15e année - N° 620 - Du 11 au 17 décembre 2017
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Cette rencontre a été l’occasion pour les professionnels du tourisme régional d’établir le bilan de la saison 2014 et d’envisager les perspectives pour l’avenir de la destination PACA.

CONSTAT. De manière générale, les acteurs présents* ont établi un constat mitigé de la saison 2014, un bilan lié plus à une crise structurelle que conjoncturelle, une saison qui se raccourcit de plus en plus et qui se concentre essentiellement sur le mois d’août. « Il faut qu’on travaille sur la clientèle de proximité, c’est une clientèle à considérer et à fidéliser. D’après moi, c’est grâce à cette clientèle qu’on peut avoir des clients à l’année » a rappelé Jean-Pierre Ghiribelli.
Au-delà de l’effet météo, la concurrence déloyale d’acteurs collaboratifs, comme AirBnB, constitue un vrai problème pour les professionnels de l’hébergement. Parallèlement à la baisse des nuitées entre mai et septembre (-4 %), les dépenses quotidiennes des Français sont également en chute (-25 %), a constaté Éric Doré.
Si les français partent de moins en moins longtemps, la demande d’activité gratuite est en progression alors que l’éco-tourisme est une tendance qui se profile, tout comme le besoin de sécurité. « Les attentes des clients évoluent, ils comparent les offres, choisissent leur destination en fonction, réservent en dernière minute, c’est aux professionnels de s’adapter aux nouveaux modes de consommation », pour Jean-Pierre Serra.
Ce en quoi, Jean-Pierre Ghiribelli, rappelle « qu’il faut être innovants, mais comment l’être dans un tel contexte économique, fiscal et social ? Malgré des assises du tourisme satisfaisantes, la profession reste trop réglementée, ce qui représente un frein important pour le développement de nos entreprises ».
L’UMIH souhaite la reconnaissance des métiers du tourisme par l’État, que le secteur soit reconnu comme une véritable industrie, créatrice d’emplois. « Il n’y a pas de chômage dans le tourisme mais nous manquons cruellement de personnel qualifié. Il faut que l’État nous aide à former des apprentis qualifiés. En professionnalisant nos métiers, l’accueil sera amélioré ».
Si des professionnels s’en sortent en investissant dans leur produit, leur offre, la qualité du service, un bon positionnement, une fidélisation des clientèles et une présence sur les réseaux sociaux, d’autres restent à la traine, créant un monde touristique à deux vitesses, constate Bruno James.
Par ailleurs, le problème de charges trop lourdes, de la hausse de la TVA, absorbée en grande majorité par les professionnels sans hausse de prix, a été remarqué alors que « les établissements de plage, vitrines de la destination, sont toujours face à l’incertitude avec l’adaptation du décret plage et une reconnaissance de la profession qui se fait attendre », a rappelé maître Rebufat.

* En présence de Jean-Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez, de Claude Maniscalco, directeur de Saint-Tropez tourisme, de Bruno James, CRT PACA, Éric Doré, CRT Côte d’Azur, Jean-Pierre Serra, ADT Var, Jean-Pierre Ghiribelli, président UMIH PACA, Jean-Michel Abeille, UPV golfe de Saint-Tropez, Alain Benedetto, maire de Grimaud, Henri Prévost-Allard, délégué au Tourisme à la ville de Saint-Tropez, Sophie Lacressonniere, Atout France.

(photo X)

Publié le 3 novembre 2014


Dernières actualités

Les collectionneurs. Plus de 146 000€ versés aux Restaurants du cœur

Dans le cadre de la 33e campagne d’hiver des Restaurants du cœur, près d’une centaine de chefs de la marque présidée par Alain Ducasse organisait, mardi 5 décembre 2017, 12 dîners dans 12 villes de France.

Chefs world summit 2017 à Monaco. Bilan de la seconde édition

Les 26, 27 et 28 novembre, la scène mondiale de la gastronomie s’était donnée rendez-vous au Grimaldi forum, sous le haut patronage et en présence de S.A.S. le prince Albert II de Monaco. Retour sur les moments forts.

Compagnons cuisiniers et pâtissiers de la Cayenne de Nice. Zoom sur le menu du dîner de gala de l'ADEC

Le rendez-vous a été pris pour notre 8e dîner de gala caritatif en faveur de l’ADEC France Benin ce jeudi 16 novembre 2017, à l’hôtel de luxe 5 étoiles Royal Riviera à Saint-Jean Cap-Ferrat.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Encore une semaine chargée pour les disciples, avec la finale nationale "Jeunes talents Escoffier" Pays Catalan et Occitan, la réunion pour la réorganisation du Pays Italie, le 31e chapitre d'hiver dans les Hauts de France et la participation à la fête de la Saint-Jacques de Trouville-sur-Mer.

Le mas de Pierre à Saint-Paul de Vence. Audrey Jorge , nouvelle directrice

Le Relais & châteaux vient de fermer ses portes pour la période hivernale, mais l’équipe se prépare activement à la réouverture prévue pour le 9 mars 2018, avec une nouvelle maîtresse de maison.

InterContinental Marseille - Hôtel-Dieu. Lancement de son bar à bulles

Plus que jamais, champagne est synonyme de soirées festives au Capian ! Le bar du 5 étoiles marseillais vient en effet d'inaugurer sur sa grandiose terrasse face aux Vieux-Port un tout nouveau bar à bulles à l'ambiance chic, décalée et conviviale.

Chaîne des rôtisseurs de Monaco. Le champignon à l'honneur

Premier dîner amical à Monaco ville, à côté du palais princier, premier galop d’essai réussi au restaurant L’aurore.

BVC expertise. Les auto contrôles en restauration commerciale

L’auto contrôle comprend toute forme d’examen, de vérification, de prélèvement ou toute autre forme de contrôle sous la responsabilité du propriétaire d'une entreprise du secteur alimentation, pour garantir la sécurité alimentaire des aliments.

Le vin de la semaine. Château de Riquewihr. Dopff & Irion. Riesling les murailles 2011

La mention ″Les murailles″ correspond aux vignes plantées en riesling. La proximité des remparts de la ville a donné son nom au vin. Ce vignoble bénéficie d’un microclimat favorable à la lente maturation du riesling ; son sol complexe (strates variées de marnes, gypse et éboulis de grès) produit des vins intenses et structurés.

Éditions Privat. Encyclopédie passionnée de la gastronomie en Occitanie

Évoquant le vaste éventail des produits du terroir occitan, ainsi que les portraits de producteurs régionaux, cette collection prône la valorisation d'un territoire abondant et attractif. Suivront d'autres ouvrages, vin et eau, viande et gras, fruits et légumes.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse