15e année - N° 636 - Du 16 au 22 avril 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Les 26, 27 et 28 novembre, la scène mondiale de la gastronomie s’était donnée rendez-vous au Grimaldi forum, sous le haut patronage et en présence de S.A.S. le prince Albert II de Monaco. Retour sur les moments forts.

En ouverture : Nicolas Sale (Ritz Paris), Philippe Joannes (Fairmont Monte-Carlo), Vincent Ferniot (France 3), Emmanuel Renaut (Flocons de Sel, Mégève), Joël Garault (Monaco), Catherine Decuyper, SAS le prince Albert, Christophe Bacquié (Hôtel du Castellet), Olivier Nasti (Le Chambard, Kaysersberg), Joseph Viola (Daniel et Denise, Lyon), Régis Marcon (Régis et Jacques, St-Bonnet-le-Froid), Michel Roth (Le Wilson, Genève), Bernard Leprince (Goupe frères Blanc), Jacques Maximin (Nice)


CHIFFRES. Le nouveau hub de la gastronomie a réuni plus de 2 200 participants venus de 58 pays pour réfléchir et échanger sur les enjeux de la cuisine d’aujourd’hui et de demain. Parmi eux, 35 % de chefs et de professionnels internationaux, 100 exposants et plus de 200 marques et producteurs. À souligner, un total de près de 150 étoilés Michelin présents cette année !
Le chef Philippe Joannes (Fairmont Monte-Carlo), directeur du programme et Catherine Decuyper (Informa), fondatrice du Chefs world summit, ont accueilli les trois parrains et marraine de cette édition : Régis Marcon (Régis et Jacques Marcon, Saint-Bonnet-le-Froid), Annie Feolde (Enoteca Pinchiorri, Florence, Italie) et Bent Stiansen (Statholdergaarden, Oslo, Norvège).
Pendant ces trois jours, le Chefs world summit a proposé 40 conférences, animées et enrichies par les 120 intervenants prestigieux. Parmi les thèmes abordés, la question du « retour du goût et la fin de l’hégémonie esthétique » a été débattue par des personnalités venues du monde entier telles que Paul Pairet, chef de l’Ultra-violet (Shanghai, Chine), Quique Dacosta, chef du restaurant Quique Dacosta Denia, (Alicante, Espagne), Marco Stabile, chef de l’Ora d’aria ristorante (Florence, Italie) et Patrick Raingeard, chef du Cap Estel (Eze, France), ou encore la problématique « du droit au bien manger » avecn Olivier Roellinger, chef du Château Richeu (Cancale, France), Carlo Petrini de Slow food international, Christophe Bacquié, chef de l’Hôtel du Castellet (France) et Mauro Colagreco, chef du restaurant Le Mirazur (Menton, France).
Le congrès a été l’occasion de mettre en lumière les résultats d’une étude menée par Food service vision, en partenariat avec le Chefs world summit et le magazine Le chef, auprès de 100 chefs gastronomiques français et 100 chefs gastronomiques internationaux.
Quelques chiffres de cette étude, véritable baromètre de la profession, ont été dévoilés lors du Chefs world summit :  97 % achètent des produits locaux, 91 % ont une proposition
végétarienne dans leur restaurant, 86 % portent attention au bien-être animal dans leurs achats et 48% estiment que le no-show est un enjeu majeur de gestion.
Le Chefs world summit, c’est aussi l’annonce des « 100 chefs 2018 » par le magazine Le chef, le seul classement mondial des chefs de cuisine établi par les chefs eux-mêmes.



(photos X)

Publié le 11 décembre 2017
le balicco

Dernières actualités

Le Saint Estève. Les lodges Sainte Victoire - Le Tholonet. Puissance 2 étoiles !

La table de Mathias Dandine figure, sans conteste, dans le peloton de tête des très bonnes adresses gourmandes du Pays d'Aix.

Cicada, table du hameau. Hameau des Baux à Paradou. La seconde saison de Stephan Paroche

Stephan Paroche a quitté la Haute Provence en 2016 et ses producteurs locaux pour les Alpilles où fourmille également une manne de produits, sans renier son identité culinaire et ses associations de goûts et de textures.

Le ciste. Château de la Bégude**** à Opio. Gastronomie et dîner de chefs

Le chef Gabriel Degenne, qui entame sa 6e saison à la tête des cuisines de l'hôtel dirigé par Jorge Gonzalez, propose une nouvelle carte gastronomique et une soirée à 20 mains pour fêter le 20e dîner des chefs.

18-59 à Sorgues. Vins et gastronomie

Ouvert depuis le 2 décembre dernier, ce restaurant, bar à vins, glacier et écailler, se distingue par son concept et ses animations, dégustations, soirées vigneronnes et soirées live, after work et cuisine goûteuse.

Les étoiles de Mougins. Mise en bouche

Autour du maire Richard Galy, la nouvelle équipe organisatrice a présenté, en avant-première, les grandes lignes du programme de la 13e édition du festival international de la gastronomie au Mas Candille à Mougins.

Concours "Jeune professionnel du café Malongo". Lucille Baussand termine seconde

L'élève du lycée technique hôtelier Bonneveine à Marseille, termine deuxième, derrière la lauréate, Chloé Laroche, du lycée Chamalières à Chamalières.

Concours « Un des meilleurs ouvriers de France » cuisine. Les thèmes de l'épreuve qualificative A

Les 498 candidats ont été répartis sur les 4 sites, retenus par le COET MOF et le président de la classe, pour réaliser une épreuve pratique en laboratoire de cuisine de 12 minutes après une découverte en salle du thème pendant 5 minutes.

Monaco goût et saveurs. Remise de prix du concours de crêpes 2018

Joël Garault, le président de l'association, a été doublement surpris, par le nombre de participants (162 !) et par la qualité des recettes reçues.

Au revoir de Nathalie Durand

« C’est avec une infinie émotion que je vous annonce mon départ de Pain-Petifour, après 26 ans d’une histoire de passions, d’hommes et de beaux produits ».

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

L'écharpe orange est attribuée à deux jeunes espoirs du grand sud ouest, la délégation de la Mayenne est forte de 8 nouveaux membres, les sélections régionales pour le concours "Jeunes talents Escoffier" se poursuivent en Chine, autant de manifestations qui prouvent le dynamisme de l'association.

Le vin de la semaine. Le Gigondas signé Laurent Brusset

Les hauts de Montmirail 2016 et Les secrets de Montmirail 2016 sont deux cuvées haut de gamme des Côtes du Rhône, denses et harmonieuses.

Éditions Sud Ouest. Voyage gourmand en Périgord

Seize chefs du Périgord livrent leur vision de la gastronomie régionale notamment en présentant leur lieu préféré, un producteur avec lequel ils ont créé des liens de collaboration ainsi que trois recettes.

Éditions Terre vivante. Produire tous ses légumes, toute l’année !

Il est possible de consommer des légumes frais issus du potager toute l’année ! Ce livre explique comment planifier ses cultures, étaler et gérer les productions, stocker et conserver, passer la période creuse de l’hiver…

Éditions Sud Ouest. Pâte feuilletée pas à pas

30 réponses dans ce petit livre, qu’elles soient salées ou sucrées, ces recettes allient simplicité et présentation soignée.

CRT Côte d'Azur. Grèves et tourisme : mieux vaut prévenir que guérir

La destination #CotedAzurFrance lance une campagne de promotion pour une hausse de l’affluence étrangère en anticipation du risque de baisse de la clientèle française pour cause de grèves.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse