16e année - N° 678 - Du 18 au 24 mars 2019.

Guide Vins de fêtes

Institut supérieur de marketing du goût. Déjeuner « face à la presse » au Fouquet’s à Paris

Image
« Sup de goût » et « Sup de luxe », pour les initiés, Institut supérieur de marketing du goût, pour l’un, du luxe pour l’autre, c’est la meilleure et la seule école européenne, et peut-être mondiale, à proposer des formations spécialisées 3e cycle pour « toutes celles et tous ceux qui veulent défendre et promouvoir les cultures et les techniques liées aux sciences gastronomiques » précise Alain Dominique Perrin, président EDC (École des dirigeants et créateurs d’entreprise).

ÉCHANGES. La particularité, une participation active de personnalités de premier plan, tout d’abord par le parrainage de chaque étudiant par un professionnel du métier, des rendez-vous et des contacts réguliers avec ceux qui font vivre le monde du goût, des visites d’entreprises et de salons professionnels, des voyages d’études, une ouverture et un pied dans le monde professionnel, ce que souhaitait la profession !  Avec des noms d’intervenants tels qu’Alain Ducasse, Pierre Gagnaire, Patrick Scicard, Jean-Pierre Vigato, Thierry Desseauve, Jean Lenoir ou Florence et Daniel Cathiard, propriétaires du Château Smith Haut Laffite et des Sources de Caudalie, Paul Dubrule, les conseils et enseignements ne peuvent être que d’exception !
C’est autour d’un déjeuner au Fouquet’s que les échanges se sont faits entre étudiants et journalistes sur le thème de leur soutenance. Quelques exemples de mémoires, étude d’une marque : «  Fouquet’s Barrière et le luxe respectable », « La gastronomie française en Chine avec l’ouverture d’un restaurant Guy Savoy à Pékin », projet de création d’entreprise avec « L’Espagne s’invite, ouverture d’un bar à tapas », en phénomène tendance, « Création d’un bar musical : l’impresario, la petite scène des grands talents » et pour le secteur du vin : « Alliance mets et vins : Wine & Chocolate, à la conquête de la Chine », « Le champagne, trésor enfoui du palais chinois » et « Vinicity Bio, sous les pavés, la vigne… » Des préoccupations bien ancrées dans la réalité économique.
Dans la bibliothèque de l’institut nous avons découvert, deux mémoires particulièrement intéressants pour notre région « Les rosés de Provence : un beau potentiel à exploiter » et « Les bastides du goût et de l’art de vivre en Provence ». M. C.-G.
• Informations sur http://www.supdegout.com , http://www.supdeluxe.com , http://www.edcparis.edu

(photo X)

Nos Dernières Actualités

Goût de France. La gastronomie en fête

Du 21 au 24 mars, le ministère de l’Économie et des Finances lance la 9e édition de l'ancienne fête de la gastronomie, pour valoriser le patrimoine culinaire français et l’ensemble des acteurs de la gastronomie, de la fourche à la fourchette !

Cuisine cannoise en fête. Laurent Bunel, parrain de la 4e édition

Après le parrainage de madame Christian Willer, puis celui de Christian Sinicropi, devenu le président d’honneur, et de Stéphane Raimbault, la nouvelle édition a choisi le chef en place depuis 17 ans dans les cuisines de l'InterContinental Carlton, comme parrain de choix.

Jeunes chefs restaurateurs. En piste aux Orres

Le 25 mars, les Jeunes chefs restaurateurs (JRE) font leur show… cooking sans électricité sur les pistes de la station Les Orres dans les Alpes du Sud.

Restaurant Les bords de mer à Marseille. Arrivée de Tatiana et Katia Levha

Les deux sœurs ont posé leurs valises et signent désormais la carte du restaurant de l'hôtel de la collection Les domaines de Fontenille, aux côtés de Frédéric Biousse et Guillaume Foucher.