15e année - N° 620 - Du 11 au 17 décembre 2017
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Jeudi dernier, l’été s’installait timidement. L’heure avait sonné pour les Vinofolies de L’Etage de clôturer leur premier semestre en fanfare, avec l’arrivée théâtrale de François Seminel et son domaine de Jale.

CONTES. En prologue à la soirée, quelques jéroboams de rosé 2012, justes tirés sur cuve, mettaient nos papilles en éveil, cuvée « La Mourre », un très joli fruit, des rondeurs plaisantes.  Élaborée à partir de quatre cépages à 25 % (cinsault, grenache, mourvèdre et vermentino), elle fît l’éloge d’une gamme aromatique entre agrumes et fruits exotiques bien mûrs, notes épicées et finale tendue avec une matière à sensation presque tannique. Le dialogue s’engageait, amoureusement, avec une grecque de fenouil aux moules, poivron grillé, jus de moule à la citronnelle et jus d’orange.
Acte I. Ce fut au tour du blanc, « La Lone » 2012, d’entrer en scène, triomphant !  Un pur rolle, vinifié en cuve, qui s’est exprimé avec panache sur le fruit (pêche blanche, fenouil, basilic), convainquant par sa structure de bouche ample qui se dénoue sur de beaux arômes amers. Pour ce récital aromatique, un plat vif est venu rimer avec le vin, sur une note d’acidité. Un rôle (pour un rolle !) joué à la perfection par ce filet de saint-pierre grillé, haricots grillés, sauce aigre-douce à la rhubarbe… Un plat pour lequel le vin mettait tous ses atouts en emphase, donnant, avec poésie, la réplique à tant de puissance gustative.
Acte II.  L’intrigue continuait au domaine de Jale…  Par le rouge !  Car la démarche de François Seminel s’inscrit dans celle des domaines de Provence qui œuvrent à laisser une « lettre écarlate » sur leurs terres. La grande cuvée « La Nible » nous confortait alors dans le potentiel, héroïque, de ces vins.  Le millésime 2004, un personnage à l’évolution noble, aux accents de cuir, sous-bois et fruits noirs, rivalisait d’éloquence, structure tannique encore ferme et très belle longueur sur les épices. Un vin qui réclamait, corps et âme, une viande grasse pour venir tapisser nos papilles et sublimer sa texture fine, agréable. La narration se poursuivait donc avec un bœuf wagyu, paleron d’exception, cuisiné poêlé, tant la viande est racée. Le wagyu trouvait pour adjuvants une sauce poivre vert qui osa confronter les épices du vin, ainsi qu’une écrasée de pommes de terre à l’oignon confit, révélatrice de son caractère tertiaire.
Epilogue. Le monologue vin rouge touchait à sa fin… Lever de rideau et c’est « La Nible » 2007 qui faisait le clou du spectacle, sur le dessert ! Ce millésime se présentait au public, flamboyant en costume de fruits confiturés et figues, avec un gros volume en bouche au touché très velouté. C’est donc tout naturellement qu’il s’est épris d’une tarte tiède aux figues et cassis. « Il se marièrent et vécurent heureux » jusqu’à la fin de… la soirée !  Alors, debout, on applaudissait le dramaturge, François Seminel, qui écrit avec tant de conviction les contes du joli domaine de Jale ! Pascal Paulze

• Les Vinofolies prennent des vacances. Reprise le jeudi 26 septembre, pour une soirée prestige avec les champagnes Duval-Leroy. Exceptionnellement, elles déménageront du bistrot L’étage pour le restaurant étoilé L’oasis. Save the date !

(photo Anne Wencelius)

Publié le 8 juillet 2013


Dernières actualités

Les collectionneurs. Plus de 146 000€ versés aux Restaurants du cœur

Dans le cadre de la 33e campagne d’hiver des Restaurants du cœur, près d’une centaine de chefs de la marque présidée par Alain Ducasse organisait, mardi 5 décembre 2017, 12 dîners dans 12 villes de France.

Chefs world summit 2017 à Monaco. Bilan de la seconde édition

Les 26, 27 et 28 novembre, la scène mondiale de la gastronomie s’était donnée rendez-vous au Grimaldi forum, sous le haut patronage et en présence de S.A.S. le prince Albert II de Monaco. Retour sur les moments forts.

Compagnons cuisiniers et pâtissiers de la Cayenne de Nice. Zoom sur le menu du dîner de gala de l'ADEC

Le rendez-vous a été pris pour notre 8e dîner de gala caritatif en faveur de l’ADEC France Benin ce jeudi 16 novembre 2017, à l’hôtel de luxe 5 étoiles Royal Riviera à Saint-Jean Cap-Ferrat.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Encore une semaine chargée pour les disciples, avec la finale nationale "Jeunes talents Escoffier" Pays Catalan et Occitan, la réunion pour la réorganisation du Pays Italie, le 31e chapitre d'hiver dans les Hauts de France et la participation à la fête de la Saint-Jacques de Trouville-sur-Mer.

Le mas de Pierre à Saint-Paul de Vence. Audrey Jorge , nouvelle directrice

Le Relais & châteaux vient de fermer ses portes pour la période hivernale, mais l’équipe se prépare activement à la réouverture prévue pour le 9 mars 2018, avec une nouvelle maîtresse de maison.

InterContinental Marseille - Hôtel-Dieu. Lancement de son bar à bulles

Plus que jamais, champagne est synonyme de soirées festives au Capian ! Le bar du 5 étoiles marseillais vient en effet d'inaugurer sur sa grandiose terrasse face aux Vieux-Port un tout nouveau bar à bulles à l'ambiance chic, décalée et conviviale.

Chaîne des rôtisseurs de Monaco. Le champignon à l'honneur

Premier dîner amical à Monaco ville, à côté du palais princier, premier galop d’essai réussi au restaurant L’aurore.

BVC expertise. Les auto contrôles en restauration commerciale

L’auto contrôle comprend toute forme d’examen, de vérification, de prélèvement ou toute autre forme de contrôle sous la responsabilité du propriétaire d'une entreprise du secteur alimentation, pour garantir la sécurité alimentaire des aliments.

Le vin de la semaine. Château de Riquewihr. Dopff & Irion. Riesling les murailles 2011

La mention ″Les murailles″ correspond aux vignes plantées en riesling. La proximité des remparts de la ville a donné son nom au vin. Ce vignoble bénéficie d’un microclimat favorable à la lente maturation du riesling ; son sol complexe (strates variées de marnes, gypse et éboulis de grès) produit des vins intenses et structurés.

Éditions Privat. Encyclopédie passionnée de la gastronomie en Occitanie

Évoquant le vaste éventail des produits du terroir occitan, ainsi que les portraits de producteurs régionaux, cette collection prône la valorisation d'un territoire abondant et attractif. Suivront d'autres ouvrages, vin et eau, viande et gras, fruits et légumes.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse