18e année - N° 745 - 20 janvier 2021

Balicco

Prix Zepter international du jeune chef. Julien Roucheteau, premier lauréat


Le chef de l’hôtel Lancaster à Paris, a remporté la première édition de ce nouveau prix gastronomique dédié à la nouvelle génération de cuisiniers, et remis vendredi à Nice.


En ouverture : le vainqueur Julien Roucheteau, entouré de Stéphanie Le Quellec, de Christian Estrosi, de Madeleine Zepter et des membres du jury

MÉCÉNAT. Le prix Zepter international du jeune chef, nouveau prix gastronomique créé grâce au mécénat de Madeleine et Philip Zepter, a été remporté par Julien Roucheteau, 31 ans, chef de “La table du Lancaster”, le restaurant de l’hôtel Lancaster, à Paris 8e. Le prix lui a été remis vendredi soir à Nice dans les salons du Centre universitaire méditerranéen, en présence de Christian Estrosi, député des Alpes-Maritimes et maire de la ville, de personnalités de l’hôtellerie-restauration, d’institutionnels et de chefs étoilés de Nice.
Créé au début de l’été, ce prix est l’illustration d’un mécénat réussi. À l’origine de nombreuses actions culturelles (art, littérature, opéra, design), Madeleine Zepter, épouse de Philip Zepter dont le groupe est présent, notamment, dans les arts de la table et la haute technologie culinaire, a créé le prix de littérature européenne, dont la 10e édition s’était déroulée l’an dernier également à Nice.


De gauche à droite : Stéphanie Le Quellec, Jacques Gantié, Madeleine Zepter et Julien Roucheteau

Le “Zepter” nouveau récompense un professionnel de moins de 35 ans, qu’il soit ou non à son compte, valeur montante de la gastronomie. Dans cet esprit, Stéphanie Le Quellec, chef de l’hôtel Prince de Galles à Paris et vainqueur de Top chef  2011, a été choisie comme marraine de ce prix “nouvelle génération” dont les maisons Deutz et Kaviari sont les partenaires.
C’est au terme de visites anonymes dans une vingtaine d’établissements, entre Paris et régions, que le jury, présidé par Jacques Gantié, auteur du “Guide Gantié” Provence-Côte d’Azur, et composé de Philippe Boé (VSD), Oscar Caballero (La Vanguardia, Gourmet), Stéphane Davet (Le Monde), François-Régis Gaudry (L’Express, Paris Première…), Delphine Gautherin-Fernandez (Elle.fr), Emmanuelle Maisonneuve (Yam Magazine) et Philippe Toinard (Le Parisien magazine), a retenu une “short list” de neuf chefs.

Un scrutin serré
Julien Roucheteau l’a emporté à l’issue d’un scrutin serré, devant Sylvain Joffre (“En pleine nature”, Quint-Fonsegrives près de Toulouse), Adeline Grattard (“Yam’Tcha”, Paris) et Joackim Salliot (“Le jardin des plumes”, Giverny). Ont également obtenu des voix ; Émilie Delouye et Johan Thyriot (Meo, Tarascon), Adrien Trouilloud (chef de Rech, Paris), Guillaume Monjuré (Le Palégrié, Lyon), Fabrice Idiart (chef de La Réserve Saint-Jean-de-Luz) et Guillaume Iskandar (Garance, Paris).
Avaient été également nominés : Akrame Benallal, Akrame, Paris; Vivien Durand, Maison Egiazabal (Hendaye); Victor et Alice Gaillard, Chatomat, Paris; Alexandre Gauthier, La Grenouillère (La Madelaine-sous-Montreuil, Pas-de-Calais); Mickaël Fulci, Les Terraillers (Biot, Alpes-Maritimes); Grégory Marchand, Frenchie Paris; Frédéric Duca, L’Instant d’Or, Paris; Nicolas Guiet, L’U.Ni (Nantes); Sébastien Sanjou, Le relais des moines (Les Arcs-sur-Argens, Var); Pierre Caillet, Le Bec au Cauchois, Valmont (Seine-Maritime).

Précision et sensibilité

Le jury du Zepter a été séduit par la cuisine sensible et précise, la maîtrise des épices et condiments, la japonisation malicieuse et le style de Julien Roucheteau. Chef étoilé (1 macaron Michelin), il est dans l’esprit de Michel Troisgros, conseil du Lancaster jusqu’en 2012, auprès de qui il a travaillé avant de diriger, seul, les cuisines. Il a également été pendant deux ans aux côtés de Philippe Legendre, à l’hôtel George V.


Jacques Gantié et Julien Rouchetea
u

Vendredi à Nice, Julien Roucheteau a reçu la somme de 10 000 € récompensant le lauréat, ainsi qu’un jéroboam de champagne Deutz, alors que les invités étaient accueillis lors d’un cocktail réalisé par La toque du Midi, avec dégustation de caviar et saumon Kaviari, cuvées Deutz et chocolats de Pascal Lac.
Créatrice et mécène du prix, Madeleine Zepter a enfin souhaité donner à ce prix une dimension plus large et l’ouvrir à l’international. Il récompensera ainsi chaque année un jeune chef d’un pays dans lequel le Groupe Zepter affirme sa présence (Autriche, Russie, Italie, Suisse, Pologne…) et où une nouvelle génération de cuisiniers s’affirme avec ses talents nouveaux.

(photos Gérard Bernar)

Publié le 25 novembre 2013

Nos Dernières Actualités

Le marché truffe & you à Grimaud. 6e édition

Le samedi 6 et dimanche 7 février 2021, le marché gastronomique de la truffe se réinvente et s’adapte à la situation sanitaire.

Terre blanche à Tourrettes. Christophe Schmitt nommé chef des cuisines

Christophe Schmitt succède à Philippe Jourdin MOF, qui prend une retraite bien méritée, et dont il était le second depuis un an.

Terre blanche à Tourrettes. Philippe Jourdin prend sa retraite

Sur les réseaux sociaux, le chef Philippe Jourdin, natif d'Elbeuf, un des meilleurs ouvriers de France 1993, annonce son départ à la retraite.

Jean-Marc Delacourt nommé au grade de chevalier de l'ordre national du Mérite

L’ancien chef étoilé Michelin, un des meilleurs ouvriers de France 1991, affiche 56 ans de services.