21e année - N°891- 10 juin 2024

Balicco

Gordon & MacPhail. Mortlach 70, le doyen des whiskies présente sa révérence

Image
Ce fringant et élégant « jeune homme de 70 ans », couleur acajou blond éclairé de soleil, dans son flacon de cristal, est délicat, frais, vif et fruité !

EXCEPTION. Ce whisky présente un nez moelleux cireux et fruité à la fois, cerises au marasquin, orange amère, confiture d’abricot amandes et fleurs d’ajoncs avec une pointe de fumée. La bouche est douce et cireuse, plutôt sucrée avec des notes de figues séchées et de tabac, une longue finale avec une délicate saveur aigre et un soupçon de bois feuillus.
C’est le fruit du travail de quatre générations de la famille Urquhart, pour qui le soucis permanant a toujours été de fournir « des produits de qualité supérieure à un prix raisonnable » et de donner « entière satisfaction » à leurs clients. Le premier de la lignée, John Urquart, jeune homme de 15 ans, n’était qu’apprenti sous la direction de « Gordon & MacPhail », mais la qualité de son travail est telle, que très rapidement il devient associé puis associé principal de l’entreprise. Désormais à la simple activité d’ « épicerie », il décide de sélectionner les single malts et de faire remplir ses propres fûts, presque toujours de chêne espagnol, anciens fûts de xérès, et de procéder lui-même à la maturation, qu’il prolonge plus que ne le voulais l’usage de l’époque. Ses enfants le rejoignent et en 1950, la famille possédait la gamme de whiskies de malt mis en bouteille la plus diversifiée au monde. Aujourd’hui ce sont les arrière-petits-fils qui suivent les traces familiales dont le dicton est « le futur est façonné par ce que nous faisons aujourd’hui, de même qu’aujourd’hui révèle ce que nous avons fait dans le passé ». Ce qui permet à Gordon & MacPhail de posséder aujourd’hui un stock considérable de fûts soigneusement sélectionnés, contenant des whiskies de tout âge, de créer une gamme « Générations », des produits d’exception, avec des whiskies très âgés. whisky_70_bouteille.jpgComme en 1938, il existe toujours à Dufftown, en Ecosse, ville construite sur le site d’un alambic clandestin qui puisait son eau dans une source célèbre du nom de Hightlander John’s Well (le puits de John des Highlands) six alambics, bien que leur taille et leur forme soient aujourd’hui différentes. Le régime de production n’est pas tout à fait une triple distillation, en réalité, l’alcool subit 2,7 distillations ! Mais le résultat est là, des produits d’exception comme ces 54 flacons à 13 000€ qui se sont vendus en 8 jours ou toute une gamme d’excellents whiskies que vous trouverez sur http://www.gordonandmacphail.com ou http://www.whisky.fr et qui intègre l’idée de s’adapter au profil du « new spirit » ! M. C.-G.

(photos M. C.-G.)

Nos Dernières Actualités

LES VENDANGES ÉTOILÉES À CASSIS. Une cinquantaine de chefs partageront leur passion

Du 14 au 16 juin au cœur du village de Cassis, une cinquantaine de chef étoilés, renommés et MOF se retrouveront pour partager avec le public tout leur savoir-faire autour de cours de cuisine, de pâtisserie et de show-cooking, le tout sublimé par deux marchés des producteurs et des artisans.

PARADISO À CANNES. Saveurs italiennes

Exit la carte signée Nicole Rubi et Pierre Gagnaire et leurs plats inspirés des spécialités méditerranéennes et niçoises. Place à la cuisine italienne.

MOULINS DE RAMATUELLE. Saint-Tropez comme avant

Sur la route des plages, entre vignes et pinède, se cache l’un des derniers remparts du « vrai » Saint-Tropez, plus authentique, plus généreux : Les moulins de Ramatuelle.

HIPPOPOTAMUS. Le steakhouse à la française revendique ses racines françaises

Du 13 juin au 14 août, Hippopotamus lance Vive le France (à prononcer avec un accent américain) : une opération qui s’inscrit dans l’actualité sportive de l’été 2024.