnel administratif et chefs de cuisine.
Il poursuit « À ce jour, nous avons réalisé 8 sessions (la 9e est en cours). La plupart des stagiaires ont découvert ce métier durant la formation et poursuivent à ce jour dans la restauration. Certains ont même ouvert (ou vont ouvrir) leur propre entreprise. Comme par exemple Daniel, ici présent, qui a fait spécialement le déplacement depuis la Corse, et qui va ouvrir son restaurant dans quelques jours. Tout cela a été possible grâce à cette formation intense et courte, durant laquelle on impose aux stagiaires un rythme intensif, beaucoup de rigueur, de travail et de passion ».
Il conclut « Le commis de cuisine est le premier ouvrier d'une brigade, le chef de partie doit pouvoir s'appuyer dessus pour l'envoi, le bon déroulement du service et le respect des recettes du chef, il a un rôle essentiel dans nos brigades et dans notre métier. Malheureusement, ce poste est un peu trop dénigré aujourd'hui, alors que nous manquons justement de commis ».


Photo de groupe avec les stagiaires récompensés

(photos Gérard Bernar)

Publié le 20 novembre 2017


Nos Dernières Actualités

Le ciste. Château de la Bégude**** à Opio. Une belle évolution

Depuis son arrivée en juin 2013, le chef Gabriel Degenne a toujours cherché à améliorer ses prestations culinaires et le confort de la clientèle du restaurant avec vue sur le green du golf d'Opio-Valbonne et son aqueduc gallo romain.

Hostellerie Bérard & spa à La Cadière d'Azur. 50 années de bonheur

Depuis 1969, la famille Bérard a laissé une empreinte indélébile de béatitude dans le pittoresque village de La Cadière d'Azur. 

Coya Monte-Carlo. Cuisine joyeuse et créative

Fort du succès de sa première saison en principauté en 2018, le restaurant aux saveurs de l’Amérique latine propose cette année encore le mix qui fait sa renommée de Londres à la Riviera, en passant par Miami, Dubai et Abu Dhabi.

Hôtel**** spa et restaurant Cantemerle à Vence. Lancement d'une nouvelle saison

Pour la saison 2019, l’hôtel, qui a rouvert ses portes récemment, réserve une multitude de nouveautés.