15e année - N° 628 - Du 19 au 25 février 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Quels sont les organismes en charge des contrôles de sécurité sanitaire de la chaîne alimentaire ?

CONTEXTE. Au 1er janvier 2016, les industries agroalimentaires constituent le premier secteur industriel français. Le secteur de la distribution et de la restauration compte plus de 230 000 commerces de détail, près de 220 000 restaurants commerciaux et près de 110 000 établissements de restauration collective, notamment scolaire.
La réglementation européenne (règlement (CE) n° 882 /2004) prévoit que chaque État membre élabore un plan de contrôle pluriannuel (PNCOPA) décrivant les contrôles de la législation relative aux aliments pour animaux, aux denrées alimentaires, à la santé animale et au bien-être des animaux ainsi qu’à la santé des végétaux.
Deux grands enjeux ont été mis en avant dans le plan de contrôle français 2016-2020 :
• La sécurité sanitaire des aliments, des animaux et des végétaux ;
• La qualité des produits et la loyauté des transactions.
La programmation de l’ensemble des contrôles est établie en fonction d’une analyse de risque.
Les études sur l’analyse des risques sont confiées à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

Les contrôles de sécurité sanitaire de la chaîne alimentaire
En France, plusieurs services sont responsables de l’organisation et de la réalisation des contrôles :
Au niveau central
• MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE, DE L’AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT (MAAF) - Direction générale de l’alimentation (DGAL)
• MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES (MEF) - Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)
• MINISTÈRE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTÉ (MASS) - Direction générale de la santé (DGS)
• INSTITUT NATIONAL DE L'ORIGINE ET DE LA QUALITÉ (INAO)
• MINISTÈRE DE LA DÉFENSE - Service de santé des armées (SSA)
La restauration et la distribution au consommateur final constituent les secteurs de contrôle partagés entre ces quatre autorités compétentes.
Le SSA n’intervient que dans les établissements du secteur de la défense.
De plus, sur le plan national, des agents de la brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires (BNEVP) et du service national des enquêtes (SNE) interviennent notamment en matière de lutte contre la délinquance organisée dans le domaine sanitaire.
Enfin, la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) collabore avec les autorités compétentes à la réalisation des contrôles officiels par le biais des postes d’inspection aux frontières (PIF).

Au niveau local
La répartition des missions entre les services dépend de l’habilitation de leurs agents et de la spécificité des règles à contrôler. Une coopération est organisée afin d’assurer une efficacité globale du système de contrôle.
• En département : au sein des directions départementales chargées de la protection des populations (DDPP et DDCSPP)
• En région : au sein des directions régionales de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF), des directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE), des agences régionales de santé (ARS) et des directions régionales du service de santé des armées (DRSSA).
• En plus des actions de la DGAL, les maires ont la mission d’assurer « la sécurité et la salubrité publique ». En ce sens, certaines mairies disposent d’un service communal d’hygiène et de santé (SCHS). Les inspecteurs de salubrité de ce service interviennent dans le cadre de la santé publique. Ils appliquent la réglementation relative à la protection de la population en matière d’hygiène et de santé (hygiène alimentaire, hygiène publique, nuisibles, assainissement des eaux…) et travaillent parfois en collaboration avec la DDPP et/ou avec des agents de la police municipale formés au contrôle d’hygiène alimentaire.
• La Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) procède également, sur les produits de la mer issus de la pêche ou des exploitations de cultures marines, à des contrôles en vue de préserver la sécurité alimentaire.
En complément des missions de sécurité sanitaire des aliments, les contrôles portent également sur la qualité et à la loyauté des transactions tout au long de la chaîne alimentaire. Les vérifications portent notamment sur le respect de la règlementation relative aux signes européens de qualité (AOP, IGP, agriculture biologique).
Les agents en charge des contrôles sont habilités à exercer les vérifications, rechercher et constater les manquements et les infractions. Dans ce cadre, ils peuvent pénétrer dans les établissements entre 8h et 20h et à toute heure lorsque ces lieux sont ouverts au public ou en cours d’activité et réaliser des prélèvements.
Sous l’autorité des préfets (ou du ministre de la Défense pour le SSA), les agents peuvent prendre des mesures de police administrative pour prévenir un risque pour la santé publique : mise en conformité, retrait de produits, suspension ou arrêt d’activité, etc.

Bases réglementaires et sources d’information :
• Plan de contrôle pluriannuel (PNCOPA). Le plan actuel regroupe la période 2016-2020,
• Site du ministère de l’Agriculture de l’Alimentation et de la Forêt (MAAF),
• Préfecture du Var : dispositif interministériel de sécurité,
• DGAL : contrôle sanitaire de l’alimentation.

• BVC expertise
Agence BVC expertise Nice Côte d’Azur
Tél. (0)4 93 20 02 04

bvc@securite-alimentaire.com
http://www.securite-alimentaire.com

Publié le 9 octobre 2017
le balicco

Dernières actualités

Le Candille. Le mas Candille à Mougins. Le challenge de Xavier Burelle

Le nouveau chef, qui s'est affirmé au fil des années, se retrouve confronté à un important défi, celui de conserver et conforter l'étoile Michelin. Revue de détail de sa première carte.

Gourméditerranée. Un changement de bureau insuffle un vent nouveau

C’est en janvier 2012 qu’est née l’association Gourméditerranée. Une alliance de chefs et restaurateurs talentueux aux objectifs identiques : « promouvoir les savoir-faire, la gastronomie et la cuisine méditerranéenne ».

L'antidote à Cannes. La famille se dédouble

Christophe Ferré a retrouvé ses cuisines de L'antidote à plein temps ! Depuis la réouverture, début février, il a lâché la bride à son fils Alexis au restaurant Côté jardin à Cannes.

Casa Leya à Nice. Un air d'Italie

Marion et Pierre-Nicolas Bacquet, jeunes entrepreneurs parisiens, ont racheté le Bistro romain, cours Saleya, et on métamorphosé le rez-de-chaussée et l'étage en un lieu convivial aux couleurs pimpantes, jaune et bleu, qui pratique une cuisine simple à consonance italienne.

Agecotel à Nice. Bilan

Joël Robuchon, le chef qui détient le plus d’étoiles au monde au guide Michelin, a présidé, pour la 4e fois, la manifestation dont la fréquentation a été stable par rapport à l’édition précédente (11 630 professionnels en 2018 ; ‐0.4 %).

Les étoiles de Mougins. Publication de l'affiche de l'édition 2018

L'affiche officielle de la 13e édition des Étoiles de Mougins, qui se tiendra les 2 et 3 juin prochains avec Philippe Etchebest, chef 1 étoile Michelin et et M.O.F. comme invité d'honneur, vient d'être présentée.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Les Disciples Escoffier délégation Var Alpes du Sud, dans le Var comme dans les Alpes, font de nombreuses actions culinaires au profit d'enfants malades.

Pasta Piemonte. Primée au "Trophée d’or" du label Éco-défis

Installée depuis août 2013 en plein cœur de Menton, la société Pasta Piemonte s’est spécialisée dans la fabrication artisanale de pâtes fraîches, alliant la tradition et le savoir-faire Italien à la qualité des produits du terroir azuréen.

Lima. Genmaï Su : un vinaigre de riz aux notes douces et rafraîchissantes

Depuis toujours Lima s’inspire du Japon, de sa culture et de sa gastronomie traditionnelle aux parfums rares et délicats. Ainsi, la plus japonaise des marques biologiques propose de faire l’expérience du vinaigre de riz.

La quinzaine des éclairs. Invitation à la fête foraine

Du 24 février au 11 mars 2018 se tiendra dans les boulangeries-pâtisseries de France la 9e édition de cette opération durant laquelle cette pâtisserie traditionnelle se réinvente à travers trois saveurs inédites et gourmandes, sur le thème de la fête foraine.

Meilleur sommelier du monde 2019. David Biraud représentera la France

Lundi 12 février, lors du salon VinoVision, Philippe Faure-Brac, président de l’UDSF, en présence de Fabrice Sommier, directeur des concours de l’UDSF, vient de proclamer David Biraud vainqueur de la sélection en charge de représenter la France pour le concours du meilleur sommelier du monde 2019, avec Benjamin Roffet comme suppléant.

Olivier Bompas, un parcours sans faute sur une route gourmande

Ce jeune Nîmois - oui, il a toujours l’air d’un jeune homme -, avait un rêve, devenir cuisinier. La vie lui en a donné la formation mais en a décidé autrement en le mettant sur la route des meilleurs, des plus grands.

Le vin de la semaine. Domaine de la Courtade. Blanc 2017

Un terroir de schistes et de quartz travaillé de façon biologique, l’alliance de rolle (68 %) - « LE cépage de l’île qui apporte du gras aux vins » selon Florent Audibert, nouveau directeur d’exploitation et œnologue - et de sémillon (32 %) insufflent un bel équilibre à cette cuvée, entre tension et complexité aromatique, laissant la minéralité des sols s’exprimer en toute élégance.

Éditions Terre vivante. Les secrets de la cuisine à IG bas

Vous êtes contraint de limiter vos apports de sucre et de surveiller l'indice glycémique de vos aliments ? Vous en avez marre de ne jamais réussir à vous rassasier et êtes victime de fringales ou de "coup de barre" ? Vous souhaitez arrêter vos grignotages intempestifs, entraînant fatigue et kilos en trop ?

Petit futé. Luberon

Ce guide est destiné à tous les voyageurs qui partent en week-ends, courts séjours ou même en voyage et qui recherchent un ouvrage avant tout informatif, mais néanmoins complet et au meilleur prix.

Kermesse aux poissons de Théoule-sur-Mer. Les restaurateurs ont la pêche !

Pour cette 21e édition, du 1er  au 28 février 2018, dix restaurateurs déclineront, une fois de plus, une grammaire iodée, toujours plus alléchante, une ode à l’iode, saine et bonne pour la santé.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse