15e année - N° 645 - Du 18 au 24 juin 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Jeudi dernier, l’été s’installait timidement. L’heure avait sonné pour les Vinofolies de L’Etage de clôturer leur premier semestre en fanfare, avec l’arrivée théâtrale de François Seminel et son domaine de Jale.

CONTES. En prologue à la soirée, quelques jéroboams de rosé 2012, justes tirés sur cuve, mettaient nos papilles en éveil, cuvée « La Mourre », un très joli fruit, des rondeurs plaisantes.  Élaborée à partir de quatre cépages à 25 % (cinsault, grenache, mourvèdre et vermentino), elle fît l’éloge d’une gamme aromatique entre agrumes et fruits exotiques bien mûrs, notes épicées et finale tendue avec une matière à sensation presque tannique. Le dialogue s’engageait, amoureusement, avec une grecque de fenouil aux moules, poivron grillé, jus de moule à la citronnelle et jus d’orange.
Acte I. Ce fut au tour du blanc, « La Lone » 2012, d’entrer en scène, triomphant !  Un pur rolle, vinifié en cuve, qui s’est exprimé avec panache sur le fruit (pêche blanche, fenouil, basilic), convainquant par sa structure de bouche ample qui se dénoue sur de beaux arômes amers. Pour ce récital aromatique, un plat vif est venu rimer avec le vin, sur une note d’acidité. Un rôle (pour un rolle !) joué à la perfection par ce filet de saint-pierre grillé, haricots grillés, sauce aigre-douce à la rhubarbe… Un plat pour lequel le vin mettait tous ses atouts en emphase, donnant, avec poésie, la réplique à tant de puissance gustative.
Acte II.  L’intrigue continuait au domaine de Jale…  Par le rouge !  Car la démarche de François Seminel s’inscrit dans celle des domaines de Provence qui œuvrent à laisser une « lettre écarlate » sur leurs terres. La grande cuvée « La Nible » nous confortait alors dans le potentiel, héroïque, de ces vins.  Le millésime 2004, un personnage à l’évolution noble, aux accents de cuir, sous-bois et fruits noirs, rivalisait d’éloquence, structure tannique encore ferme et très belle longueur sur les épices. Un vin qui réclamait, corps et âme, une viande grasse pour venir tapisser nos papilles et sublimer sa texture fine, agréable. La narration se poursuivait donc avec un bœuf wagyu, paleron d’exception, cuisiné poêlé, tant la viande est racée. Le wagyu trouvait pour adjuvants une sauce poivre vert qui osa confronter les épices du vin, ainsi qu’une écrasée de pommes de terre à l’oignon confit, révélatrice de son caractère tertiaire.
Epilogue. Le monologue vin rouge touchait à sa fin… Lever de rideau et c’est « La Nible » 2007 qui faisait le clou du spectacle, sur le dessert ! Ce millésime se présentait au public, flamboyant en costume de fruits confiturés et figues, avec un gros volume en bouche au touché très velouté. C’est donc tout naturellement qu’il s’est épris d’une tarte tiède aux figues et cassis. « Il se marièrent et vécurent heureux » jusqu’à la fin de… la soirée !  Alors, debout, on applaudissait le dramaturge, François Seminel, qui écrit avec tant de conviction les contes du joli domaine de Jale ! Pascal Paulze

• Les Vinofolies prennent des vacances. Reprise le jeudi 26 septembre, pour une soirée prestige avec les champagnes Duval-Leroy. Exceptionnellement, elles déménageront du bistrot L’étage pour le restaurant étoilé L’oasis. Save the date !

(photo Anne Wencelius)

Publié le 8 juillet 2013


le balicco

Dernières actualités

Château de la Messardière***** à Saint-Tropez. Une nouvelle équipe en cuisine

Le palace 5 étoiles a redémarré une nouvelle saison le 13 avril dernier avec un nouveau chef de cuisine, Alain Lamaison, en provenance de l'hôtel Les Barmes de l'ours à Val d'Isère.

