20e année - N°805 - 25 juillet 2022

Balicco

Adieu Mario !


Dès l'annonce de la disparition de notre ami Mario Muratore sur notre page Facebook, un véritable océan de témoignages nous est parvenu, avec, à ce jour dimanche 25 février à 10h, 28 350 personnes atteintes et 1 273 réactions, commentaires et partages.


HOMMAGE. Des milliers d'amis, chefs de cuisine et anciens collaborateurs, français et transalpins, ont souligné la modestie, la cordialité et le partage de ce grand homme et cuisinier toujours souriant. Difficile d'extraire un commentaire, tellement son attitude est digne de louanges. Retenons les quelques phrases de Jean-Pierre Rous,  maître sommelier, ancien collègue du Louis XV, qui a été le premier à s'exprimer « Cher Mario, mon grand ami, 32 ans d’amitié fidèle, je te dis pas adieu mais au revoir, en attendant dans la logique chrétienne de se retrouver ! Un grand monsieur de la cuisine, un homme d’une qualité exemplaire, d’une grande fidélité. Père et grand-père formidable, aimant à souhait, toujours dans la droiture. Mario, tu laisses un grand vide auprès de tes amis, tu laissera un souvenir d’un homme de qualité dans la principauté de Monaco que tu chérissais.
Adieu l'ami, je te pleure déjà et tu n’aurais pas voulu cela
».


Mario Muratore en compagnie de Jean-Pierre Rous en décembre 2014


Les équipes du Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris, qui adressent à sa famille et à ses proches leurs plus sincères condoléances, retracent le parcours de ce grand professionnel décédé le 19 février 2018, à l'âge de 74 ans.
Engagé à l’Hôtel de Paris comme commis à 24 ans en 1967, Mario Muratore a gravi un à un les échelons. En 1996, il est à la tête de pas moins de 50 cuisiniers et 17 pâtissiers œuvrant pour le Grill, le Côté jardin ou encore la Salle Empire. Pédagogue, ce chef souriant, discret et humain, était un amoureux de son métier et surtout des produits de sa région « Je suis un paysan qui cuisine » aimait-il rappeler.
C’est en 1987, à son arrivée en Principauté pour créer le Louis XV, qu’Alain Ducasse fait sa connaissance « Mario était intimement lié à la belle et longue histoire du restaurant Le Louis XV. Je m’en souviens aujourd’hui avec encore plus d’émotion : le jour de mon arrivée, dans la cuisine, lorsque j’avais demandé qui voulait me suivre dans l’aventure, c’est lui qui, le premier, avait levé la main. Sa fidélité ne s’est jamais démentie. Mario était un homme de parole.
Si nous avons réussi à donner à la cuisine méditerranéenne une interprétation contemporaine et raffinée, c’est largement à Mario que nous le devons. Il a partagé avec nous ce qui faisait sa vie – la cuisine de sa Ligurie natale. Là-bas, dans ces somptueuses montagnes, il nous a accueillis dans son village, à Pigna. Il nous a émerveillés avec de vieilles recettes de grands-mères, magnifiques dans leur simplicité. Mario était un homme avec des racines.
Il ne sera plus là pour vendanger ses vignes de Pigna. Mais notre affection et notre souvenir seront toujours bien présents
» . En effet, Mario produisait également son propre vin, un Rossese di Dolceacqua.
Chevalier de l’Ordre de Saint Charles, membre fondateur et conseiller culinaire de la confrérie du Grand cordon d'or de la cuisine française à Monaco, du convivium Slow food Monaco Riviera Côte d'Azur, Mario Muratore laisse derrière lui de nombreux collaborateurs et amis et notamment ici à l’Hôtel de Paris, auquel il est resté fidèle pendant près de 40 ans. Les obsèques ont eu lieu vendredi dernier en l'église Saint Charles à Monaco.


Mario Muratore entouré de Jean-Pierre Rous, Philippe Joannès, Antonio Torcasso, Gilles Brunner, Francesco Ammirati et Marcel Athimond en mars 2014


Mario Muratore en compagnie des membres du bureau du convivium Slow food Monaco Riviera Côte d'Azur en novembre 2016

(photos Gérard Bernar)

Publié le 26 février 2018

Nos Dernières Actualités

Pause estivale

Comme chaque été, nous stoppons la parution du site http://www.email-gourmand durant le mois d’août. Nous vous donnons rendez-vous le 29 août ou le 5 septembre 2022, en fonction de l’actualité, pour de nouvelles informations gourmandes.

Hôtel & Spa du Castellet*****. Célébration des 20 ans d’étoiles

Pour fêter le double anniversaire des 20 ans d’étoiles du chef et de l’établissement, le duo Alexandra et Christophe Bacquié a imaginé une série d’événements sous forme de prestigieux repas.

Hôtel de Paris Saint-Tropez. Un dîner à quatre mains signé Michel Roth et Damien Cruchet

Jeudi 28 juillet, l’ancien chef du Ritz, Michel Roth, MOF et Bocuse d’or, pose ses valises à Saint-Tropez le temps d'un dîner à quatre mains avec le chef Damien Cruchet.

Nikki Beach Saint-Tropez. Un dîner étoilé signé Glenn Viel

Le mercredi 27 juillet, à l'occasion des 20 ans du mythique Beach Club de Saint-Tropez, Nikki Beach propose une nouvelle offre culinaire passionnante et accueille le chef triplement étoilé le temps d'une soirée gastronomique exceptionnelle.