21e année - N°889- 27 mai 2024

Balicco

Grand Cordon d'Or de la cuisine française à Monaco. 30e concours culinaire

Image
Six jeunes espoirs de la cuisine, venus de tous horizons, se sont affrontés au lycée technique et hôtelier de Monaco.

En ouverture : Benoît Cossa reçoit la coupe du vainqueur

PALMARÈS. Après avoir pris possession des cuisines à 12h, les six finalistes, élèves de terminale des écoles hôtelières, se sont appliqués, durant 4 heures, à réaliser deux plats, un "carré de veau et trois garnitures dont une à base de pomme de terre et de ris de veau" (pour 4 personnes) et une "crème caramel et petits fours feuilletés, 3 variétés et 24 pièces" (pour 8 personnes). Le jury de professionnels et de gastronomes, choisi parmi les membres de la confrérie et composé de Fredrik Aspregen, Giuseppina Beglia, Michel Bourdin, Jean-Claude Brugel, Christophe Niel, Edmond Putetto, Serge Thomas et Jacques Van Kerk, couronna finalement Benoît Cossa. Le jeune élève du lycée des métiers Paul Augier de Nice devance Julie Chaix du lycée des métiers de Sisteron (2e), Emmanuelle Bouyer du lycée technique et hôtelier de Monaco (3e), Cécilia Bottini de l'institut E. Ruffini- Aicardi d'Arma di Taggia, Yannick Chan Yue Nang de l'école sir Gaétan Duval - île Maurice et Abdereman Mohamed du lycée polyvalent de Kaweni - Mayotte (4e ex-æquo).
cordon_d_or_cossa_benoit.jpg
Benoît Cossa
le vainqueur

Le soir, lors de la remise des prix à la salle Bellevue du Café de Paris à Monte-Carlo, le président de la confrérie, Marcel Athimond a félicité "les six participants, qui ont œuvré cet après midi, pour nous présenter un travail de grande qualité" et a conclu à leur égard "L'enseignement que vous avez reçu et que vous recevrez est issu d'une grande et belle réputation. Nous avons la chance d'exercer un métier formidable, un des seuls qui procure à nos clients des moments de bien-être et de joie. Soyez persuadé que la cuisine française reste l'une des meilleures du monde, et la clientèle gourmande sait et fréquente les bonnes tables, avec beaucoup d'assiduité. Mais pour cela il vous faudra être intransigeant, et rechercher avant tout, la qualité. Qualité des produits, qualité des conditions de travail. Alors vous serez à même de donner le meilleur de vous-même. Soyez vigilant, n'acceptez aucune compromission. Toutefois, de tels résultats et de telles récompenses ont un prix à payer, c'est le prix du courage, des efforts et des sacrifices. Battez-vous, pour que la cuisine et la pâtisserie restent des valeurs sûres, que nos grands chefs, ambassadeurs, ont su créer. Nous comptons sur vous, vous êtes la preuve éclatante que le métier va bien".

Le président Marcel Athimond annonce les résultats
cordon_d_or_athimond.jpg
















Les six finalistes, de gauche à droite, Benoît Cossa, Yannick Chan Yue Nang, Abdereman Mohamed, Julie Chaix, Emmanuelle Bouyer et Cécilia Bottini
cordon_d_or_candidats.jpg















Yann Cherici, maître de chai, et Jean-Pierre Rous, maître sommelier, remettent un magnum du Château Vaudois à Julie Chaix
cordon_d_or_julie_chaix.jpg





















Les six finalistes et les membres du Grand Cordon d'or de la cuisine française autour de leur président Marcel Athimond
cordon_d_or_photo_famille.jpg














(photos Gérard Bernar)


Nos Dernières Actualités

BABA AU CAP D’ANTIBES. À nouvelle saison, nouvelle tradition !

La table solaire à ciel ouvert du chef Assaf Granit au Cap d'Antibes Beach Hotel s'éveille pour une nouvelle saison pleine de promesses et de saveurs.

LES GRANDES TABLES DE LA FRICHE - I.C.I. À MARSEILLE. Partenaire culinaire de la première édition du Festival La 1re

Du 30 mai au 2 juin 2024 à la Friche la Belle de Mai, Les grandes Tables de la Friche - ICI vous convient à la programmation culinaire de cette rencontre festive, initiée par le pôle Outre-mer de France Télévisions.

VANILLE NOIRE À MARSEILLE. Ouverture d’une nouvelle adresse

Vanille noire a 10 ans. Son fondateur Nicolas Decitre a déjà deux boutiques connues de tous les gourmets marseillais, passage incontournable pour les touristes en quête de glaces d’exception.

CAFÉ LAUCA À MARSEILLE. Une véritable odyssée colombienne dans une tasse de café

De la torréfaction artisanale à la dégustation dans le plus petit coffee shop de la région au cœur du quartier de l'Opéra à Marseille, Café Lauca laisse entrevoir un bout d’histoire hors du commun entre excellence et cafés de spécialité.