La table du mas. Mas de Chastelas***** à Gassin. Dans la continuité

L'hôtel 5 étoiles dirigé par Olivier Valentin a trouvé sa place durablement dans le paysage hôtelier du golfe de Saint-Tropez, pour son charme et son calme.

La bastide du Clos des roses à Fréjus. Gastronomie dans les vignes

Fabien Pascuale, vainqueur du trophée "Terroir et saison", session automne 2017, confirme tout le bien que l'on pense de lui en proposant une cuisine simple et pleine de fraîcheur.

L'été sera rosé !


Pour soutenir l'initiative de Valérie Rousselle et participer à notre manière à la première édition de l'International rosé day, l'email-gourmand vous présente pour ce premier jour de l'été et veille du lancement des festivités autour du rosé, 86 nuances de rosés !

International rosé day. Lancement à Saint-Tropez

De la cité du Bailli, le vendredi 22 juin, cet événement international aux couleurs du rosé soufflera un air de Provence à travers le monde.

Gault&Millau tour. Le trophée des chefs en région PACA

La 4e étape du tour de France s'est arrêtée, le lundi 11 juin, au Domaine de Manville aux Baux-de-Provence, pour honorer les chefs les plus talentueux de la région, toutes générations confondues.

Château Rasque à Taradeau. 35 ans d'amour de la terre

Monique et Gérard Biancone, leurs enfants, Sophie et toute son équipe, ont fêté 35 ans d'amitié, d'authenticité, de générosité, de partage, de passion, lors d'une soirée mémorable organisée au domaine.

Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, a Four seasons hôtel à Saint-Jean Cap-Ferrat. Arrivée d’un nouveau chef pâtissier

Florent Margaillan succèdera à Gaëtan Fiard, dès la fin du mois de juin. Il aura pour mission de redessiner les cartes des desserts des trois restaurants : le bistro azuréen « La véranda », le restaurant du Club dauphin, mais également l’étoilé Michelin « Le cap ».

Hôtel du Cap-Eden-Roc au Cap d'Antibes. Hublot saisit la magie d'un lieu hors du temps

Hublot et L’Hôtel du Cap-Eden-Roc s’unissent pour donner naissance à une édition limitée à cinquante exemplaires de la Classic fusion aerofusion chronograph Eden Roc.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Chapitre dans une ferme fruitière dans le Bas-Rhin, saison des chefs en Normandie et concours jeunes talents Escoffier à Hong Kong, les disciples n'ont pas chômé cette semaine.

La Remembrança Nissarda. Enseignement de la cuisine niçoise

Le premier pastroui était consacré à la cuisine niçoise, et en particulier, au projet de son enseignement dans les lycées hôteliers et CFA de la Côte d'Azur et de France.

Syndicat interprofessionnel de l’olive de Nice. Concours oléicole départemental

Pour cette 12e édition, 12 lots d’huiles, 8 lots d'olives et 7 lots de pates d'olives de Nice ont été dégustés par un jury d’experts, présidé par Jacques Rolancy, MOF.

Trophée national des viandes d'excellence 2018. Trophée d'argent pour Nicolas Hughes d'Aups

Présenté par l’Association pour la défense de l’élevage traditionnel en Bourbonnais pour l’agneau du Bourbonnais Label rouge et IGP, la boucherie artisanale Hughes a remporté le trophée d'argent.

aix&terra. Direction la mer…

La manufacture lance le set N7 Méditerranée qui réunit ses 3 recettes de la mer : la sardinade, le délice d’anchoïade et le délice de thon. Un trio gourmand parfait pour les pique-niques et apéros d’été !

180°C. #13

« Il est trop tard pour être optimiste ». C’est le constat que fait Yann Arthus-Bertrand au fil du grand entretien qu’il a accordé dans ce nouveau numéro. Mais il pense également que la solution est « entre les mains des consommateurs »...

ABCDaire gourmand. Le nouveau site dédié aux chefs

Réalisé en partenariat avec Balicco, le nouveau site http://chefs.email-gourmand.com s’enrichit de semaine en semaine et recueille un énorme succès.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse