15e année - N° 637 - Du 23 au 29 avril 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Les 26, 27 et 28 novembre, la scène mondiale de la gastronomie s’était donnée rendez-vous au Grimaldi forum, sous le haut patronage et en présence de S.A.S. le prince Albert II de Monaco. Retour sur les moments forts.

En ouverture : Nicolas Sale (Ritz Paris), Philippe Joannes (Fairmont Monte-Carlo), Vincent Ferniot (France 3), Emmanuel Renaut (Flocons de Sel, Mégève), Joël Garault (Monaco), Catherine Decuyper, SAS le prince Albert, Christophe Bacquié (Hôtel du Castellet), Olivier Nasti (Le Chambard, Kaysersberg), Joseph Viola (Daniel et Denise, Lyon), Régis Marcon (Régis et Jacques, St-Bonnet-le-Froid), Michel Roth (Le Wilson, Genève), Bernard Leprince (Goupe frères Blanc), Jacques Maximin (Nice)


CHIFFRES. Le nouveau hub de la gastronomie a réuni plus de 2 200 participants venus de 58 pays pour réfléchir et échanger sur les enjeux de la cuisine d’aujourd’hui et de demain. Parmi eux, 35 % de chefs et de professionnels internationaux, 100 exposants et plus de 200 marques et producteurs. À souligner, un total de près de 150 étoilés Michelin présents cette année !
Le chef Philippe Joannes (Fairmont Monte-Carlo), directeur du programme et Catherine Decuyper (Informa), fondatrice du Chefs world summit, ont accueilli les trois parrains et marraine de cette édition : Régis Marcon (Régis et Jacques Marcon, Saint-Bonnet-le-Froid), Annie Feolde (Enoteca Pinchiorri, Florence, Italie) et Bent Stiansen (Statholdergaarden, Oslo, Norvège).
Pendant ces trois jours, le Chefs world summit a proposé 40 conférences, animées et enrichies par les 120 intervenants prestigieux. Parmi les thèmes abordés, la question du « retour du goût et la fin de l’hégémonie esthétique » a été débattue par des personnalités venues du monde entier telles que Paul Pairet, chef de l’Ultra-violet (Shanghai, Chine), Quique Dacosta, chef du restaurant Quique Dacosta Denia, (Alicante, Espagne), Marco Stabile, chef de l’Ora d’aria ristorante (Florence, Italie) et Patrick Raingeard, chef du Cap Estel (Eze, France), ou encore la problématique « du droit au bien manger » avecn Olivier Roellinger, chef du Château Richeu (Cancale, France), Carlo Petrini de Slow food international, Christophe Bacquié, chef de l’Hôtel du Castellet (France) et Mauro Colagreco, chef du restaurant Le Mirazur (Menton, France).
Le congrès a été l’occasion de mettre en lumière les résultats d’une étude menée par Food service vision, en partenariat avec le Chefs world summit et le magazine Le chef, auprès de 100 chefs gastronomiques français et 100 chefs gastronomiques internationaux.
Quelques chiffres de cette étude, véritable baromètre de la profession, ont été dévoilés lors du Chefs world summit :  97 % achètent des produits locaux, 91 % ont une proposition
végétarienne dans leur restaurant, 86 % portent attention au bien-être animal dans leurs achats et 48% estiment que le no-show est un enjeu majeur de gestion.
Le Chefs world summit, c’est aussi l’annonce des « 100 chefs 2018 » par le magazine Le chef, le seul classement mondial des chefs de cuisine établi par les chefs eux-mêmes.



(photos X)

Publié le 11 décembre 2017
le balicco

Dernières actualités

Le Stagioni à Eze-village. L'Italie vue par La chèvre d'or

Une nouvelle "saison" vient de démarrer pour l'ancien restaurant "Eden" transformé en lieu gourmand consacré à la cuisine transalpine.

ABCDaire gourmand. Parcours de chefs

Dans son souci permanent d’évolution, l’email-gourmand, en partenariat avec Balicco, vient de mettre en ligne un abécédaire qui présente les chefs cuisiniers et pâtissiers, travaillant dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, reconnus pour leur professionnalisme, leur compétence, leur présence et leur notoriété.

Bastide Saint Julien à La Celle. À découvrir sans modération

Les superlatifs s'imposent pour qualifier cette ancienne demeure seigneuriale du XVIIe siècle entourée des 30 hectares de vignes du château Saint Julien, érigée au cœur de la Provence verte, face à la montagne de la Loube.

International rosé day à Saint-Tropez. Rendez-vous le 22 juin

C'est à Saint-Tropez, dans le merveilleux cadre du Château de la Messardière, que Valérie Rousselle, présidente de l'Organisation internationale du rosé (OIR) et Fabienne Joly, vice-présidente, ont présenté la première édition de cette fête programmée le vendredi 22 juin.

Best Western hôtel Journel Saint-Laurent-du-Var. Ouverture d'un nouvel hôtel

Ce nouvel établissement 3 étoiles, situé à proximité de Cap 3000, du front de mer et de l'aéroport de Nice Côte d'Azur, accueille ses hôtes dans une ambiance douce et chaleureuse.

ibis styles Nice centre port. Un nouveau lieu de vie

L'établissement niçois de 114 chambres, situé entre la place Garibaldi et le port, renaît après de longs mois de travaux de rénovation.

Petit futé Var. Nouvelle édition

L'agréable terrasse du restaurant gastronomique Christophe Bacquié à l'hôtel & spa du Castellet a servi d'écrin au lancement du millésime 2018-2019.

Concours fromager régional à Brignoles. Plus de 200 médailles !

Ce fut, de l'avis général, un très beau concours qui a amplement prouvé que la région PACA possède la palette de technologies fromagères la plus vaste de France.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Visite d'une délégation américaine à Villeneuve-Loubet, dîner d'Épicure à Rouen et remise de chèque à Trouville-sur-Mer, les disciples ont une nouvelle fois été sur le devant de l'actualité.

Le vin de la semaine. Château Calissanne. Clos victoire rouge 2013

Médaille d'argent au concours général agricole de Paris 2016, ce Coteaux d'Aix-en-Provence, puissant et élégant, a été élevé en barriques de chêne et demi-muids.

Henri Bardouin. Un nouveau packaging pour le pastis

35 000 exemplaires numérotés pour cette bouteille réservée aux cavistes et épiceries fines. Une élégance naturelle qui fait écho à celle de l'étui. Prémices du goût exceptionnel d'un pastis grand cru.

Éditions Plume de carotte. Le grand guide Slow food des produits du terroir français

L'action de ce mouvement international se concrétise tout autour du monde, à travers plusieurs projets parmi lesquels "l'arche du goût", qui répertorie des aliments de qualité, liés aux savoir-faire traditionnels et à une agriculture paysanne, oubliés ou en danger de disparition.

Petit futé. Marseille

Vous voulez visiter Marseille et en découvrir la richesse culturelle et historique ? Vous prévoyez un séjour dans la ville pour en découvrir toutes les facettes dont certaines, souvent inconnues ?

Menu fretin. Le diable au porc

« J’aime les porcs, les chiens nous regardent avec vénération, les chats nous toisent avec dédain, les cochons nous considèrent comme des égaux », expliquait Winston Churchill.

Terran éditions. Glaner algues, fruits de mer et plantes sauvages - Balades gourmandes sur la côte

Ce livre s'adresse aux amoureux de cet écosystème riche et varié mais particulièrement fragile des côtes. Enrichi de divers petits trésors, d'astuces et de rencontres, il est une ode à une nature certes généreuse, mais aussi menacée, qu'il est essentiel de bien connaître pour mieux la protéger.

Éditions de La Martinière. On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Sylvia Gabet présente un livre de 80 recettes originales à faire avec les enfants, à partir de 3 ans.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse